Romance Contemporaine

My Sexy Bodyguard | Charlotte Rodrigues

Résumé :
Comment aimer lorsqu’on a été détruit ? La vie de Kimmy a basculé un soir d’été, au cours d’une fête bien trop arrosée. Grâce à sa force de caractère, elle tente de surmonter ce traumatisme et de se reconstruire seule, jusqu’au jour où John débarque devant sa porte. Il serait garde du corps, et garant de « sa sécurité ». Soufflée par l’arrogance démentielle de ce type sorti de nulle part, Kimmy accepte finalement sa présence à ses côtés… aussi sexy soit-elle ! John est envoyé sur une nouvelle mission qui ne le ravit pas : protéger la fille d’un sénateur. Ecorché par la vie et surtout par sa carrière de soldat, il n’a de prime abord aucune envie de se farcir une petite prétentieuse pourrie gâtée. Bien décidé à terminer le boulot au plus vite, il ne se doute pas un instant de ce qui l’attend, et encore moins de l’intense attraction qu’il va tout de suite ressentir pour sa protégée…

J’ai découvert ce roman dans le cadre du French Blog Tour organisé par Aurélie du blog The Lovely Teacher Addictions. Je connaissais son autrice de nom, sans jamais avoir sauté le pas. Je dois dire que j’ai eu du mal à trouver le temps de me poser pour lire, et vous savez à quel point je déteste trainer dans mes lectures, mais je me suis laissé porter par l’histoire.

Nous suivons John, un ancien militaire au passé difficile qui s’est reconverti en garde du corps et sa nouvelle mission, s’appelle Kimmy, elle est la fille d’un sénateur et a vu sa vie basculer après une soirée dramatique. Depuis cet évènement, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même et n’accorde sa confiance à personne sauf sa meilleure amie. Je dois dire que j’ai un faible pour les héroïnes avec un bagage émotionnel important et Kimmy va admirablement se relever.

Sa rencontre avec John va bouleverser sa routine et bousculer son quotidien. De son côté John est rongé par son passé depuis son retour d’Afghanistan et même après les années, il a la culpabilité du survivant. Il va se laisser détourner de sa mission, par Kimmy qu’il va tenter de protéger par tous les moyens. J’ai apprécié la complémentarité du couple, mais la romance arrive un peu trop brutalement à mon goût et j’aurais aimé sentir la confiance s’installer avant l’attirance.

On est dans un récit assez descriptif et les personnages sont dans l’analyse, ils s’étudient mutuellement pour ne pas voir l’autre se braquer et en même temps, les choses vont un peu trop vite. Mention spéciale pour Dana l’amie déjantée et protectrice que l’on rêve tous d’avoir dans sa vie. Elle n’a jamais abandonné son amie malgré les rumeurs et elle a tenté de l’aider à s’en sortir à sa manière.

Cette lecture m’a fait replonger dans les romantic-suspens que j’aimais bien lire il y a quelques années et qui ont progressivement disparu des nouveautés mises en avant. Objectivement, tout n’a pas fonctionné avec moi, notamment vers la fin où on a une surenchère d’événements, mais c’est davantage mon côté lectrice compulsive qui devient toujours plus exigeante. Si vous appréciez les intrigues avec une légère touche d’action et une romance entre protagonistes torturés ce roman devrait vous plaire.

Young Adult

Instructions for Dancing | Nicola Yoon

Résumé :
La nouvelle romance magique de l’autrice de Everything Everything et The Sun is Also a Star !
Depuis que son père a trompé sa mère, Evie est sûre d’une chose : les histoires d’amour ne durent jamais. Et elle a de bonnes raisons de le croire : dès qu’elle voit un couple s’embrasser, Evie a une étrange vision et devient le témoin invisible de son histoire, de la rencontre vibrante… à la rupture fracassante. Lorsqu’elle se rend au studio de danse La Brea, elle fait la connaissance de X, un jeune homme aussi agaçant qu’il est beau et fascinant. Mais lorsqu’ils se retrouvent partenaires pour un concours de danse de salon, Evie en vient à se demander si l’amour ne mériterait finalement pas qu’on prenne tous les risques…

Une lecture feel good parfaite pour la saison qui m’a fait passer un bon moment. J’avais eu un énorme coup de cœur pour « Everything Everything » et même si j’étais un peu plus mesurée pour son second roman « The Sun is Also a Star » c’est une autrice qui parvient toujours à instaurer de bonnes ondes et qui m’apporte une sorte de réconfort avec ces romances.

Nous faisons la connaissance d’Evie une jeune femme qui est amoureuse de l’amour et qui est une amatrice des meilleures romances de la littérature. Depuis que son père à tromper sa mère et que ses parents ont divorcé, elle ne voit plus l’amour sur le même angle et elle est persuadée que les histoires d’amour ne durent jamais. Une mystérieuse rencontre va la mettre sur le chemin d’un studio de danse, elle y fait la connaissance de X, un jeune homme fascinant qui va devenir son partenaire pour un concours de danse amateur et un rapprochement va s’opérer entre les deux jeunes, malgré ses doutes.

L’histoire est agréable à suivre, on aborde des thématiques intéressantes telles que la séparation, le deuil et l’amour sous toutes ses formes. A travers des chapitres assez différents dans le style, nous suivons une jeune femme qui ne sait plus ce qu’elle doit croire et grâce à une pointe de magie, elle va tirer un enseignement et guérir de ses blessures. J’aime toujours autant le style de Nicola Yoon, qui rend le récit dynamique et facile à lire.

Je ne dirais pas que je suis aussi cynique qu’Evie, mais j’ai trouvé certains de ces questionnements pertinents et je dois dire qu’il m’est arrivé de me les poser moi-même. J’ai apprécié la voir faire tomber ses barrières et se laisser à son tour croire à nouveau en l’amour. On a une belle alchimie entre les personnages et le duo fonctionne plutôt bien. On a également des personnages secondaires charismatiques, notamment le groupe d’amis qui donne le sourire, ou encore la prof de danse, ou la famille d’Evie. J’ai apprécié le cheminement de ce récit, même si la fin m’a un peu déçue.

Young Adult

Un cœur si loyal et solitaire | Brigid Kemmerer (The Cursebreakers #2)

Résumé :
La malédiction est enfin brisée, mais le destin d’Emberfall n’est pas scellé. Dans le royaume, des rumeurs circulent : le prince Rhen ne serait pas l’héritier légitime. Seul Grey, le commandant de la garde, connaît la dangereuse vérité. Pour rester fidèle à son prince, il doit la taire et rester caché. Même si, ce faisant, tout le monde le pense coupable de trahison. Tandis que le trône vacille, Karis Luran, la reine ennemie, prépare son heure pour mettre main basse sur les terres de Rhen. Seule sa fille, Lia Mara, espère pouvoir empêcher un nouveau bain de sang. Mais pour cela, elle doit conclure un pacte avec Emberfall. Et si Rhen ne veut pas de cette alliance, elle se tournera vers l’autre héritier : le commandant Grey lui-même.

Je gardais un très bon souvenir du premier opus donc j’étais heureuse de pouvoir me procurer cette suite. J’ai été surprise dès le début car je n’avais pas lu le résumé donc le changement de personnages principaux m’a un peu déstabilisé, une fois rentrée dans l’histoire j’ai passé un bon moment. Même si j’ai vraiment préféré le premier tome, notamment car j’attendais autre chose de l’histoire. Néanmoins j’ai apprécié redécouvrir le personnage de Grey.

Dans cette suite, la malédiction du premier tome est enfin brisée, mais les dégâts qu’a causés la magie ont fragilisé le royaume et la rumeur d’un héritier légitime grandit mettant à mal Rhen. Grey est le seul à détenir la vérité et pour protéger son prince, il va fuir et aller laisser tout le monde le croire mort. Alors qu’il s’est construit une nouvelle vie plus discrète, la Reine Karis Luran d’un royaume ennemi va profiter du fait que Rhen soit fragilisé pour tenter une alliance.

On suit le récit de deux points de vue, celui de Grey, l’ancien commandant de la garde royale d’Emberfall et celui de Lia Mara, la fille ainée de la reine ennemie Karis Luran. J’ai parfois eu du mal à m’attacher aux héros, mais ils ont un côté assez attachant. Grey a tout laissé derrière lui pour protéger son secret et sa loyauté ne fait aucun doute. Sa route va croiser celle de Lia Mara une princesse qui n’est pas l’héritière en titre malgré son droit d’aînesse, car sa compassion irrite profondément sa cruelle de mère et elle tente de façonner sa jeune sœur à prendre le trône. Son désir de voir la paix s’installer entre les deux royaumes va la pousser à se mettre en danger et tenter de proposer une alliance à Rhen, mais les choses vont dégénérer. Je dois dire que j’ai eu du mal à reconnaître les personnages dans cette suite, et le degré de cruauté de certains actes n’avaient pas lieu d’être, mais des révélations se font en fin de récit.

La romance évolue doucement et sonne comme une évidence entre les personnages de par leur histoire et leur position sociale. Les combats, complots et autres intrigues politiques sont intéressants à suivre et j’ai pris plaisir à découvrir de nouveaux personnages tels que Tycho, ou encore Jake et Noah que j’ai apprécié redécouvrir. Avec les dernières révélations, l’auteur nous met en haleine pour la suite. Curieuse de découvrir le final de cette histoire.

New Romance

The Legacy | Elle Kennedy (Off-Campus #5)

Résumé :
La série Off-Campus, best-seller international, revient dans un recueil de quatre nouvelles de l’auteure à succès du New York Times, Elle Kennedy ! Ce tout nouvel épisode apporte la réponse tant attendue à la question : où sont-ils maintenant ? Quatre histoires. Quatre couples. Trois années de vie réelle après l’obtention du diplôme… Un mariage. Une demande en mariage. Une fugue. Et une grossesse surprise. La vie après l’université pour Garrett et Hannah, Logan et Grace, Dean et Allie, et Tucker et Sabrina, n’est pas tout à fait ce qu’ils avaient imaginé. Bien sûr, ils sont ensemble, mais ils ont aussi des problèmes de la vie réelle auxquels quatre années à Briar U ne les ont pas vraiment préparés. Et il s’avère que, pour ces quatre couples, l’amour est la partie la plus facile. Grandir est beaucoup plus difficile. Retrouvez vos personnages préférés de Off-Campus alors qu’ils naviguent dans les changements qui viennent avec la croissance et découvrent que les grandes décisions peuvent avoir de grandes conséquences… et, s’ils sont chanceux, de grandes récompenses.

Si comme moi vous êtes nostalgique la série Off-Campus et plus particulièrement des anciennes New Romance, cette lecture sera accueillie avec bonheur. Quelle plaisir de retrouver cette bande d’amis incroyable !

Le roman se découpe en quatre parties et dans chacune d’elles, nous retrouvons os couples fétiches dans un moment clé de leur relation : Un mariage, une demande en mariage. une lune de miel et une grossesse surprise. A vous de découvrir quel évènement est associé à quel couple et surtout savouré les retrouvailles avec Garrett et Hannah, Logan et Grace, Dean et Allie, et Tucker et Sabrina.

Je n’aurais pas pu espérer meilleure moment de lecture, c’est le plaisir d’un épilogue qui s’étend sur plusieurs pages. La magie a continué d’opéré avec moi et j’ai pris plaisir à retrouver nos personnages après plusieurs années avec le sentiment de ne les avoir jamais quittés. Il faut dire qu’il y a des romans marquants qui restent gravés dans la vie dans lecteur et cette série fait clairement partie de mes musts have. Bien évidemment j’ai préféré certaines nouvelles à d’autres, mais c’est normal.

Ce fut un plaisir de retrouver toute la bande et j’ai été touché d’assister à ce moment de vie où ils sont confrontés à un grand changement, voire qu’après quatre ans les sentiments sont toujours aussi fort et je suis heureuse que leur amitié soit toujours sous le signe de la complicité. C’est indéniable ce tome conclut merveilleusement bien cette saga et en même temps on ne s’en lasse tellement pas, qu’un autre épilogue sera toujours le bienvenu.

Si vous n’avez pas lu les séries Off-Campus et Briar U, je ne peux que vous conseiller de les découvrir si vous aimez les romances en milieu universitaire, avec des héros hockeyeurs. On a de l’humour, de belles romances et un groupe d’amis soudé. Elle Kennedy et ses romances m’avaient manqué, ça réuni tout ce que j’aime et ça me donne envie de découvrir à nouveau cette série.

New Romance

Travis | Mia Sheridan (Pelion Lake #2)

Résumé :
Dans ce magnifique livre de Mia Sheridan, nous retournons dans la petite ville de Pelion dans le Maine, où nous avions déjà croi- sé Archer, pour retrouver Travis son cousin, le chef de la police. Travis Hale a tout pour lui. Un rôle important de chef de la police dans la ville idyllique de Pelion. Un physique qui fait tomber les femmes à ses pieds. Deux neveux et une nièce qu’il adore, et une famille qui lui a pardonné une série de décisions malheureuses prises des années auparavant. Son passé est peut-être criblé de regrets, mais son avenir semble brillant et sans limites. Jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Haven, une plantureuse Californienne venue passer l’été dans la région avec son frère. Tous deux ont été engagés au très sélect club de tennis et de golf du coin. Malgré les méfaits de son frère, Haven et Travis se lient d’amitié et vont s’aider et se soutenir mutuellement. Ils découvrent tous les deux que, parfois, il faut tout perdre pour trouver exactement ce dont on a besoin. Mia Sheridan réussit le tour de force de nous faire aimer Travis qui était si détestable dans Archer’s Voice.

A l’annonce de cette publication j’ai beaucoup hésité avant de l’acheter et mes doutes ont continué avant de débuter ma lecture. Nous avons découvert Travis Hale dans le roman Archer’s Voice et bien qu’un vent de nostalgie est soufflé, je n’avais honnêtement aucune envie d’apprécier ce personnage détestable et étant assez rancunière, je n’oublie pas le mal qu’il a causé. J’ai hésité à relire Archer’s Voice pour me rafraichir la mémoire, mais j’ai eu peur que la magie n’opère plus après toutes ces années donc je me suis lancée avec de vagues souvenirs.

L’histoire débute plusieurs années après les évènements dans Archer’s Voice et nous avons le plaisir de découvrir qu’Archer et Bree ont eu trois magnifiques enfants et contre toute attente Travis est très complice avec ses deux neveux et ceux-ci sont en adoration devant lui. Bien que les rapports soient un peu tendus entre les deux frères, les années ont fait leur travail et ils sont plus apaisés et tente de construire une relation malgré leur passé difficile.

Malgré les années il conserve toujours des remords et tente de devenir une meilleure version de lui-même. Il pense même à l’avenir avec sa petite amie, mais sa relation va brutalement prendre fin. Lorsque son chemin croise celui d’Haven, l’entente est immédiate et malgré les méfaits du frère de la jeune femme, ils vont développer une relation amicale et j’ai adoré l’honnêteté qu’ils ont l’un envers l’autre dès le départ. J’ai apprécié le décor de cette petite ville où tout le monde se connaît et où tout se sait. Travis occupe un poste important de chef de la police et la communauté lui a accordé une seconde chance, mais pourtant il est constamment en train de se remettre en question et ses craintes vont le rapprocher d’Haven qui à également un passif compliqué.

Je dois dire que j’ai eu du mal à me retrouver dans cette histoire, car Travis est très différent de ce qu’il nous avait laissé voir dans Archer’s Voice, alors je n’ai pas forcément eu l’impression qu’il s’agissait du même environnement. Si on met de côté cette impression j’ai aimé voir l’amour prendre le pas sur l’amitié, ils ont un caractère assez similaire à commencer par cette volonté de fuir leur passé et ensemble, ils vont se laisser vivre au jour le jour. Le temps a fait son œuvre et Travis tente de racheter ses fautes, bien qu’assez différent de l’homme qu’il était, Mia Sheridan parvient à lui offrir sa rédemption. Haven est d’une incroyable gentillesse et j’ai apprécié son amour pour les plantes.

Impossible de ne pas faire de comparatif bien que les histoires soient différentes, mais j’ai trouvé Travis moins profond qu’avait pu l’être Archer. On s’attache à lui et son histoire est difficile également, mais il m’a manqué la petite étincelle qui fait que la magie opère. Néanmoins j’admets que Mia Sheridan est parvenu à me faire apprécier un personnage que j’ai profondément détesté. J’ai malgré moi opéré une dissociation entre le Travis d’Archer et celui-ci, découvrant un personnage inconnu dans une ville où bon nombre de personnages ont apporté leur pierre à cette histoire. Sans surprise la plume est fluide et l’histoire difficile sans qu’on imagine que la fin est déjà là. J’espère que ce roman est annonciateur d’une nouvelle série à Pelion Lake et qu’on pourra découvrir de nouvelles histoires.

Romance

A Touch of Darkness | Scarlett St. Clair (Hades & Persephone #1)

Résumé :
Perséphone n’est la déesse du printemps qu’en titre. Depuis qu’elle est toute petite, les fleurs se ratatinent à son contact. Après s’être installée à New Athens, elle espérait mener une vie discrète, dans la peau d’une journaliste mortelle. Tout change lorsqu’elle s’assied dans une boîte de nuit clandestine pour jouer une partie de cartes avec un étranger hypnotique et mystérieux.
Hadès, le dieu des morts, a bâti un empire du jeu dans le monde des mortels et ses paris favoris sont réputés impossibles. Mais rien ne l’a jamais intrigué autant que la déesse qui lui offre une aubaine laquelle il ne peut résister. Après sa rencontre avec Hadès, Perséphone se retrouve liée par un contrat avec le Dieu des morts, et ses conditions sont impossibles : Perséphone doit créer la vie dans le monde souterrain ou perdre sa liberté à jamais. Le pari ne se limite cependant pas à exposer l’échec de Perséphone en tant que déesse. Alors qu’elle s’efforce de semer les graines de sa liberté, son amour pour le Dieu des ténèbres grandit – un amour à la fois envoutant et interdit.

L’engouement autour de ce roman m’a rendu curieuse et bien le côté mythologique soit dépaysant, j’ai eu plus de mal avec le style d’écriture et les dialogues, peut-être que c’est liée à la traduction, mais j’ai levé les yeux au ciel à plusieurs reprises car certaines scènes n’ont pas de dialogues fluides et ça me donnait l’impression d’avoir été déconnecté du récit.

Sachez que je n’ai aucun comparatif de roman dans le milieu de la mythologie, que ce soit historique ou fictif donc je ne vais pas me lancer sur ce point, car mise à part les noms familiers c’est à peu près tout ce que je connais de ces dieux; Sachez juste que le récit se concentre sur Perséphone Déesse du printemps et Hadès Dieu des morts. Alors que notre héroïne tente de s’intégrer dans la société des mortelles tout en maintenant une existence discrète où elle jongle entre ses études et son stage au sein d’un célèbre journal. Un soir, alors qu’elle accompagne sa meilleure maie dans une boîte de nuit clandestine appartenant au célèbre Hadès, elle est entrainée dans une partie de cartes avec un inconnu aussi sombre que séduisant. Et ce jeu va malgré elle, la lie à un contrat avec le Dieu des morts si elle souhaite retrouver sa liberté, Perséphone doit créer la vie en Enfer ou rester dans le monde d’Hadès à jamais.

Malgré un côté un peu naïf Perséphone est une héroïne intéressante, Déesse du printemps et qui pourtant n’a aucun don. Après plusieurs années privées de liberté, la jeune femme va tenter de s’intégrer auprès des mortelles afin de vivre à la manière dont elle l’entend, sans que personne ne lui retire sa liberté. Ce pari avec Hadès va être difficile à accepter, car cela veut dire retrouver une cage dorée qu’elle a tant cherché à fuir. Elle va faire tout ce qui est en son pouvoir pour créer la vie dans le monde souterrain, et elle va faire la connaissance d’alliées qui vont la faire revoir son jugement. En parallèle elle va tenter de maintenir un semblant de normalité avec sa routine.

Du côté de Hadès, il est plus difficile de faire un portrait. On découvre à travers les yeux de Perséphone que ce personnage à la personnalité hypnotisante semble aimer prendre les âmes à leur propre jeu et bien que son rôle soit sombre, les apparences peuvent être trompeuses et derrière la complexité, on découvre quelques surprises. Après je dois dire qu’on a finalement très peu d’informations sur le rôle d’Hadès et malgré le fait que ses bons côtés soient mis en avant, je doute que le Dieu des morts soit aussi doux qu’un agneau.

J’ai passé un bon moment, mais je n’ai pas été autant emballée que je l’espérais, c’est un bon roman, mais pas forcément ce que j’attendais. A mon sens la fin clôture l’intrigue je ne pense pas poursuivre le reste de la série. Je trouve qu’on reste en surface et on n’approfondit pas assez les personnalités.