En route pour l’avenir | Sarah Dessen

ImpressionBonUne quête de soi

J’ai commencé ce livre, car j’aime beaucoup l’écriture de Sarah Dessen et c’est encore une réussite. Elle a le don de nous emporter dans des émotions contradictoires, on peut être triste et rire la seconde d’après. C’est principalement ce qui me fait apprécier lire cette auteure, elle a l’art de manier les mots et de nous confronter à des réalités parfois difficiles. A travers ces romans, on est régulièrement en rapport avec le deuil et la solitude des adolescents, qu’elle maîtrise à la perfection. Ainsi ici nous découvrons Auden : fille parfaite, élève assidue, jolie, mature, avec de la culture. Sous ce masque de jeune fille modèle se cache une jeune fille perdue.  Elle décide de changer ses plans de l’été, et par la même occasion fuir la rigidité de sa mère en partant 8 semaines dans la petite ville de Colby chez son père et sa belle-mère.

Dès son arrivée, Auden est face à l’ignorance de son père, qui m’a franchement énervée par son caractère, pour lui rien n’a d’importance alors qu’il vient d’avoir un enfant. En plus, elle n’est pas très douée dans son contact avec les autres et est habituée à la solitude, c’est même difficile pour elle de se socialiser, car totalement ignorante de l’attitude à adopter. Pourtant, au cours des semaines elle va commencer à s’ouvrir progressivement aux autres. Au départ sous la réserve, elle va finir par s’attacher à sa demi-sœur et apprendre à comprendre sa belle-mère Heidi totalement dépassée face à un mari qui ne s’implique pas dans sa vie et celle du bébé. Ainsi, afin de soulager Heidi, elle va accepter de travailler au magasin de vêtements qui appartient à sa belle-mère où elle fera la connaissance des Shopgirl : Maggie, Leah et Esther et de la bande de garçons, j’ai particulièrement appréciée le personnage de Adam, qui est trop adorable. Elles vont lui apprendre le vrai sens de l’amitié, un terme jusqu’à lors inconnu pour Auden.

Au cours de ses nombreuses nuits d’insomnies, elle erre dans les rues de la ville. Lors d’une nuit d’insomnie, elle fait la connaissance de Eliot. Au gré des nuits, elle ne cesse de croiser le garçon, au début par hasard et ensuite ça va devenir un rituel. Au départ Eliot était peu bavard, il va commencer par témoigner de la sympathie pour Auden et il va lui faire découvrir, ses activités nocturnes qui lui permettent de passer ses nombreuses nuits. Ils vont peu à peu apprendre à se connaître et lier des relations amicales auxquelles, elle n’a pas été habituée. Par moment, son caractère solitaire était vraiment énervant car elle ne faisait aucun effort, et puis j’ai quand même finis par m’attacher à elle, c’était davantage de l’ignorance qu’une réelle volonté de se renfermer. J’ai beaucoup appréciée l’évolution de son personnage et son ouverture aux autres qui se fait progressivement.

A la fin de notre lecture, on apprend le vrai sens du mot « vivre ». Il faut retenir qu’il est important de penser à vivre sa vie, avant qu’il ne soit trop tard. J’ai été conquise par ma lecture et j’ai été emportée par les mots. C’est l’histoire de la découverte et l’acceptation de soi. Une lecture sans prise de tête, qui propose une histoire toute mignonne.
Signature LuxnBooks

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s