Reboot | Amy Tintera (Reboot #1)

ImpressionBonUne lecture plutôt plaisante je dois l’admettre. L’histoire semblait curieuse, j’avais peur de me retrouver avec des histoires de mort-vivants. Alors qu’ici, on est dans un Texas d’après-guerre. A la suite d’un virus, les enfants ayant contractés la maladie et qui meurt ressuscitent pour devenir des reboot et ils sont ensuite renommés via un code barre en fonction du nombre de minutes qu’il leur a fallu avant de revenir à la vie. Plus la mort est longue, moins les reboot n’ont d’humanité.

C’est dans ces circonstances que nous faisons la connaissance de Wren-178, la reboot qui a mis le plus de temps avant de revenir à la vie. C’est un personnage qui a la particularité d’être dénuée d’émotion ce qui est plutôt rare pour un héros. Dès le début, j’ai senti que ma lecture se faisait avec une bonne fluidité, les pages se tournent et l’histoire commence rapidement et j’ai tout de suite accrochée, malgré la froideur du personnage principal Wren-178.

La première rencontre avec Callum-22 à montrer qu’on ne s’ennuierait pas avec lui. Une image se dessine directement, mignon, drôle et avec un sourire ravageur. Il représente tout ce que Wren-178 n’a pas : l’humanité et les émotions. C’est ce caractère qui va l’amener à devoir former le nouveau reboot qu’est Callum-22. On voit sans difficulté l’évolution du personnage de Wren-178, elle devient peu à peu plus humaine et devient progressivement Wren à part entière. C’est intéressant de voir sa remise en question et surtout son évolution, car elle est assaillie par des sentiments qui la dépassent et qu’elle ne maîtrise plus. C’est principalement grâce à Callum qui est au centre de toutes ces émotions. Leurs attitudes quand ils sont seuls est vraiment touchante, maladroite et très souvent drôle, ce qui rend leur histoire encore plus mignonne, ils sont vraiment adorables ensembles.

A côté de ça, l’histoire de fond est une dystopie plutôt classique un monde post-guerre, un gouvernement qui dirige à la manière d’une dictature, des rebelles qui cherchent à renverser le pouvoir, rien d’extraordinaire là dedans. Je regrette seulement le peu de personnage secondaire, qui aurait pu apporter un attrait supplémentaire à l’histoire. J’ai trouvé le personnage de Ever plutôt attachante, elle est drôle, elle respire la vie (malgré qu’elle soit « morte ») et surtout, elle réveille pas mal d’émotion à un moment donné.

Je suis plutôt contente de ma lecture malgré tout, on ne va pas se mentir ce n’est pas un coup de cœur, l’histoire est plutôt banale, sans trop d’originalité. Pourtant à chaque page tournée, on a envie d’en savoir davantage et d’avancer avec eux. La narration est très addictive et c’est vraiment agréable de les suivre. Je lirais sans problème la suite de leur aventure, j’aurais plaisir à les retrouver.
Signature LuxnBooks

Publicités

4 réflexions sur “Reboot | Amy Tintera (Reboot #1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s