La Novice | Lorelei James (De main de maître #1)

La NoviceBonDifficile de s’y retrouver parmi tous ces romans érotiques, surtout bien compliqué d’en conserver des bons souvenirs avec le flot de livre érotique qui déferle depuis ‘Fifty Shades of Grey’. De base, je suis plutôt séduite par ce genre d’histoire et malheureusement très souvent déçue. Pourtant, ici pas de BDSM, mais un sujet peu exploité jusqu’à lors, le bondage, où l’art du Kinbak. A noter que la couverture illustre parfaitement la sensualité du roman.

‘La Novice’ de Lorelei James propose un sujet traité dans l’originalité ce qui m’a emballée à commencer cette histoire. On découvre Amery Hardwick, graphiste indépendante, fait la rencontre du maître de jujitsu et propriétaire du dojo : Ronin Black, lors d’un cours de self-défense où elle accompagnait son amie Molly, récemment agressée. Alors qu’ils n’auraient pas dû se rencontrer, l’attirance entre les personnages va rapidement faire place à une relation passionnée et sensuelle. Mais Ronin semble accumuler les secrets.

Amery à l’intendance d’une chef d’entreprise et la naïveté de croire en l’être humain. C’est un personnage assez complexe, elle manque de confiance en elle, la rendant vulnérable pourtant elle n’hésite pas à monter le ton. Son passé l’a rendue méfiante sur l’avenir, elle se remet beaucoup en question, elle ainsi que son entourage. On décèle une fragilité, causé par ses relations avec sa famille, j’espère que cet aspect de l’histoire sera davantage développé dans la suite.

Ronin est tantôt attachant, tantôt énervant… Il a une influence positive sur Amery, il lui permet de s’ouvrir et de se libérer. C’est un homme fort, qui manie l’art martial et le contrôle de soi à la perfection. Son manque d’émotion, le rend difficile à cerner et très perturbant. En fait, on a l’impression qu’il n’est pas impliqué dans sa relation, les secrets, les dissimulations montrent une image peu flatteuse. Pourtant, quand il se lâche son personnage laisse entrevoir une personnalité attachante.

Je trouve que Chaz et Emily sont creux, inintéressants et franchement disons-le : de très mauvais amis. Le personnage de Molly a remonté le niveau avec sa douceur et sa gentillesse, ce qui n’est pas désagréable quand on voit les amis de Amery et leurs réactions.

La curiosité a eu raison de moi, j’ai été prise par l’envie de découvrir où l’intrigue allait me mener. Petit bémol, sur la relation entre Amery et Ronin qui commence trop rapidement à mon goût. Je regrette qu’ils ne se soient pas tournés autour plus longuement. C’est sur une touche de sensualité que l’auteur nous embarque dans l’art du bondage.

Par moment, j’ai trouvé le roman un peu long, l’histoire tournait un peu en rond. Les nombreuses scènes de sexe ne m’ont pas dérangées outre mesure, mais je regrette que le sexe soit utilisé à la place de résoudre le problème. Ces scènes sont parfois trop nombreuses, au détriment des confidences entres les personnages, rendant l’histoire superficielle à certain moment.

La fin est surprenante, elle offre un point de vue inattendu, agréable à découvrir, ça me donne envie de connaître la suite.
Signature LuxnBooks

Publicités

4 réflexions sur “La Novice | Lorelei James (De main de maître #1)

  1. Je dois dire que c’est également un genre qui m’attire, mais malheureusement il faut tomber sur de bonnes séries qui savent nous accrocher et proposer une véritable histoire en dehors des scènes de sexes : je me suis procuré ce livre sur une brocante, et j’ai assez envie de le sortir =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s