Bleu Saphir | Kerstin Gier (La Trilogie des Gemmes #2)

Ce livre est le 2ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers

Je crois que pour la première fois de ma vie, j’ai enchainé la suite pour mon plus grand plaisir à la seconde même où j’ai terminé le premier tome. La fin c’est ce qu’on attend depuis qu’on a ouvert le livre, alors évidemment j’ai tout de suite plongée tête baissée. Ce tome nous plonge dans un peu plus d’action et ce n’est pas désagréable.

Nous quittions Gwendolyn et Gideon en train de s’embrasser sans une église. Ce moment, je l’ai attendue pendant toute ma lecture. Et c’est agréable de reprendre le fil des évènements à l’endroit même où l’histoire prenait fin. Leur baiser est quelque peu perturber par un nouveau personnage haut en couleur, j’ai nommée : Xemerius un esprit/démon gargouillot. Et on peut dire que son entrée fracassante donne un avant-goût de son caractère, drôle et qui va s’avérer être un personnage très utile dans les évènements de l’histoire et beaucoup plus intéressant que James.

Plus l’histoire avance et plus on découvre qu’il se passe des choses graves concernant directement Gwendolyn. Je l’ai trouvée particulièrement courageuse dans ce tome et devient aussi plus forte émotionnellement, malgré ses nombreuses larmes versées au cours du roman. Elle essaye de se battre avec les armes qu’elle a, à sa disposition et on peut dire qu’elle n’en a pas beaucoup, car personne ne semble de son côté. Heureusement on peut compter sur Leslie et le pétillant Raphaël prêt à tout pour attirer l’attention de la belle Leslie.

On retrouve un Gideon toujours aussi énigmatique, qui visiblement semble légèrement remettre en question, les informations qu’on lui donnent. A la fois tendre et compréhensif d’un côté et mordant de l’autre poussant Gwendolyn dans ses retranchements à force de souffler le chaud et le froid. Mais toujours aussi ambigu dans son comportement Charlotte, qui n’en rate pas une pour se mettre en avant et montrer qu’elle est la meilleure, la mieux préparée… Gwendolyn est toujours considérée comme le mouton noir, incompétente et indigne de confiance. Je trouve ça dommage, car on voit bien qu’elle fait de son mieux pour faire ce qu’on lui demande.

J’ai aimé voir que progressivement Gwendolyn ouvre les yeux ; qu’elle cherche à obtenir les informations qu’on cherche à lui cacher, quitte à enfreindre les règles. Malgré tout, petite pointe de déception concernant la présence de Paul et Lucy, qui apporte des réponses dans le premier tome et qui sont quasiment absents de celui-ci.

Une histoire beaucoup plus dans l’urgence, qui bouge  et offre davantage d’action et de rebondissements. Et là, la fin est légèrement, carrément, totalement frustrante. Munissez-vous de la suite rapidement, car c’est inhumain et je ne l’ai pas vu venir. Un tome où on est loin de s’ennuyer, chaque page contribue à apporter des informations utiles. Aucune scène n’est en trop, les pages se tournent à une vitesse folle. L’histoire est rythmée par des révélations, quelques explications, mais aussi sont lots de questions restées sans réponses. Une saga qui mérite qu’on s’y intéresse avec beaucoup de potentiel.

Retrouvez mon avis sur « Rubis Rouge » ICI
Signature LuxnBooks
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s