Il faut sauver Zoé | Alyson Noël

MoyenDifficile d’être déçue d’une lecture pour laquelle on avait aucune attente particulière, pourtant je ressens une petite pointe de déception. Le résumé, m’avait beaucoup emballé, car très similaire à ‘Love Letters to the Dead’, que j’avais adoré. Pourtant, l’excitation de retrouver une perle, c’est vite dissipé. Je ne dirais pas que je me suis ennuyée, mais l’histoire est malgré tout un peu molle et j’ai gardé espoir une bonne partie du roman, qu’il se passerait un évènement majeur donnant davantage de rythme.

‘Il faut sauver Zoé’, c’est l’histoire d’Echo, la petite sœur de la jolie Zoé. Cette sœur qu’elle idolâtrait, mais qui aujourd’hui n’est plus là, laissant Echo avec un immense vide affectif, des parents qui se supportent à peine et des amies d’enfance qui ont beau tout faire pour que Echo surmonte cette épreuve, elles n’arriveront jamais à comprendre. Depuis l’assassinat de sa sœur, 1 an plus tôt Echo remet sa vie en question, ses certitudes ont volées en éclat dans une ambiance où l’assassinat de sa sœur plane au-dessus de sa tête, sans cesse dévisagée, jugé, observé. Echo va essayer de se reconstruire sans vraiment y parvenir. Pourtant, lorsqu’elle découvre le journal intime de sa sœur, la perspective de mieux la connaître va atténuer son chagrin, la laissant peu à peu envisager son propre avenir et enfin rentrer dans une phase d’acceptation, indispensable pour faire son deuil.

L’histoire est émouvante et c’est touchant à lire, ce qui m’a dérangée dans cette histoire, ce sont les personnages. Je n’ai éprouvée aucune sympathie pour eux, pas même pour l’héroïne n’a pas de charisme, elle se renferme sur elle-même dans une phase de déni, mais du coup on a l’impression que plus rien ne l’atteint, elle est dénuée de toutes émotions et c’est vraiment perturbant. Sans compter que son attitude ne laisse pas franchement rêveuse, je pense notamment à sa « relation » avec Parker, qui ne lui fait ni chaud, ni froid, mais pourtant elle décide de le fréquenter, quitte à devenir quelqu’un d’autre, dans certaines scènes, j’ai levé les yeux tellement elle m’énervait. Sans compter qu’elle se laisse entraîner dans des plans dangereux avec Teresa, fille qu’elle connait à peine et qu’elle accepte de suivre sans aucune raison. En fait, j’ai trouvé que son personnage n’était pas suffisamment approfondi pour pouvoir éprouver de la peine, de la sympathie ou une quelconque émotion.

Et puis, les écrits de Zoé, nous montre très certainement la fille la plus superficielle et naïve que je n’ai jamais vu. Être à ce point crédule, avide de reconnaissance ce n’est juste pas possible. Je n’ai pas trouvé ses mots vis-à-vis de Marc particulièrement romantique, on aurait dit qu’elle sortait avec lui, car c’était un beau brun mystérieux, un peu rebelle et que de ce fait, il lui faut ce garçon.

Selon moi, je n’ai pas accroché à l’histoire en partie à cause du jeune âge des personnages ce qui explique leur absence de maturité et leur manque de personnalité. Je regrette ne pas avoir constaté une réelle évolution dans le comportement de Echo, je ne referme pas ce livre en me disant qu’elle en tire une leçon. Et puis, j’ai l’impression d’avoir des questions en suspens, j’aurais aimé en apprendre davantage sur les circonstances de la mort de Zoé, au départ les faits ne sont pas clairement énoncés, mais on comprend par bribes d’information, on fait des suppositions. Pourtant je n’arrive pas à me résoudre à dire que j’ai passé un mauvais moment, l’histoire était réellement pleine de tendresse.

J’ai trouvé quelques points positifs, tout d’abord cette immersion dans le journal de Zoé. Le fait que l’auteure est fait le choix de stopper la lecture en plein milieu d’une phrase nous mettait dans le même état de frustration que Echo qui devait s’interrompre, par ailleurs découvrir son personnage par ses écrits c’est très émouvant. La plume Alyson Noël est très convaincante et l’histoire se lit rapidement.

En bref, une lecture plutôt mitigée, qui ne m’a pas embarquée comme je l’aurais voulu, mais qui n’est pas désagréable pour autant. L’auteure est plutôt agréable à lire, c’est non négligeable.
Signature LuxnBooks

Publicités

2 réflexions sur “Il faut sauver Zoé | Alyson Noël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s