La Ballade des Lucioles | J.A. Redmerski

ImpressionBonAprès un immense coup de cœur pour Loin de tout et la découverte d’un nouveau genre chouchou, il était pour moi impensable de passer à côté du nouveau roman de  J.A. Redmerski, dont j’avais adorée la plume. Bien que le résumé ne m’emballait que moyennement, je me suis lancée et malheureusement, comme je le craignais la magie n’a pas opéré comme je l’aurai souhaitée.

Elias et Brook sont inséparables depuis qu’ils ont neuf ans, en grandissant leur amitié va se transformer en quelque chose de beaucoup plus profond qu’une simple amitié, pendant des années ils ont réussi à s’en tenir à leur statut de meilleurs amis, mais un soir ils succombent à leur attirance et vont essayer d’être un vrai couple. Paralysée par la peur, Brook va décider de fuir et de recommencer sa vie ailleurs, mais rester loin de Elias va s’avérer intolérable malgré les années. Alors qu’ils se retrouvent enfin après des années de séparation, un drame va les contraindre à prendre la route pour fuir. Dans leur périple, ils vont faire la connaissance d’une bande de jeune, qui profite sans se soucier des responsabilités. Ce road-trip va révéler à Elias une part de la personnalité de Brook dont il n’avait pas idée.

Bien qu’on soit dans une alternance des points de vue, l’histoire est centrée sur Elias et la vision qu’il a de Brook. Chacun arrive à créer un lien avec le lecteur, car à de nombreuses reprises ils s’adressent personnellement à nous, pour nous avertir de certain retournement de situation. Elias aime Brook d’un amour inconditionnel, il est prêt à tout pour elle, même fuir sa vie en partant avec elle sur les routes. Lui qui pensait connaître Brook, il va rapidement comprendre qu’elle est hantée par des ombres, qui l’engloutissant un peu plus chaque jour. Il va être d’un soutien sans faille pour elle et devenir son rock, il l’épaule, la guide, il lui donne l’affection et l’amour dont elle a manquée. A vrai dire, je lui trouve très peu de défaut, c’est un personnage totalement désintéressé, qui fait tout par amour, même si il est conscient de ne pas prendre les bonnes décisions, il n’abandonne pas Brook.

A l’inverse, j’ai eu des difficultés à m’attacher à Brook, sa désinvolture et sa folie qui était attirant au départ s’est rapidement transformé en ce qui m’énervait dans sa personnalité. Brook a beaucoup de problèmes, mais ça ne lui donne pas le droit d’être égoïste. Dans ses choix, dans chacune des décisions qu’elle a prisent, elle n’a pensé qu’a elle alors qu’elle entraînait Elias dans sa chute. J’ai trouvé regrettable qu’elle ne soucis pas davantage de lui. Elle est fragile et c’est compliqué pour elle de ne pas sombrer, mais elle est consciente que Elias est prêt à tout pour elle et elle le fait culpabiliser quand il a un sursaut de lucidité. Du début à la fin, son comportement ne change pas et jusqu’aux derniers chapitres, elles ne voient pas plus loin que ses problèmes. En somme, elle m’agace complètement.

Bien que j’adore l’écriture de J.A. Redmerski, je n’ai pas été convaincue par cette intrigue, même si l’auteure réussi parfaitement à entraîner le lecteur sur les routes et que nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Malgré sa capacité à nous tenir en haleine, je n’ai pas réussi à éprouvée de la compassion envers les personnages, car j’ai trouvé leur comportement irresponsable et irréfléchi compte tenu de leur âge. Malgré la qualité du récit j’éprouve une pointe de déception, mais il était difficile de relever le défit, car Camryn et Andrew mettaient la barre vraiment haute.
Signature LuxnBooks

Publicités

9 réflexions sur “La Ballade des Lucioles | J.A. Redmerski

  1. Comme toi j’ai eu un gros coup de coeur pour Loin de tout. J’ai énormément aimé Près de toi également.
    J’ai tellement aimé ces deux livres que c’était comme une évidence que je me prenne La Ballades des lucioles ! Mais j’ai peur d’être déçue vu ta déception et comme tu le dis en commentaire, des déceptions sur quelques blogs …

  2. Zute, fausse manip’ tu auras peut-être deux fois ce commentaire :/
    De mon côté j’ai trouvé que le début, et la fin du roman Loin de tout étaient baclé. Notamment la précipitation de la maladie du héros…. Maaaais le roadtrip était sympa, j’ai adoré découvrir la nouvelle orléan sous leur yeux !
    Je passe mon tour pour ce nouveau roman, même si j’ai un peu envie de rencontrer Elias, j’ai peur de l’agacement que tu as avec Brooke !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s