After | Anna Todd (Saison 5)

ImpressionTrès bonCe livre est le 5ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers

Après des hauts et des bas, Anna Todd nous offre enfin l’épilogue de l’histoire tumultueuse de Tessa et Hardin. Après un nombre incalculable de pages, des larmes, des cris, des engueulades et surtout de l’Amour, cette série prend fin et ce n’est pas pour me déplaire. Après avoir jouée avec nos nerfs, l’emblématique couple de la série, tire sa révérence et évidemment elle nous aura menée par le bout du nez jusqu’à la fin. Et j’ai fini par refermer ce livre avec une petite pointe de nostalgie, malgré l’énervement constant on ne pourra pas retirer la qualité d’écriture de l’auteure. Elle aura réussi à me faire passer par bons nombres d’émotions et jusqu’à la dernière page, elle aura insinué le doute.

Le tome reprend lors de l’annonce de Vance, comme on s’en doutait Hardin explose et détruit tout sur son passage, encore une fois le couple retourne dans ce cercle vicieux du chat et de la souris. Hardin se renferme sur lui-même et rentre dans son cycle d’auto-destruction et entraîne Tessa dans son sillon. Bien que déçue ça n’est pas une réelle surprise, en refermant le tome précédent c’était bien à prévoir. Je trouve dommage que l’auteure soit resté dans la facilité, on attendait probablement tous une telle réaction et je voulais être surprise avec une réaction à l’opposé de son habitude. Jusque là, il avait réussi à faire des efforts, maîtriser sa colère et un évènement fou tout en l’air et il rejette Tessa.

Lassée d’une énième dispute, Tessa décide de mettre un terme à ce cercle vicieux et quitte l’Angleterre seule, mais son retour va lui apporter une terrible nouvelle, qui va complètement la détruite. Hardin réalisant son erreur et surtout le chagrin de Tessa, va tenter de la réconforter, mais elle va choisir de prendre ses distances et le repousser. On a un peu une inversion dans les comportements, Tessa va devenir comme Hardin sur certain point, il va finir par comprendre que c’est sa faute et réaliser à quel point il a détruite la Tessa du début, toujours si souriante, si gentille et pétillante.

Un tome fait de drame, peut-être un peu trop dans le pathos. Le début du roman est une succession de répétition et j’avais l’impression de retourner en arrière, avec le Hardin auto-destructeur, qui explose tout sur son passage. Arrivée au milieu du roman, je me suis dit qu’on prenait  enfin un nouveau tournant et je commençais à me réjouir… évidemment ça aurait été trop simple. Je t’aime, mais je te rejette… fait partie intégrante de leur histoire et ce tome n’échappe pas à la règle. Malgré une petite déception, Hardin et Tessa on fait beaucoup de chemin, ils ont fait des erreurs (beaucoup lol), mais ensemble ils se sont améliorés. Certains passages de la fin sont d’une très belle sincérité, notamment Landon même si il ne s’y prend pas de la bonne manière, ses paroles avaient tout leur sens. Je n’ai pas compris la décision de Tessa à la fin, c’est du drama inutile qui surcharge pour rien.

En bref, l’épilogue est satisfaisant, mais à mon sens beaucoup trop long et certaines scènes n’était pas nécessaires. Je pensais vraiment qu’arrivé après tout ça, qu’on avait dépassé les gamineries et bien non… c’est reparti dans les cent dernières pages. Je ne vais pas vous mentir, la qualité d’écriture et l’histoire est excellente, c’est en grande partie ce qui m’a retenue jusqu’à la fin. Lorsqu’on commence il est impossible d’en terminer sans connaître le fin mot de l’histoire, mais très franchement jusqu’aux cent-cinquante dernières pages je n’ai notée aucune évolution dans le comportement des héros et c’est très décevant à ce stade de l’histoire.  Et continuant à nous frustrer, allant même jusqu’à taire le nom de la femme de Landon lors de leur mariage. Très intrigant, mais je ne tomberais pas dans le panneau de démarrer une nouvelle série, au risque d’y prendre la raison, à voir si un one shot voit le jour.

J’ai passé un moment à la After et jusqu’au bout l’auteure aura titillés son lecteur. Une fin à l’image de l’ensemble de la série addictive et énervante, avec un happy-end bien mérité pour nos héros.

Retrouvez mon avis sur After 1 ICI
Retrouvez mon avis sur After 2 ICI
Retrouvez mon avis sur After 3 ICI
Retrouvez mon avis sur After 4 ICI
Signature LuxnBooks
Publicités

4 réflexions sur “After | Anna Todd (Saison 5)

  1. Et voilà After c’est fini !
    On a plus ou moins le même avis dessus.
    Je regrette quelques petits détails qui auraient pu rendre cette fin plus compréhensible tout de même.
    Par exemple j’aurais aimé comprendre pourquoi Tessa fini par lâcher les armes et réaliser que ça ne sert a rien de fuir la réalité. Je pense que ce chapitre – dans les toilettes de la salle de réception – aurait mérité d’être écrit de son point de vu a elle et non de celui d’Hardin pour qu’on puisse comprendre ce qui se passe dans sa tête a ce moment là.
    Et en même temps je pense aussi que le livre aurait pu se terminer sur le chapitre de Tessa lisant la dernière page du roman et sur la magnifique citation des Hauts de Hurlevents d’Emily Brontë « de quoi que soient fait nos âmes, la sienne et la mienne son pareil » reprise par Hardin, ça aurait rendu la fin plus belle et poétique même si ça aurait peut être laissé un goût d’inachevé – avouons qu’on veut toujours savoir ce qui se passe après a la fin de n’importe quelle histoire d’amour, mais je me rends compte avec After que ce n’est finalement pas nécessaire puisque, si ce chapitre la m’a émue et fait couler quelques larmes, la suite et l’épilogue m’ont laissée complètement de marbre.
    Finalement cette histoire est une répétition sans fin de disputes et de réconciliations mais ça n’empêche pas qu’on en devient accro et je suis un peu nostalgique aussi de savoir que c’est fini (même s’il était temps !).

    • Je rejoins totalement ton avis, j’ai trouvé que par moment elle s’attardait sur des passages qui servaient à rien et que ceux que j’aurais aimé voir approfondi était survolé.. Du coup ça laisse un sentiment de frustration, après je pense que la partie des 2 ans passé sous silence, on en saura davantage dans la partie de Landon, sachant qu’il vit avec Tessa on aura quelques bribes d’informations supplémentaires de son point de vue à lui ^^

       » cette histoire est une répétition sans fin de disputes et de réconciliations  » c’est un peu mon ressenti et je trouve que pour 5 romans de 600 pages c’est un peu énervant. J’attendais une évolution bien avant les 100 dernières pages, mais elle a un don indéniable pour nous faire enrager, crier et parfois nous émouvoir. J’ose espérer que ses prochains romans seront un peu plus reposant lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s