Plaisirs Gourmands | Hélène Saint-Hilaire

ImpressionBonAprès une série de plusieurs coup de cœur, j’ai un petit pincement lorsque je débute une nouvelle lecture. Ce matin, j’ai regardé ma PAL sans savoir quoi sortir et puis ce roman sortait aujourd’hui donc j’ai craqué. Malgré un style d’écriture très addictif et une histoire mignonne, le comportement des personnages m’a dérangé dans quelques aspects et je n’ai pas réussi à m’attacher complètement.

Albertina vient de terminer ses études, la tête remplie de projet elle n’a qu’une hâte, gagner la capitale pour enfin voir ses projets aboutir. A 26 ans, elle ne connaît pas son père, a été abandonné par sa mère chez Annie sa grand-mère et est affreusement complexée par son physique. Depuis des années, elle se cache derrière son intelligence et fuit la plupart des situations dérangeantes. Lorsque sa grand-mère lui demande de l’aider à gérer son salon de thé pendant 6 mois, elle ne peut pas refuser et c’est malgré elle qu’elle va se retrouver coincé dans des projets éloignés des siens. Son monde va être chamboulée lorsqu’elle va rencontrer Leo, il est beau, il est sexy, il plaît et il est incroyablement bon pâtissier.

A première vue, un pâtissier déterminé à faire goûter ses créations à une femme, mal dans sa peau et en surpoids c’est plutôt le destin qui se moque. Les scènes de dégustation entre Leo et Aly sont parmi mes préférés et j’admets avoir été déçue, car elles n’ont pas été totalement exploitées, je trouve que les pâtisseries sont d’une sensualité incroyable et le flirt n’est pas assez poussée. Le roman est plutôt court donc évidemment, l’auteure va à l’essentiel et on ne peut pas lui en vouloir pour ça. Le concept du salon de thé est là en histoire de fond, mais j’ai trouvé qu’on ne se préoccupait pas assez des autres employés, ils interviennent rapidement, mais n’appartiennent pas complètement à l’histoire.

Aly se préoccupe énormément de son physique et elle se déteste. Elle ne cesse de se comparer à toutes les femmes qu’elle côtoie, elle est mal dans sa peau et ne comprends pas du tout pourquoi Leo s’intéresserait à elle, car il est magnifiquement beau. Afin de le repousser, elle va se servir de son intelligence et évidemment, Leo va se sentir rabaisser, car il ne se considère pas aussi intelligent. Clairement leur manque de confiance est flagrant, mais voilà à presque trente ans, j’attendais davantage que des disputes d’adolescents. Dans certaine scène, je me suis vraiment demandée si ils n’étaient pas plus jeunes, car ce n’est pas digne de trentenaires et c’est parfois un peu ridicule.

Très clairement, le style de l’auteure m’a vraiment conquise, certaines scènes sont vraiment très drôles et m’ont arrachés un sourire. Malgré une histoire un peu pauvre, le couple de héros est plutôt mignon et leur incertitude sont légitimes. L’histoire de fond, aurait mérité d’être davantage développé, on parle du coach pour au final ne pas l’intégrer à l’histoire et les histoires de famille sont peut-être un peu trop pauvre. Aly a des complexes et on veut l’aider, mais elle pense un peu trop à son confort en oubliant qu’elle peut-être blessante avec les gens qui veulent faire partie de sa vie. Malgré tout, on ne peut pas enlever la qualité d’écriture de ce roman et puis c’est une petite romance sympa.
Signature LuxnBooks

Publicités

5 réflexions sur “Plaisirs Gourmands | Hélène Saint-Hilaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s