Ripped | Katy Evans (Fight for Love #5)

ImpressionTrès bonDans ce 5ème tome, on s’éloigne du thème de la boxe et on tombe dans l’univers de la musique. C’est très appréciable de basculer dans la simplicité et s’éloigner de la violence des tomes précédents.

Pandora m’avait marquée par son cynisme et son look assez particulier, mais c’est principalement cette volonté de s’éloigner de l’Amour et de mettre en garde Brooke et Mélanie, qui a rendu ce personnage intéressant. Depuis le début de la série, il n’était pas difficile de comprendre qu’elle avait eu un chagrin d’amour. Pandora… C’est un nom qui vous rappellera surement la fameuse boîtes de Pandora, qui n’aurait jamais dû être ouverte. Ce prénom est comme une punition, que sa mère à donner à sa fille qu’elle n’aurait jamais voulu avoir. Présenté comme ça, c’est plutôt douloureux à porter.

Pandora ne pensait jamais revoir Mackenna, depuis son départ 6 ans plus tôt. En apprenant que le célèbre chanteur des Crack Bikini est de retour à Seattle pour un concert évènement, elle décide sur un coup de tête d’embarquer Mélanie dans une petite vengeance, ce qu’elle n’avait pas prévue en revanche c’est de devoir passer un marché pour ne pas être poursuivi pour son acte de rébellion. Pandora décide d’accepter à contre cœur, persuadée qu’elle pourra résister à la malice de Mackenna, pendant trois semaines. Malheureusement, lutter devient impossible quand ta tête et ton corps ne t’envoient pas les mêmes signaux. Entre l’amour et la haine, il n’y a qu’un pas à franchir.

Le passé de Pandora et Mackenna est un véritable atout pour cette histoire, car ils ont déjà un vécu fort et Katy Evans nous propose des flash-black de l’adolescence des deux héros. Leur alchimie est indéniable et même si six années se sont écoulés, ils n’ont rien oublier de l’amour qui les avaient réunis. Leur relation est remplie de secrets, de non-dits et on ne peut qu’être touchée par les épreuves qui les ont amenés là aujourd’hui. J’ai senti venir les révélations et pourtant j’ai été touchée par les dégâts qui sont causés par la faute d’un rien. Et c’est rageant de voir ce que ça a engendré chez Pandora.

Comme dans Rogue, la narration est à deux voix même si Mackenny n’intervient que lors des moments clés de l’histoire, le dosage est parfait et a aucun moment il n’a manqué. Et puis Pandora a tellement de choses à dire et de colère à faire sortir que c’est logique d’être dans sa tête. Elle a vraiment du mal à conserver les idées claires quand Mackenny est à proximité, mais sa répartie est plutôt bonne.

Dans ce tome, Katy Evans a choisi d’être dans la simplicité et les tomes sont de plus en plus captivants. Le changement de décor, est un choix risqué, mais elle a su comprendre qu’elle avait fait le tour de l’Underground et se renouveler sans que ça soit dérangeant. J’ai été très emballée d’être dans un univers musical et puisque l’auteure prépare toujours des playlist au début de ses romans, c’est cohérent. Une série qui s’améliore de tomes en tomes et je lirai la suite sans aucune hésitation.

Signature Lucie

Publicités

2 réflexions sur “Ripped | Katy Evans (Fight for Love #5)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s