Briser l’emprise | Stéphanie Cholette

ImpressionTrès bonAprès une panne livresque de quelques jours, j’ai eu envie de tenter avec ce roman. J’ai déjà lu quelques romans de cette auteure et bien souvent je n’étais pas déçue. Aujourd’hui encore, c’est une belle surprise et j’ai passé un très bon moment avec cette romance et une petite touche de suspense.

Après plusieurs années de relation abusive avec Zack, Jenna a enfin réussi à le quitter. Grâce à sa famille et ses amies, elle réapprend doucement à vivre, mais elle ne souhaite plus s’engager avec un homme, car sa relation à laisser des blessures invisibles, mais qui l’ont profondément marquée. L’objectif de Jenna est de trouver un travail et de profiter de sa vie et sa famille. Un soir, sa cousine décide de traîner Jenna dans un bar, afin de l’aider à se sentir mieux en société et aussi profiter pour boire plus que de raison. Au cours de cette soirée, elle y fera une rencontre particulière, celle d’un homme charmeur, séducteur pour qui elle éprouve immédiatement une attirance incontrôlable. Même si elle a fait une croix sur les hommes, elle s’accorde le droit de rêver de cet homme magnifique et puis de toute façon, elle n’a aucun moyen pour le revoir. Sauf si le destin s’en mêle.

On pourrait croire qu’il s’agit d’une romance classique, mais même si nos héros vont se tourner autour pendant un long moment. Il y a également quelques scènes inquiétantes, puisque Jenna va commencer à recevoir des lettres de menaces. Le roman est quand même assez long et j’ai été ravie de voir que l’auteure prend son temps avec les sentiments de Jenna. Tout est dosé à merveille, la rencontre inattendue, les jours qui passent et un beau jour, il est devant elle. Je suis peut-être un peu tordue, mais j’aime beaucoup quand l’héroïne est fragile et les sentiments qui vont naître vont complètement perturber Jenna. Elle ne se fait pas confiance et dans ses moments de faiblesse, elle a peur de retomber dans ce cercle vicieux, c’est pourquoi elle va tenter de s’éloigner le plus possible de Gabriel.

Malheureusement, quand elle va commencer à accepter les sentiments qu’elles éprouvent un évènement va venir remettre en cause de début de relation et cela va compliquer les choses. En parallèle, des lettres anonymes de menace vont venir l’effrayer et Zack ne va pas hésiter à venir rajouter son grain de sel, pour détruire tout ce que Jenna reconstruit progressivement. Elle va trouver une aide inattendue auprès de Gabriel, qui va sans même sans rendre compte va lui apporter la tendresse et la douceur qu’il lui a toujours manquée, faisant tomber les barrières et j’ai complètement adoré la manière dont se tisse la relation amoureuse et la passion qui va finir par s’instaurer lentement.

Le seul bémol vient selon moi de la quantité de pages, on ne s’ennuie pas. Le problème c’est qu’arrivé vers la fin, certaines scènes ont commencées à se répéter et Jenna a reproduit trop souvent les mêmes erreurs, par manque de confiance. Le suspense est très bien dosé, mais la fin arrive trop rapidement et j’attendais tellement ce moment précis, que la confrontation a été trop vite expédié et c’est dommage, parce que comme je le disais la relation de Jenna et Gabriel a fini par tourner en rond vers les 150 dernières pages.Je tiens à souligner que l’auteure traite d’un sujet dont on parle très peu, la maltraitance psychologique et on a un aperçu des dégâts que cela peut causer sur une jeune femme. Une lecture touchante, certes classiques mais très agréable à découvrir. Je recommande.

Signature Lucie

Publicités

3 réflexions sur “Briser l’emprise | Stéphanie Cholette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s