Dévoilée | Jodi Ellen Malpas (Une nuit #3)

ImpressionCe livre est le 3ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers.

Je ne sais pas comment c’est possible, mais j’avais oublié que le 21 octobre dernier sortait l’ultime tome de cette saga qui m’aurait rendu heureuse tout au long de ma lecture. En voyant mon erreur, je me suis jetée dessus dès que je l’ai pu et quel bonheur. J’ai retrouvé toute la magie du premier tome et malgré un début un peu lent,  je crois que je ne pouvais pas rêver meilleure fin. De l’addictivité à l’état pur.

A la fin du tome précédent, nous quittions Livy et Miller en pleine fuite, pour protéger la jeune femme du sombre passé de notre ténébreux gentleman. La fin nous laissait sous le choc face à une fois qui ressemblait étrangement à la mère d’Olivia et malgré les quinze jours passés à New-York coupé des drames, la jeune femme n’est toujours pas certaine de ce qu’elle a pu voir et malgré les soupçons de Miller, elle n’a pas encore partagé ses craintes avec lui. Un évènement inattendu va les contraindre à rentrer à Londres et la fuite n’est plus envisageable même si le danger se rapproche de la jeune femme.

Malgré les réticences de William concernant le couple, celui-ci va les aider à trouver une solution pour que Miller puisse obtenir sa liberté. Ils vont malheureusement manquer de temps et la noirceur liée au monde de Miller va venir se mettre entre le couple. Dans ce dernier tome, j’ai vraiment pu voir l’évolution du couple, Livy va arrêter de fuir et apprendre à tenir tête de son gentleman, malgré les erreurs du jeune homme, elle va constamment rester à son côté et ce malgré les doutes. De son côté, Miller réussit à maîtriser ses obsessions, pour les remplacer par un besoin viscéral d’être à proximité d’Olivia, mais pour mon plus grand plaisir le stress va faire revenir ses adorables manies et je suis ravie d’avoir retrouvé ce qui faisait son charme, car il s’était un peu perdu dans le tome précédent.

Nan occupe une place particulière dans cette série, car elle est une constante dans la vie de la jeune femme et nous allons la voir au meilleur de sa forme pour continuer de réunir Miller et Livy. On va aussi découvrir qu’elle est plus fragile qu’il n’y paraît et surtout qu’elle est loin d’être aveugle sur ce qu’il l’entoure. Je suis en admiration devant cette femme qui veut voir sa petite fille enfin heureuse. Élément curieux, nous allons pouvoir constater que William et la vieille dame sont plutôt proches et qu’il n’est pas aussi mauvais qu’on aurait pu le penser en faisant en connaissant son rôle dans l’histoire. Bon il est toujours aussi agaçant a essayé d’éloigner Livy et son autorité est parfois exaspérante, mais sa motivation vient simplement de son attachement pour la jeune femme et sa volonté de la protéger.

Le présent de Livy va être mis au second plan et des éléments de son passé vont venir semer le trouble et je ne m’y attendais pas du tout, car l’histoire était souvent centrée sur le passé et les activités de Miller. Huuum Miller, j’ai enfin retrouvé l’homme qu’il était au début et sa manière de vénérer Olivia est tellement fascinante. Il va comme à son habitude garder ses pensées et ses secrets et c’est bien souvent à cause d’une bourde d’Olivia que va éclater la vérité. Son passé va être exposé et on va apprendre à le connaître plus intimement. Ses TOC vont continuer de le rendre adorable et même s’ils sont moins visibles, on voit clairement que lorsqu’il perd le contrôle c’est plus fort que lui et il succombe à ses manies, son costume, sa coiffure et surtout sa possessivité vont refaire leur apparition.

Leur relation va vraiment être plus forte que tout et il va tout faire pour pouvoir se obtenir sa liberté. Un nouveau personnage va faire son apparition Charlie, présenté comme le bâtard immoral et Sophia va continuer à jouer un rôle pour tenter d’éloigner de récupérer Miller. Quelques personnages vont cruellement manquer dans cette conclusion, notamment Gregory ou encore Cassie qui ne font que de rares apparitions. Je crois que si les trop nombreuses scènes de sexe des cents premières pages, ce tome est tout simplement la conclusion PARFAITE. Le récit est rythmé de rebondissements, mais l’amour des personnages est à son apogée et ils sont bien décidés à rester ensemble quoi que cela leur en coûte. Et l’épilogue, on en parle ? Mon Dieu, découvrir les pensées de Miller était inespéré et ces quelques pages m’ont fait fondre, ça m’a juste donné envie de donner son truc à Miller Hart.

Retrouvez mon avis sur La Promesse #1  ICI
Retrouvez mon avis sur Le Refus #2  ICI
Signature Lucie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s