Maintenant qu’il est trop tard | Jessica Warmam

ImpressionBonVoilà un roman avec un résumé idéal pour cette période proche d’Halloween. Je lis très peu de thriller, mais la couverture m’a vraiment fait craquer. Maintenant ma lecture terminée je suis mitigé, l’histoire et l’intrigue sont excellentes, j’ai eu un peu plus de mal avec les personnages, qui ne m’ont pas touché.

La nuit du 1er janvier 1986, les adultes font la fête à l’étage. Pendant ce temps, Samantha et Remy son meilleur ami essayent de rester éveillés pour faire comme les grands et surveillent Tabitha la petite seule de la jeune fille. Puis, une présence se fait sentir, un homme qui ressemble étrangement au père Noël, il attrape Tabitha et l’emporte, alors que Sam et Remy sont tellement effrayés qu’ils n’interviennent pas. Après la disparition de Tortue, plus rien n’a jamais été pareil et un an plus tard, ils déménagèrent, pour s’éloigner.

Dix ans, après cet évènement Sam est de retour dans la région avec sa famille et retrouve cette maison, qui lui rappelle tellement de souvenir de cette nuit tragique. Mais les choses sont différentes, à commencer à Remy, qui ne lui accorde aucune attention et qui préfère sortir et peloter sa copine. J’ai été assez destabilisée, par leurs retrouvailles Remy semble vouloir ignorer Sam, sans aucune raison apparente, je sais qu’en dix ans on peut changer, mais ils étaient collés l’un à l’autre en permanence et ils sont les deux seuls témoins du drame de leur vie. Sam est devenue la parfaite petite fille sage et se renferme sur elle-même, sans réel ami et qui se contente de regarder les autres vivres, notamment sa grande sœur.

Le récit est rythmé, par une alternance des époques. On revit les évènements, avec les yeux d’enfants de Sam et des extraits d’un roman relatant le drame, parsème les éléments liés à l’enquête. On comprend rapidement, que de gros doutes sur la culpabilité de l’homme qui a été arrêté et jugé est présents dans beaucoup de tête. Alors que la famille est convaincue que le coupable est derrière les barreaux, des preuves semblent indiquées le contraire, pourtant Remy et Sam sont sûrs de ce qu’ils ont vu, du moins ils essayent de s’en convaincre. Au départ j’ai été assez déstabilisée par la gestion spatio-temporelle, car on alterne entre présent et passé, mais de manière à retourner en arrière avant ou après le drame.

Dans l’ensemble le thriller est bon et très bien mené,  on découvre progressivement l’enquête et des éléments du récit d’un journaliste qui a enquêté, viennent compléter ce que Sam ne sait pas. Ce qui m’a dérangée, c’est les personnages qui gravitent autour de Sam, tout est trop facile, la mère un peu foldingue qui habille sa fille en mini-miss pour s’occuper, le père un peu absent qui vit dans sa bulle et puis, je n’ai pas compris cette haine envers la grande sœur, oui elle n’était pas une enfant facile, mais on a l’impression que personne ne l’aime. Et puis Sam est loin d’être expressive, donc j’ai eu du mal à savoir ce qu’elle éprouvait, tant par l’enlèvement de sa sœur que par ses relations avec les autres. La fin est vraiment surprenante, mais je n’ai pas vraiment compris le pourquoi, elle aurait mérité d’être approfondi.

Signature Lucie

Publicités

5 réflexions sur “Maintenant qu’il est trop tard | Jessica Warmam

  1. Bon, bon, bon.. il a l’air peu convainquant. Tu cites beaucoup de maladresses dans l’intrigue et si la fin n’est pas assez approfondis : je passe mon tour ! Ma PAL te remercie 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s