Sans plus attendre | Kristan Higgins (Blue Heron #2)

ImpressionCe livre est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Tout d’abord, je tiens à remercier NetGalley France et les Éditions Mosaïc, pour ce roman que j’attendais avec une grande impatience. Dans cette suite, nous allons nous intéresser à l’histoire d’Honor. La grande sœur de Faith, à beau être au centre de la fratrie, elle se comporte comme une vraie mère poule et veille sur la famille, depuis la mort de sa mère. Dans le premier opus, c’est une jeune femme dynamique et sûre d’elle que nous découvrions et son travail était au centre de toutes ses préoccupations.

Jusqu’ici, elle était plutôt satisfaite de sa situation, mais une visite médicale va tout changer. A 35 ans, son horloge biologique a atteint le seuil où ses chances de concevoir diminuent. Complètement anéantie par cette révélation, elle va remettre en question son mode de vie et désireuse d’avoir une famille, elle va se tourner vers le seul homme de sa vie Brogan. A proprement parler, ils n’ont pas de relation amoureuse, mais depuis presque dix-sept ans, ils se fréquentent par intermittence. C’est donc tout naturellement qu’elle va se tourner vers lui pour lui parler de son projet de mariage. Sauf qu’elle n’avait pas prévu, un refus, qui va faire extrêmement mal à son égo et à son cœur.

Le coup est rude, mais elle va finir par accuser le coup. Sauf que quelques semaines plus tard, sa meilleure amie et son ex-sex-friend, lui annoncent leur mariage. C’est le coup de grâce pour Honor, qui explose complètement, pour un grand moment d’anthologie signée Kristan Higgins. Bien gênant, bien humiliant et surtout hilarant.  C’est par l’intermédiaire de Goggy son adorable grand-mère, qu’elle va faire la connaissance de Tom. Après plusieurs années à travailler sur le sol américain, ce bel anglais risque d’être renvoyé dans un pays, s’il ne trouve pas rapidement un moyen d’obtenir une carte verte.

Je dois dire, que j’ai une petite préférence pour ce tome 2, j’ai trouvé l’histoire un peu différente et c’est ce qui m’avait manqué dans l’histoire de Faith et Levi. En obtenant pour un mariage de convenance, Honor s’imagine pouvoir faire bonne figure et pourquoi pas envisager d’avoir un enfant et avec Tom, qu’elle apprécie. Mais comme d’habitude la situation va complètement lui échapper et la famille Holand va venir ajouter son grain de sel. On retrouve toute la joyeuse bande, les chamailleries de Goggy et Pops, les propos salaces de Pru et le romantisme de Faith. C’était un vrai plaisir de retrouver tout le monde. Honor est un personnage attendrissant, elle a toujours assumé des responsabilités trop importantes pour son âge et aujourd’hui, elle en a presque oublié de vivre sa propre vie.

Notre héroïne va jeter son dévolu sur une petite boule de poils trop mignonne, pour le plus grand malheur de Tom, qui n’est pas au goût de la bête. Spike réussit à susciter la tendresse et il est à l’origine de quelques scènes rigolotes. Comme à son habitude Kristan Higgins, réussit à construire un réel univers, avec des personnages qui gravitent autour et qui ont leurs propres problèmes. Les personnages sont bien construits, le charme anglais de Tom fait des miracles et les gaffes d’Honor sont adorables, le tout avec un thème plus sérieux. Car le désir d’enfant d’Honor est touchant et on a envie qu’elle trouve enfin le bonheur d’être maman et surtout, on veut la voir comprendre qu’elle peut être aimée.

A certain moment, j’ai trouvé certain passage un peu longuet et bien que j’adore l’auteure, j’aimerais la voir s’éloigner un peu de son schéma habituel. J’adore cette auteure, mais plus le temps passe, plus la magie diminue. J’ai trouvé la fin un peu précipité et j’aurais aimé, une scène plus profonde, avec de vraies explications. Néanmoins, une romance doudou, toute mignonne qui met du baume au cœur.

Retrouvez mon avis sur A un détail près #1  ICI
Signature Lucie
Publicités

6 réflexions sur “Sans plus attendre | Kristan Higgins (Blue Heron #2)

    • Je pense que c’est le genre d’auteur qui se lit de temps en temps, sans pour autant enchaîner, car la famille est souvent identique, l’animal de compagnie toujours un fidèle compagnon trop mignon et l’héroïne une célibataire gaffeuse en mal d’amour. Mais quand tu lis dans un moment de déprime c’est tout doux. Et j’aime beaucoup malgré ça ^^

  1. « C’est le coup de grâce pour Honor, qui explose complètement, pour un grand moment d’anthologie signée Kristan Higgins. Bien gênant, bien humiliant et surtout hilarant. » Alalala l’auteur est vraiment imprevisible quand il s’agit de foutre la honte à ses personnages 🙂

    C’est vrai que le schéma est le même de livre en livre, mais pour le mooment, je ne me lasse pas. J’aime beaucoup le côté réaliste qu’elle arrive à mettre grâce à un contexte étoffé.

    • Les animaux sont toujours trop mignon je l’avoue. C’est le genre de roman qui t’aide à garder l’espoir quand tu pars en vrille. Humour, amour et un peu de magie. J’ai tendance à me retrouver dans ses héroïnes donc ça fait office de pot de glace lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s