After Dark | M. Pierce (Night Owl #3)

ImpressionPassableCe livre est le 3ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers.

Quelle déception… Je pensais vraiment que l’épilogue allait montrer les bons côtés du couple et puis les avis étaient vraiment bons, donc même si la série en elle-même ne m’a pas transportée, je pensais constater une amélioration. Mais à vrai dire, c’est un éternel recommencement, ils n’apprennent pas de leur erreur et les mensonges, sont toujours au programme comme s’il ne se faisait pas suffisamment confiance pour communiquer et mettre à plat leurs problèmes.

A la fin du tome précédent, nous quittions le couple en interview télévisée, après une demande en mariage d’Hannah. Je dois dire, que j’étais curieuse d’avoir une réponse, et bien que le « oui » soit attendu, la suite des évènements l’est un peu moins. A savoir un énième coup bas, de notre éternel égoïste, qui ne se soucie de rien, ni personne. Je ne l’aimais déjà pas beaucoup, mais là clairement je peux dire que je déteste son personnage. Il n’a vraiment aucune qualité et son psychologue résume plutôt bien la situation : « Matt présente des problèmes d’abandon, du mal à gérer sa colère, peur de stagner, des tendances maniaco-dépressives, des tendances paranoïaques, des tendances masochistes… »

Bien qu’au départ, l’indécision et les caprices d’Hannah est réussi à m’énerver, j’ai fini par comprendre que n’importe qui deviendrait fou à force d’essayer de comprendre un personnage aussi complexe que Matt. J’étais partie du principe, que ce tome serait un peu moins charnel, notamment parce que beaucoup de zones d’ombre concernant l’enfance de Matt étaient présentes, alors oui on va avoir la chance de découvrir une partie de l’histoire de l’écrivain et voir la souffrance qui s’en dégage, le rendrait presque attachant, mais j’ai eu tendance à croire qu’il a toujours gardé Hannah à distance et sans jamais expliquer les raisons de ses réticences et puis les séances chez le psychologue, c’est une vraie blague, le carnet partait d’un bon sentiment mais moi il m’a mise mal à l’aise, sans que je puisse l’expliquer.  En fait, le seul point positif que je pourrais lui trouver, c’est cet échange d’écrit qui reprend et qu’ils vont utiliser pour communiquer davantage, en partageant leur passion pour l’écriture.

Ce que je reproche à cette conclusion, c’est que les personnages n’ont pas évolué depuis leur rencontre. Cet esprit toujours dans la manipulation, dans le mensonge est vraiment insupportable et cette manière de résoudre ou éviter les conflits en copulant partout comme des animaux on est loin d’un couple civilisé. Ils passent leur temps à s’engueuler lorsqu’ils ont une explication et ça se termine toujours de la même manière, l’un d’eux claque la porte, pas de sexe pendant quelques jours et réconciliation sur l’oreiller sans même en discuter. Sans compter Matt, qui ne cesse de faire des sales coups à Hannah et qui s’étonne qu’elle ose lui tenir tête. Et bien évidemment, s’excuser c’est en option puisque Monsieur, il a raison et même quand il a tort, Hannah reviendra. J’ai trouvé que cet épilogue, n’était pas du tout représentatif du reste de la série et je suis soulagée de l’avoir terminé.

Retrouvez mon avis sur Long Night #1  ICI
Retrouvez mon avis sur Last Light #2  ICI

Signature Lucie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s