Black Lies | Alessandra Torre

ImpressionJe remercie Mélusine des éditions Hugo Roman, pour ce Service Presse
Sortie prévue le 7 avril 2016

Si vous me connaissez depuis suffisamment longtemps, vous savez que je déteste les triangles amoureux. Je vous rassure ça n’a pas changé, c’est toujours quelque chose qui me dérange profondément. Mais je suis faible et j’ai entendu parler de ce roman depuis sa sortie en VO, alors évidemment moi aussi j’avais envie de découvrir cette romance hors du commun. Une chose est sure, ce roman à un goût d’interdit et c’est rafraîchissant de découvrir des histoires qui changent de l’ordinaire ça peut faire du bien. Je pense que je ne mettrais pas ce roman entre toutes les mains, notamment à cause des nombreuses scènes de sexe et également que l’histoire est bien plus complexe qu’une simple liaison. J’ai passé un moment intense, même si on est loin du coup de cœur.

Layana, ou Lana est une jeune femme issue d’une famille riche. Selon les critères de son éducation, elle n’a pas besoin de travailler et doit simplement se trouver un bon mari riche. On est loin de sa manière de voir les choses et depuis sa majorité elle tente de fuir ce monde qui ne lui convient pas, mais elle retombe toujours dans cet univers dont elle maîtrise les codes à la perfection. Lors d’un gala de bienfaisance, elle fait la connaissance d’un homme qui correspond en tout point à ce que ses parents attendent d’elle : Brant, intelligent, excessivement riche et surtout publiquement reconnu. Contre toute attente, l’attirance est immédiate et ils passent la nuit ensemble sans plus d’engagement.

Brent, a fait fortune dans les nouvelles technologies. Il a tout pour plaire, le physique, l’argent et la gentillesse. Pourtant, il n’a jamais eu de petite amie et son monde se résume à son travail, rien d’autre n’a d’importance pour lui. Ses relations avec les femmes se résument à quelques parties de jambes en l’air, avec des prostituées. Malgré les réticences de sa famille et plus particulièrement de sa tante et bras droit, il va immédiatement s’intéresser à Lana. Rapidement, le temps va passer et les jours, vont devenir des semaines, puis des années. La tête remplie de projet, la suite logique des choses est le mariage. Un simple secret va tout remettre en question et rendre leur avenir incertain.

Durant toute la première partie, nous vivons les mois et les années de la rencontre entre Lana et Brent, les choses vont avancer assez rapidement, mais en même temps les instants clés de leur histoire sont très émouvants. A travers leur pensée, nous allons découvrir un amour puissant, jusqu’à ce que tout bascule. Lee va complètement bouleverser la vie de Lana et malgré tout l’amour qu’elle a envers Brent, elle va tomber amoureuse de Lee. Il est l’exact opposé de son petit ami, et pourtant la passion va tout emporter sur son passage. On passe d’un amour inconditionnel, à une passion dévorante et on a du mal à comprendre les choix de Lana. Notre héroïne va nous en faire voir de toutes les couleurs, elle est loin d’être une héroïne facile à cerner et au gré de ses pensées, on la regarde s’enliser dans ses mensonges, en souhaitant comprendre ce qui l’a mené à prendre ses décisions.

Toute l’intelligence de ce roman réside dans la plume d’Alessandra Torre, elle s’éloigne des romances qu’on a l’habitude de lire. Sa manière de gérer l’espace spacio-temporel, contribue grandement à déstabiliser son lecteur. Il faut voir plus loin que le résumé, nous ne sommes pas dans une romance classique et l’intrigue est captivante, on décèle des secrets qui s’accumulent et la plupart seront surpris du dénouement. Je ne sais pas si ça m’a gâché ma lecture, mais le résumé m’a apporté tous les éléments possibles pour trouver l’essentiel de l’histoire. Il me restait plus qu’à répondre à mes questions pour parfaitement comprendre la subtilité de l’intrigue, on n’a ce besoin d’avoir des réponses, qui fait qu’on dévore le roman assez rapidement, après on est loin de la plus belle romance de la littérature et je regrette qu’on ne développe pas plus la naissance des sentiments entre les personnages.

L’intrigue est très bien mise en scène et notre héroïne bien qu’un peu agaçante, explique parfaitement ses choix et assume ses décisions, en restant réaliste sur son comportement égoïste. Pour le côté unique de l’histoire c’est un roman que je recommanderai, mais si vous vous attendez à garder des passages à chaque chapitre tellement c’est mignon, vous vous trompez de roman. C’est davantage une histoire psychologiquement déstabilisante avec un sujet dérangeant et au final très bien mené.

Signature Lucie

Publicités

7 réflexions sur “Black Lies | Alessandra Torre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s