Be Mine | N.C. Bastian

Be-MineJe remercie les Éditions Harlequin pour Service Presse, très belle surprise et une auteure que je recommande fortement. J’ai un rapport assez conflictuel avec l’univers des bikers, jusqu’à maintenant j’ai toujours trouvé leur manière de traiter les femmes assez abjectes, alors en lisant le résumé j’avais un peu peur de retomber sur un héros macho et dégradant. La curiosité a été la plus forte et heureusement que je suis restée ouverte d’esprit, car j’aurais pu passer à côté de cette histoire.

Il y a cinq ans, Kim et Alex étaient deux adolescents qui sont tombés éperdument amoureux l’un de l’autre. Lui le prospect qui n’attendait qu’une chose : acquérir le statut de biker et elle, la petite fille de président des Silence of Death. L’alchimie entre eux a été immédiate malgré leur jeune âge, pourtant du jour au lendemain Kim a tout quitté pour retourner en France sans aucune explication et le monde des deux adolescents s’est complètement effondré. Après plusieurs années de silence, Kim est contrainte de retourner dans le Dakota du Sud en exil chez son grand-père et Alex n’a pas dit son dernier mot.

L’histoire alterne entre moment passé et moment présent, ce qui nous permet de vivre en simultanée des évènements clés de leur histoire et surtout de comprendre progressivement les raisons de leur séparation. J’ai surtout été frappée par l’attitude d’Alex, bien que biker il n’a pas peur d’assumer ses sentiments et même si ce n’est pas un moine, dès l’instant où Kim est de retour plus aucune brebis ne va l’intéresser. C’est assez plaisant de découvrir un biker fidèle, qui assume totalement l’abandon de son cœur à sa régulière. Depuis qu’il sait que Kim est de retour, il n’a plus qu’une obsession, comprendre pourquoi elle l’a abandonné. Il va lui faire comprendre qu’il n’en a pas fini avec elle et j’ai vraiment adoré son côté possessif. J’ai également apprécié la relation d’amitié entre Kim et Mendy qui sont toutes les deux un peu folle, mais son caractère reste assez quelconque comparé à Alex.

Durant la première partie, je m’attendais à un coup de cœur et j’étais vraiment à fond dans ma lecture. J’avais tellement de questions que les pages ont défilées, seulement durant la deuxième partie du roman je suis un peu retombée de mon nuage. L’histoire change un peu et l’action fait son apparition, je sais que c’est propre à l’univers des bikers, mais j’ai trouvé que ce qui se passait était un peu tiré par les cheveux et du coup j’ai un peu perdu le fil de l’histoire. J’ai apprécié ce que je lisais, mais j’ai clairement beaucoup moins accroché. Une des raisons vient du fait qu’à ce stade du récit, j’attends davantage de confiance, de communication entre nos héros et j’ai été un peu perdu avec le Coyote.

En bref, un premier roman qui m’a permis de découvrir une nouvelle auteure et je suis totalement conquise par la plume de N.C. Bastian. J’ai passé un très bon roman en compagnie de nos héros et même si aucune suite n’est envisagée pour le moment, je souhaite beaucoup de succès à l’auteure, car on sent le potentiel. Je recommande totalement cette lecture, le style de l’auteure, les personnages, l’univers, on passe un super moment et on en redemande. Si vous hésitez encore, foncer !

Avec les copinautes on a quand même été assez dérangé sur la banalisation du non-port de préservatifs. Les capotes c’est peut-être pas glamour dans les romans, mais il faudrait penser que les risques de grossesse ne sont pas les seuls. Alors oui, on peut trouver toute une symbolique sur le non-port du préservatif et voir l’unique amour, le destin, la possession et tout le tralala, mais en attendant nos très chers héros qui aiment les femmes ils sont aussi susceptible de chopper une MST. Oui, ce n’est qu’un détail, mais ça arrive de plus en plus souvent dans les romans et malheureusement dans la vie ça ne pardonne pas, alors messieurs, mesdames les auteurs n’oubliez pas les capotes c’est très important et ça ne plombera pas votre récit érotique de prendre 3 lignes pour enfiler un préservatif.

Lucie Signature

Publicités

6 réflexions sur “Be Mine | N.C. Bastian

  1. Manquerait plus que tu balances des noms dans les discussions off pour le dernier paragraphe sur les capotes. (Je ne dénoncerai personne).
    Pour Le Coyote, moi j’avais Patricia Briggs en tête ça perturbe un peu.

    • C’était pas une discussion confidentielle et on a raison xD
      Pour Le Coyote je pensais à l’indien dans « Docteur Quinn Femme Médecin »… ça m’a également beaucoup perturbé mdr

  2. Lu et dévoré hier. J’aime énormément l’univers des Biker. N.C Bastian a adouci ce milieu mais n’en a pas pour autant dénaturé l’univers et j’ai adoré ça. Je lirais la suite avec plaisir.

  3. Je n’avais même pas entendu parler de ce roman avant de lire ta chronique et clairement vu le résumé et ton avis je vais me laisser tenter je pense ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s