In flight | R.K. Lilley (Up in the air #1)

Sortie prévue le 1er septembre 2016.

Un énorme merci aux attachées presse des Éditions Blanche pour ce service presse, j’ai un peu un rapport compliqué avec leur publication, alors j’ai toujours un peu peur de me lancer et pourtant chaque premier tome est toujours un vrai bonheur de lecture. Celui-ci ne fait pas exception à la règle et pour une fois je suis ravie de leur choix de couverture, totalement en accord avec le métier de l’héroïne.

Avant tout chose j’aimerais prévenir les futurs lecteurs que ce roman est une romance érotique et on se rapproche d’une relation BDSM, donc même si ça reste assez soft, nous sommes loin d’une New Romance. Nous allons suivre Bianca, une hôtesse de l’air de vingt-trois ans qui semble imperturbable. En compagnie de son meilleur ami Stephen, elle travaille en première classe et côtoie les passagers les plus aisés. Habituée à devoir éconduire les passagers les plus entreprenants, elle réussit à conserver un professionnalisme à toutes épreuves et rien ni personne ne semble pouvoir l’atteindre.

Pourtant lors d’un vol, un passager va immédiatement attirer son regard et la connexion qui va s’établir entre eux, va être immédiate. Quelques jours plus tard, elle va de nouveau devoir faire face à James Cavendish, un milliardaire de renom. Il va réussir là où tout le monde à échouer jusqu’ici et démolir l’assurance qu’elle s’est construite. Habitué à obtenir ce qu’il désire, il va s’avérer être d’une étonnante franchise envers Bianca et alors que ses mots crus auraient dû la faire fuir, elle va ressentir du désir face à cet homme dominateur. Leur prise de contact va être assez directe et l’autorité naturelle du milliardaire, va la conduire à accepter de le rejoindre chez lui afin de succomber au désir.

Une relation va rapidement se mettre en place et Bianca va se laisser entraîner dans une relation de domination. Alors c’est vrai qu’on peut saturer des romans basés sur une relation Dominant/Soumise, mais j’ai trouvé l’héroïne épanouie. Elle se prend en charge depuis plusieurs années et elle n’a pas besoin d’un homme pour lui apprendre à contrôler sa vie, seulement à force de travailler elle s’oublie parfois et jusqu’ici elle n’avait jamais vraiment éprouvé d’intérêt particulier pour les hommes qui l’entourent, alors voyant que son corps est réceptif, elle va se laisser entraîner dans une découverte de sa sexualité. Seulement, ce qui n’était qu’une relation basée sur le sexe va commencer à évoluer.

Mr Cavendish. Il ne mâche pas ses mots et quand il veut quelque chose il est prêt à tout. J’ai beaucoup aimé sa franchise, on ne va pas se mentir il veut coucher avec Bianca et il réussit à être très persévérant pour l’avoir dans son lit. Il a ce côté sauvage, qui fait craquer les femmes qui aiment l’autorité, mais il ne dépasse jamais les limites que demoiselle a fixées. Il est à la fois un amant fougueux et un homme attentionné, qui va doucement s’intégrer à la vie de la jeune femme avec pour seule volonté de mieux la connaître. Et puis son petit côté énigmatique m’a bien plu, on ne sait pas trop à quoi s’attendre avec ce Mr Magnifique et ce n’est pas désagréable. Il va rapidement se rendre compte que l’univers de sa belle se résume à Stephen, un ami fidèle et protecteur. Leur amitié s’est construite dans la douleur et  leur relation est vraiment touchante, ils sont aux petits soins l’un pour l’autre et ça James va l’utiliser à son avantage pour approcher Bianca. puis son petit côté énigmatique m’a bien plu, on ne sait pas trop à quoi s’attendre avec ce Mr Magnifique et ce n’est pas désagréable.

J’ai apprécié découvrir l’univers aérien, on ressent bien certains aspects du métier et ça change. Et puis qui n’a jamais rêvé de faire partie du « Mile High Club ».  Malgré l’histoire classique, je ne m’attendais pas à accrocher autant à l’histoire, certes il y a quelques similitudes avec Cinquante Nuances de Grey, mais au final les codes de la romance érotique restent les mêmes. Une fin qui donne envie de découvrir la suite et j’ai hâte de me replonger la tête dans les nuages. Rendez-vous le 13 octobre 2016.

Lucie

Publicités

2 réflexions sur “In flight | R.K. Lilley (Up in the air #1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s