Leo | Mia Sheridan (#1)

LéoBonAprès un magnifique coup de cœur pour Archer’s Voice, j’étais à la fois effrayé et curieuse de découvrir ce que l’auteur était capable de faire. Alors déjà pour affronter une nouvelle histoire, rien de mieux que les copines pour une LC et on peut dire heureusement la copine Fanbooks76 était là parce qu’on se sentait seules à lever les yeux au ciel. Le problème quand on tombe amoureuse d’une histoire, c’est que s’essayer à autre chose est sans arrêt remis en question à force de comparaison. Les premiers avis n’étaient pas mauvais, mais clairement moins élogieux alors c’est avec appréhension que je me suis lancée dans cette nouvelle histoire, dont je ne savais pas grand-chose de l’intrigue.

Evie et Léo se sont rencontrés lorsqu’ils étaient enfants, tous les deux placés dans une famille d’accueil, ils ont appris au fil des ans à se connaître et à se faire confiance. En grandissant, bien qu’encore adolescent ils ont commencé à tomber amoureux, mais lorsque Léo est adopté il promet à Evie de revenir la chercher lorsqu’elle aura dix-huit ans, afin qu’ils puissent faire leur vie ensemble. Seulement, après cette promesse, elle n’entendra plus jamais parler de Léo et devra se débrouiller seule.

A sa majorité, malgré les difficultés Evie a réussi à prendre sa vie en main et aujourd’hui après huit années sans nouvelles de Léo, sa vie semble enfin prendre la bonne direction. Pourtant depuis quelque temps, elle remarque un homme qui semble l’observer, lorsqu’il lui avoue que Léo l’a envoyé pour prendre de ses nouvelles après toutes ces années, elle est déstabilisée, mais c’est surtout les sensations qu’elle éprouve lorsqu’elle se trouve à proximité de cet inconnu qui va la secouer.

Je dois donc qu’on est loin des émotions que j’avais ressenties en découvrant Archer, alors qu’au début j’étais contente de retrouver la plume de Mia Sheridan, rapidement le style d’écriture m’a posé question et notamment les descriptions sans aucun intérêt qui vient alourdir l’histoire. Je me suis néanmoins beaucoup attacher au personnage d’Evie, sa combativité force à l’admiration et son parcours a été difficile, mais elle peut être fière d’en être arrivé là toute seule. Sa rencontre avec cet inconnu va tout d’abord la replonger dans ses souvenirs et puis elle va se laisser gagner par la confiance et le laisser entrer dans sa vie, même si avec son parcours, je m’attendais à plus de réserves. Tout l’intérêt du jeu de séduction et accessoirement ma partie préféré des romances, est totalement absente tout simplement, car ils succombent en se connaissant à peine et moi ça me frustre.

Malgré le mystère qui entoure le personnage principal j’ai été assez déçue de la rapidité à laquelle la relation commence. Nous sommes loin de la douceur et l’apprivoisement de son précédent roman. C’est difficile à expliquer, mais tout mon corps criait sa désapprobation, tout va beaucoup trop vite et j’ai à peine eu le temps d’assimiler qu’elle s’ouvrait enfin à quelqu’un, qu’elle avait déjà les cuisses écartées. J’exagère un peu, mais le sexe occupe une place un peu trop importante dans cette histoire, au détriment de la profondeur des dialogues et pourtant on ne peut pas dire que les mystères qui entourent nos héros soient petits. Les secrets sont présents et pourtant rien n’éclate au grand jour et Evie, si combative ferme trop facilement les yeux et ça aura eu le mérite de me faire grincer des dents.

En bref, malgré une lecture prenante et un besoin d’avoir des réponses, on ne peut pas dire que je sois totalement satisfaite de ma lecture. Alors oui, Mia Sheridan est douée et cette histoire est agréable à lire, mais tout ce qui se déroule dans cette histoire manque cruellement d’émotions et même lorsque Evie évoque son passé, elle le fait d’une manière tellement détachée qu’on a du mal à vraiment éprouver la moindre triste pour elle, ce qui est très curieux, car elle a vécu des choses difficiles. Peut-être que je l’aurais trouvé meilleur si je n’avais pas lu Archer’s Voice en premier, toujours est-il que la comparaison est inévitable et il est clairement en dessous, et ce malgré l’histoire satisfaisante. Je voudrais également revenir sur un passage entier qui a été retiré de la traduction et après vérification il est bel est bien présent dans la version originale donc là je ne comprends pas ce qui s’est passé.

Lucie

Publicités

3 réflexions sur “Leo | Mia Sheridan (#1)

  1. « j’ai à peine eu le temps d’assimiler qu’elle s’ouvrait enfin à quelqu’un, qu’elle avait déjà les cuisses écartées. » hahahaha je passe mon tour xD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s