Toxic | Rachel Van Dyken (Reborn #2)

img_20161022_120930Très-bonCe roman est le 2ème livre d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Voilà un roman que j’attendais avec impatience et même si j’appréhendais ce second opus, l’émotion est au rendez-vous. C’est toujours délicat de se lancer dans une série, car j’ai toujours un peu peur qu’il ne soit pas à la hauteur du premier, ici l’intensité de l’histoire est indéniable et j’étais loin d’imaginer tout ce qu’avait traversé Gabe et ce qu’il allait encore devoir affronter dans ce roman.

Dès les premières pages, l’auteur nous fait comprendre que Gabe Hyde n’est pas l’homme qu’il laissait paraître. Le passé de l’auteure nous revient en pleine figure et on sait que quelque chose de terrible s’est passé il y a quatre ans. Ce drame le condamne à vivre avec la culpabilité de ses actes et sous un nom d’emprunt. Dans un premier temps, nous n’allons pas savoir grand-chose de ses secrets, mais les ombres qui gravitent autour du personnage n’augurent rien de bon. Après un moment de vulnérabilité il rencontre Saylor et même si l’attirance est immédiate, les caractères des deux personnages les opposent au plus au point, créant des conflits entre eux et une haine. Ils vont tous les deux pouvoir compter sur leur ami pour les soutenir, les orienter dans leur choix et surtout pour nous faire rire.

Bien que la première partie introduit ce qui nous attend et traîne un peu en longueur, elle a le don de susciter l’envie du lecteur de comprendre. Depuis qu’il a promis à West sur son lit de mort de calmer le jeu avec les femmes, Gabe n’a plus aucun exutoire pour oublier ses problèmes. Malgré une amitié forte, le jeune homme n’est pas prêt à révéler tous ses secrets et porte seul sa croix pour ne pas entraîner quelqu’un d’autre dans la noirceur de son âme, même si Lisa sa cousine, est une confidente importante pour lui, personne ne sait la vérité. Les premières questions vont commencer à se poser et nous allons doucement voir Gabe sombrer sans que personne ne s’en aperçoive. Personne, sauf Saylor qui l’a rencontré dans un moment où il n’était plus aussi habile à dissimuler ses failles.

Dans les premiers temps, j’ai eu un peu de mal avec le personnage de Saylor, je la trouvais beaucoup dans le jugement et sa première impression négative de Gabe,  va rester longtemps en tête comme s’il n’avait pas droit à l’erreur. Je n’irai pas dire que Gabe est un sain, mais lorsqu’elle l’a rencontré elle ne connaissait rien du passé du jeune homme et immédiatement elle s’est mise en tête une image fausse du jeune homme. Immédiatement, ils vont développer une aversion l’un pour l’autre incapable de discuter sans crier, pourtant sous cette haine, ils sont tous les deux conscients d’une attirance, qu’ils vont chercher à fuir. Sa première impression va réellement changer, lorsqu’elle va le découvrir dans une situation qu’elle n’imaginait pas et sa haine va peu à peu disparaître, non sans larmes.

Il s’agit pour moi d’un tome en demi-teinte, d’un côté j’ai pris une claque face à l’intensité de l’histoire de Gabe, il était impossible de ne pas être touchée face à ce qu’il vit et ne peut qu’être émerveillé face à sa façon de gérer la situation. Là où j’ai eu plus de mal, c’est concernant la romance. La manière dont Gabe et Saylor se rencontrent est chargé d’électricité et l’attirance qu’ils éprouvent crèvent les yeux, seulement à force de se détester j’en suis venu à louper le moment où tout à changer pour eux. Vous savez ce moment où on sent son cœur se palpiter face au trop-plein d’amour. Et bien moi, j’ai vu la haine se changer en attirance, puis le désir naître dans leurs yeux, pourtant le moment où tout a changé pour eux, m’a totalement échappé, aucun évènement majeur ne vient remettre en question cette haine devenue amour. C’est curieux à expliquer, mais je n’étais pas été aussi touchée par leur couple que je l’étais par l’histoire personnelle de Gabe qui m’a très clairement déchiré le cœur. Même si certains points m’ont dérangé concernant le couple, l’émotion est là et on peut dire que ce tome est intense et je suis loin d’être restée de marbre, sans compter qu’il laisse un bon avant goût pour la suite.

 Retrouvez mon avis sur Disaster #1 ICI
Publicités

2 réflexions sur “Toxic | Rachel Van Dyken (Reborn #2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s