Mile high | R.K. Lilley (Up in the air #2)

img_85a71sBonCe roman est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Tout d’abord je remercie les éditions Hugo Roman, qui ont la gentillesse de m’envoyer ce second tome, je ne m’y attendais pas du tout, alors à Bandol je me suis jetée sur ce tome 2 et je suis ravie d’avoir également pu rencontrer la superbe R.K. Lilley. Si vous avez lu le final du tome précédent, vous étiez comme moi très excitée à l’idée de retrouver le sulfureux couple formé par Bianca et James. Alors que de nombreux aspects m’avaient immédiatement séduite dans le tome précédent, je reste mitigé quant à mon ressenti après lecture de cette suite. Certains aspects de l’intrigue ont réussi à me captiver, mais l’abondance de scène de sexe vient casser le rythme et le reléguer au second plan, des zones d’ombres qui ne font qu’intriguer le lecteur.

Dans ce tome, la relation BDSM est parfaitement assumée et on ressent immédiatement la connexion entre notre couple. Ils sont épanouit sexuellement et sont en parfaite osmose. J’ai apprécié de voir qu’ils avaient réussi à se retrouver et le fait qu’il test des nouveautés sexuelles montre à quel point leur relation a évolué depuis le premier opus. J’ai néanmoins eu du mal à retrouver la force de caractère de Bianca, bien que James contrôle les aspects sexuels de leur relation, la jeune femme a toujours réussi à mener sa vie comme elle l’entendait. Ici, j’ai eu l’impression que la jeune femme se soumettait un peu trop aux décisions parfois excessives de James et elle semblait même parfois résignée.

C’est assez difficile à expliquer, les aspects liés à l’intrigue ont réussi à me captiver et j’aurais aimé en savoir davantage, seulement dès que les choses devenaient un peu sérieuse, un nouveau jeu venait les détourner des sujets importants. Bianca est englouti sous ses sentiments d’insécurité et son manque de confiance m’a parfois un peu déçu, car James est totalement transparents avec elle et ses décisions sont toujours dans le but de la protéger, il n’a pas hésité à se mettre à nu devant elle, pour la récupérer et même si elle n’est pas encore consciente de tout ce qu’elle lui apporte, on voit clairement l’évolution de son personnage et ses démons s’éloigner, ou tout du moins être sous contrôle.

Le problème majeur, c’est surtout qu’il ne se passe rien de particulier dans ce tome, il aura fallut attendre de s’approcher de la fin pour sentir l’étau se resserrer. Ce n’est pas qu’on s’ennuie, mais il y a beaucoup de répétition et parfois j’avais envie de secouer Bianca pour qu’elle ouvre les yeux et réalise à quel point elle est à côté de la plaque. La présence de Stephan m’a également beaucoup manqué, lui et son humour percutant et ce côté grand-frère protecteur ont été trop absent, heureusement un nouveau personnage va faire son apparition et nous montre le jeune homme sous un angle complètement différent, mais malheureusement ces passages étaient trop rapide. L’histoire tournait essentiellement sur la relation et la consolidation des sentiments de James et Bianca, ce qui met également l’aspect hôtesse de l’air plus en retrait. R.K. LIlley a choisi de se concentrer sur la relation amoureuse et l’exploration sexuelle de nos héros, on voit bien qu’il s’ouvre l’un à l’autre, mais on attend plus de confiance. Malgré tout, les dernières pages envisage une suite qui promet de l’intensité et je l’espère une intrigue beaucoup plus présente pour clôturer comme il se doit cette série.

Retrouvez mon avis sur In Flight #1 ICI
Lucie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s