Grounded | R.K. Lilley (Up in the air #3)

img_20161123_152809gourndedBonCe tome est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Un tome qui rattrape la déception de l’opus précédent, j’ai retrouvé tout ce qui m’avais séduite dans le premier tome et la relation entre Bianca et James ne cesses de se renforcer. Certes il n’est pas parfait et j’admets que la chute tarde un peu à arriver, mais il réussit à proposer un final intéressant.

Ce qui est assez curieux avec ce tome, c’est que pendant la grosse première partie du roman, l’histoire n’évolue pas beaucoup. Alors oui des événements isolés vont venir faire vivre le récit et au gré des épreuves leur amour va gagner en intensité. Le problème majeur c’est qu’il ne se passe pas grand-chose et l’absence d’animation est compensé par des scènes de sexe, parfois répétitive.

James est prêt à tout pour protéger Bianca d’éventuelles représailles de son père, alors il ne va pas hésiter à surprotéger sa belle et lui assigner des gardes du corps. La jeune femme comprenant la situation, va s’avérer être plus consciente que je m’y attendais et sa position de soumise va définitivement finir de la convaincre de son amour pour James. Comme le tome précédent, je suis un peu déçue qu’elle est perdue une partie de son identité dans le processus, certes son personnage a beaucoup évolué depuis le début, mais pour le coup elle se laisse un peu trop mener par son dominant, sans compter que quelques coups d’éclat auraient permis de donner un peu de rythme à l’histoire.

Alors oui, malgré une plume très travaillée le récit reste assez pauvre et même si on ressent le lien fort qui unit Bianca et James, j’ai du mal à retrouver les émotions amoureuses dans leur histoire. James va nous dévoiler une part un peu plus tendre, mais il reste aux commandes et il est bien déterminé à ne plus jamais perdre Bianca. Leur exploration sexuelle va continuer de les mener vers le chemin du plaisir et à de rares moments, j’ai découvert un amant beaucoup plus humain, qui peine à cacher sa vulnérabilité. On voit que le départ de Bianca a laissé des séquelles chez James et on ressent parfaitement la douleur que lui causerait la perte de Bianca. Il va également se montrer d’une compréhension assez spectaculaire concernant la relation fusionnelle entre Stephan et Bianca, il va même réussir à trouver sa place dans ce duo et je suis toujours aussi touché par cette superbe amitié.

En bref, malgré un tome qui remonte le niveau il aura fallût attendre les derniers chapitres pour que l’intrigue principale trouve enfin un épilogue. C’est beaucoup trop long compte tenu de la place qu’occupe ce sujet depuis le commencement. Sans compter que les choses vont se dérouler de manière assez rapide et j’ai à peine eu le temps de réaliser ce que cela impliquait, que la chute arrivait déjà. Je reconnais néanmoins avoir ressenti une petite pointe de stresse compte tenu de la situation et R.K. Lilley se rattrape à merveille dans les dernières pages pour nous offrir une fin comme on les aime.

Retrouvez mon avis sur In Flight #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Mile High #2 ICI
Lucie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s