Room Hate | Penelope Ward

img_20170210_140217_272Très-bonMerci aux Éditions Hugo Roman pour l’envoi de cette petite merveille de lecture. C’est le résumé très alléchant qui m’a d’abord séduite, malgré ma déception de Step-Brother ma motivation était à son comble. Dès les premières pages le courant est passé et j’ai su que ce roman allait me faire passer un bon moment. Au premier abord l’histoire paraît assez classique et je dois dire que l’auteur a su tirer son épingle du jeu avec une révélation totalement inattendue, qui aura eu le mérite de proposer une histoire différente.

Amelia et Justin étaient les meilleurs amis du monde étant enfants, bien qu’il n’ait jamais été en couple leurs sentiments étaient loin d’être amicaux. Habituée à passer tout leur temps ensemble grâce au lien qui unit le jeune homme avec la grand-mère d’Amelia, leur amitié va subitement s’arrêter après une dispute. Dix ans plus tard, c’est la mort de Nana qui va les réunir puisque la vieille femme a décidé de les désigner héritiers de la maison de vacances qu’ils adoraient tous les deux. Leur rapport étant inexistant depuis plusieurs années, la cohabitation va s’avérer très difficile, notamment car la colère de Justin envers Amelia est toujours aussi intense et le fait qu’ils doivent partager la maison ne va rien arranger.

J’ai toujours eu un petit faible pour les histoires d’amour de jeunesse et celle-ci est particulièrement bien menée. Amelia est consciente d’avoir fait une erreur en fuyant tout ce qu’elle a toujours aimé étant adolescente, mais sa plus grosse erreur c’est d’avoir perdu Justin qui a toujours été à ses côtés. Aujourd’hui enseignante la jeune femme n’est pas particulièrement passionnée, mais elle est reconnaissante d’avoir un travail. Fragilisée par une rupture, puis le décès de sa grand-mère, elle va décider de s’offrir quelques semaines de calmes dans cette maison de vacances remplie de souvenirs. Je dois dire que je suis admirative de la patience et la gentillesse de la jeune femme, même si parfois un peu naïve on s’attache facilement.

Justin est un peu plus difficile à apprécier au premier abord, son caractère assez difficile va en faire un personnage odieux, mais en même temps marrant. Accompagné de sa petite-amie, il est lui aussi décidé à profiter de ses vacances et même si l’ambiance est loin d’être agréable, c’est aussi sa maison. J’ai apprécié qu’on s’éloigne du cliché de la petite-amie écervelée qui sert de faire valoir. Jade est une jeune femme adorable et immédiatement même si Amelia devrait la détester, elle ne va pas résister à la simplicité de la jeune femme. Bien que pas des plus agréable Justin va s’avérer être très dangereux avec son physique et l’attirance qui les unit est loin d’être masqué malgré la colère. Son côté musicien a fini de me convaincre.

La manière dont l’auteur gère le cadre spatio-temporel est assez intéressant, à aucun moment elle ne précipite cette relation. Il y a une phase à franchir qui les conduit à se rapprocher, sans jamais brûler les étapes. Contrairement à Step-Brother on s’éloigne un peu du côté érotique pour s’intéresser à de vrais sentiments profonds qui sont né il y a des années et qui vont se renforcer au fil du temps qu’ils passeront ensemble. Je suis encore relativement choqué par le twist qui arrive au milieu du roman et qui vient retourner la situation. Les personnages vont passer par plein d’émotions, joies, peines et lorsqu’on pense que notre héros est arrivé au bout de ses souffrances, Penelope Ward va encore un peu les secouer en leur faisant vivre des situations difficiles, pour enfin leur offrir ce qu’ils sont en droit d’attendre.

C’est une belle histoire d’amour qui se déroule sur une île dans un cadre idyllique, rempli de souvenir d’enfance. L’histoire n’est pas parfaite, mais la romance est prend le temps d’évoluer et lorsque la connexion entre les personnages est enfin mise à contribution, je n’ai pu qu’apprécier ce moment. C’est léger, c’est frais et même s’il m’a manqué une petite étincelle, c’est mignon tout plein.

Lucie

Publicités

3 réflexions sur “Room Hate | Penelope Ward

  1. Oh, je n’avais pas repéré que c’était l’auteur de Step-Brother !
    Tiens, tiens, en quelques lignes, tu as réussi à m’intriguer, je me demande quels sont les choix qu’Amelia va prendre pour susciter la colère de Justin… et puis le twist et la façon dont l’auteur secoue les personnages !
    +1 à ma WL 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s