Sous la lumière | Abbi Glines (The Field Party #2)

Après ma superbe découverte du tome 1, j’attendais avec impatience de pouvoir découvrir ce second opus. Certes, j’ai un peu abandonné mes lectures V.O., mais avec la traduction VF ce n’est que partie remise. En lisant le résumé, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’étais un peu craintive d’un triangle amoureux.

Willa est partie il y a six ans de Lawson, malgré les épreuves qu’elle a traversé depuis son départ, elle chérit les souvenirs que cette ville lui a apportés, notamment ces jeux avec Gunner et Brady. Aujourd’hui, tout est différent et ses mauvais choix l’ont conduite dans une situation qui va nécessiter du temps. Recueilli par sa Nonna, Willa souhaite simplement terminer sa scolarité sans se faire remarquer et restant éloigner de ces deux garçons, afin de rendre fière celle qu’elle a terriblement déçue.

J’ai retrouvé avec plaisir l’ambiance qui m’avait tant plus dans le tome précédent, mais ce tome est porté par des héros qui ne m’ont pas embarqué comme je l’espérais. Willa est une jeune femme fragile qui a commis une grosse erreur qu’elle ne pourra jamais effacer, son parcours est difficile et sa Nonna est très stricte. J’ai été très attendri par ce besoin irrépressible d’être aimé, cette volonté de bien faire les choses pour prouver sa reconnaissance, mais également été déstabilisé par la froideur qui se dégage de ce tome. Le contraste avec la famille de Brody est saisissant, ici les relations familiales sont conflictuelles et violentes verbalement. J’ai trouvé que son passé n’avait pas été assez exploité et qu’on restait en surface, alors qu’il y aurait eu beaucoup à dire pour sa propre reconstruction et panser ses blessures.

Le constat est le même du point de vue des garçons, Brody est trop lisse, parfait & Gunner son exact opposé. Leur amitié est évoquée rapidement, mais elle n’est pas assez développé. Certes ils se sont un peu éloigné depuis leur enfance, mais je n’ai pas retrouvé le lien fraternel comme avec West. J’ai eu un peu de mal avec la manière dont Brody se jugeait le mieux placé pour être avec Willa, alors qu’il est en couple avec Ivy. Gunner n’est pas mieux puisqu’il est jaloux, et pense trop avec la partie inférieure de son anatomie. Quelques scènes auraient pu être plus touchantes et il m’a manqué l’intensité des émotions. Tout est mignon, satisfaisant alors que j’attendais un déchaînement d’émotions. Même la connexion entre les héros m’a fait défaut, aucun des garçons ne se démarque, même si on se doute du dénouement les sentiments ne sont pas une évidence. C’est ce qui est décevant, car ces émotions c’est ce qui m’avait séduit avec West et Maggie. Et puis la conclusion me laisse un avis mitigé, comme si on n’allait pas au bout.

Abbi Glines évoque avec simplicité un thème difficile, encore une fois nos héros ont un passé compliqué et même s’il ne m’a pas autant touché que le précédent, l’histoire reste touchante. Sans compter qu’il dévoile quelques éléments du troisième opus et on peut déjà dire que nous ne serons pas épargnés. Une lecture agréable, qui vous fera passer un bon moment, sans pour autant rester mémorable.

Retrouvez mon avis sur Dans un silence #1 ICI
Publicités

3 réflexions sur “Sous la lumière | Abbi Glines (The Field Party #2)

  1. Je n’avais pas trop accroché avec le tome 1, je trouvais que l’auteur restait beaucoup à la surface, que c’était assez plat… Vu ton avis je ne sais pas si je lirais celui-ci, peur d’être trop déçue :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s