Enchaîne-Moi | Sophie Jordan (Devil’s Rock #1)

J’ai découvert Sophie Jordan dans « Prémices » paru chez J’ai Lu, après une belle surprise j’ai été ravie de découvrir qu’une nouvelle série allait être traduite en français. L’expérience ne s’est pas avérée aussi concluante, notamment car le sujet n’est pas exploité de la manière dont je l’attendais. J’ai apprécié ma lecture et l’ambiance qui règne dans ce premier opus, mais je ne m’attendais pas à ce que la prison soit un prétexte pour démarrer une histoire qui au final n’a plus rien d’une romance à la Prison Break.

Afin de pouvoir escompter à une promotion, Briar Davis accepte de suivre le docteur Walker au sein de la prison Devil’s Rock. Bien que son choix ne soit pas motivé par une volonté propre, la jeune infirmière va tenter de faire bonne figure et d’être la plus efficace possible, malgré la peur qui ne la quitte pas. Au cours de ces visites au pénitencier, elle va être confrontée à un détenu tout aussi intimidant, mais qui bizarrement va lui faire ressentir des choses inattendues. Immédiatement la tension est palpable et bien que Briar ne sache pas vraiment si elle dit mettre ça sur le compte de la peur ou du désir, elle va tenter de garder ses distances avec cet homme impressionnant qui ne cesse de s’immiscer dans ses pensées.

Knox Callaghan assume parfaitement ses actes et bien qu’après huit ans enfermés il n’aspire qu’à sortir, son incarcération au côté de son frère l’a profondément changé. Malgré une proximité évidente, ils n’ont rien en commun. Alors que l’un est capable, Knox a le sang chaud et n’hésite pas à jouer des points lorsque cela est nécessaire. Sa première rencontre avec Briar ne va pas se faire sous les meilleures conditions et on ne peut pas dire qu’il mette en confiance. J’ai ai immédiatement accroché à son attitude, il reste très secret, mais sa manière de vouloir protéger cette infirmière qui le déstabilise m’a beaucoup plu.

En revanche, j’ai eu plus de mal avec la narration. Eh oui, la fameuse narration à la troisième personne qui n’est définitivement pas pour moi, difficile d’être pleinement embarqué dans l’histoire quand le récit te laisse sur le bas côté. Cette histoire avait beaucoup de potentiel et j’ai d’ailleurs apprécié plusieurs scènes, mais le récit est trop intérieur les personnages réfléchissent trop et bien que le début soit placé sous le signe de l’action, le pari n’est que partiellement réussi. Je m’attendais à voir l’histoire naître et se consolider derrière les barreaux pour accentuer le côté interdit de la romance, or l’auteur à fait le choix d’exploiter un autre aspect de la romance et de manière générale c’est trop simple, sans grande difficulté.

Je déplore un peu le manque de dialogue il faut dire que notre héros n’est pas un grand bavard, mais j’admets que lorsqu’il parle ses paroles ont un impact et la température remonte de quelques degrés. On va rentrer dans un schéma où nos héros vont tenter de ne pas commencer cette histoire, car l’un ne se juge pas assez bien et l’autre a du mal à assumer, néanmoins malgré le côté prévisible de l’histoire et le manque de profondeur, la fluidité du récit contribue à passer un moment agréable et apprécier ma lecture.

Publicités

3 réflexions sur “Enchaîne-Moi | Sophie Jordan (Devil’s Rock #1)

    • Malheureusement il n’y a pas de secret, il faut se faire sa propre idée… Enfin perso, je ne pense pas que j’achèterais le tome 2, car il y a des séries bien meilleures.

      • Oui c’est ce que je me dis aussi. Les premières pages ne m’ont pas totalement convaincues, alors je vas passer mon chemin. Merci en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s