Le Prince Brisé | Erin Watt (Les Héritiers #2)

Résumé :
Reed Royal a tout. Il est beau, riche et possède une position sociale enviée de tous. Dans son école où ne sont admises que les familles de l’élite locale, les filles lui courent après et les garçons rêvent d’être comme lui.
Et, pourtant, personne ne l’intéresse en dehors de sa famille. Mais ça, c’était avant l’arrivée d’Ella.
Ce qui avait mal commencé à l’arrivée de la jeune protégée de son père se transforme en quelque chose de radicalement différent. Un besoin de l’avoir près de lui, de la protéger.
Or, à cause d’une erreur idiote, Ella va s’éloigner. Le chaos s’installe chez les Royal, et le monde de Reed s’effondre. Ella ne veut plus avoir affaire avec lui. Elle pense qu’ils ne font que s’autodétruire. Et si elle avait raison ? Secrets, trahisons, ennemis. Des situations jusque-là inconnues pour Reed. S’il veut récupérer sa princesse, Reed va devoir lui prouver qu’il est un type bien.
Ce roman est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers
Merci Hugo New Romance pour ce roman tant attendu

Une suite que nous sommes beaucoup à avoir attendu avec une grande impatience. Je ne vous cache pas que dès la réception de cette merveille, je me suis isolé pour avoir le fin mot de l’histoire et quelques heures plus tard je l’avais dévoré. Difficile d’évaluer cette suite par rapport au tome précédent, on est face à un récit toujours aussi addictif, mais peut-être que l’intrigue est un peu moins aboutie, ce qui n’est pas dérangeant en soi car je n’ai que très peu de chose à rapprocher à l’histoire et j’ai réellement apprécié replonger dans l’univers.

La petite nouveauté c’est les chapitres consacrés à Reed, ce personnage indéchiffrable nous a enfin ouvert son esprit et c’est avec soulagement que je l’ai écouté nous expliquer ce qu’on attendait tous de savoir. J’ai élaboré plusieurs hypothèses et les explications étaient peut-être un peu trop simples, mais le résultat est le même, Ella va s’enfuir et laisser dernière elle la famille Royal en plein chaos. Pendant les premiers chapitres nous allons réaliser qu’Ella était devenu le ciment qui rattachait les membres de la famille les uns aux autres et son départ va plonger la famille dans leur vieux démon. Les premières tensions vont progressivement éloigner les frères et malgré cette volonté de retrouver Ella, rien ne va être assez fort pour les maintenir soudé dans l’adversité.

On découvre nos héros sous un nouveau jour, notamment Reed qui avait toujours été dans une spirale d’auto-destruction et la peine provoquée par le départ d’Ella va être une réelle prise de conscience. Certes il est toujours aussi sanguin et certaine de ses décisions sont discutables, mais il a cette volonté de protéger Ella même absente que ça en devient vite attendrissant. Son côté homme de Cro-Magnon pourrait en déranger certain, mais franchement derrière toute sa possessivité se cache un homme effrayé. J’appréciais déjà beaucoup Reed malgré son côté sale gamin, mais pouvoir mettre des mots sur ses sentiments, c’est tout ce don j’avais besoin.

Du côté de Ella, je suis un peu plus mitigé. Elle va revenir en force avec une carapace solide et la voir déterminer à ne pas pardonner malgré l’évidence, m’a parfois agacé car on rentre dans un schéma répétitif et j’avais envie de la secouer en lui disant d’ouvrir les yeux et de ne pas se, alors oui le pardon n’est pas simple, mais franchement face à l’évidence il faut arrêter de se battre. Les choses se sont améliorées au milieu du récit et j’ai retrouvé une héroïne battante face à l’injustice, étalant avec force et détermination ses convictions. Le genre d’héroïne badass qui ne se laisse pas faire et pour une fois Reed a eu les bonnes réactions en laissant la jeune femme mener ses propres combats. Sans oublier bien sûre quelques mots sur l’amitié qu’elle entretient avec Val et Easton, jusqu’ici elle n’avait jamais pu compter que sur elle-même et la voir entouré m’a réchauffé le cœur.

En  bref, une intrigue un peu plus plate mais une histoire toujours aussi intense émotionnellement parlant. Les bases de l’histoire sont maintenant posé et la famille Royal nous fait passer par une palette d’émotions. J’ai aimé les voir reconstruire ce qu’ils avaient mis tant de temps à acquérir et on ressent que désormais ils sont plus soudés que jamais. Il faudra du temps pour guérir, mais j’ai apprécié qu’on prenne le temps de s’intéresser aux sentiments, laissant peut-être en retrait les personnages secondaires. Je ne pensais pas qu’un cliffhanger pourrait être pire que le précédent, mais visiblement notre duo prend un malin plaisir à torturer ses lecteurs. J’étais loin d’imaginer la direction que prendrait l’histoire et les dernières révélations promettent un tome intense.

Mon avis sur La Princesse de Papier #1 ICI
Publicités

Une réflexion sur “Le Prince Brisé | Erin Watt (Les Héritiers #2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.