Wild Men | Jay Crownover (Saison 1)

Résumé :
Léo se remet difficilement d’un échec sentimental qui la conduit à se replier sur elle-même et s’éloigner des autres. Inquiète, sa meilleure amie Emerys arrive à la convaincre de partir avec elle en randonnée équestre dans le Wyoming, loin de tout. C’est là-bas qu’elles font la connaissance des frères Warner. Léo est tout de suite troublé par Cyrus, ombrageux et mystérieux, qui semble aussi peu sociable qu’elle. D’abord réticente à ce voyage, Léo se laisse gagner par l’aventure et le charme de ce » presque cow-boy « .
Mais cette excursion d’une semaine prend rapidement un tour inattendu. Les huit randonneurs ne sont pas aussi isolés qu’ils le pensaient, les membres du groupe ne sont tous ceux qu’ils prétendaient être et la randonnée devient alors menaçante…
À travers cette aventure au grand air, Léo apprendra à croire à nouveau en elle-même et à faire face à ses peurs. Dont certaines seront plus réelles que d’autres. Et ce voyage pourrait bien tout changer dans sa vie.
Dans une ambiance de western à suspense, Jay nous emporte avec beaucoup d’énergie et de talent dans cette romance « into the wild. »
Merci à mon partenaire Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

Sortie évènement pour l’une de mes auteures incontournables, je n’ai pas longtemps attendu avant de me lancer à la poursuite des cowboys. Bien que les personnages soient très attachants et l’univers alléchant, je n’ai jamais vraiment réussi à rentrer complètement dans l’histoire. Peut-être est-ce lié au découpage lors de ma lecture par manque de temps, ou plus particulièrement les pensées de l’héroïne un peu trop prolifique, toujours est-il qu’il m’a manqué l’étincelle qui fait basculer une bonne lecture en quelque chose de plus profond.

Une excursion en pleine nature, c’est ce qu’il fallait à Leo et sa meilleure amie pour se remettre d’une période difficile. Inquiète pour la santé de son amie de toujours, Emerys décide d’embarquer Leo pour un road-trip équestre dans le Wyoming. Là-bas elle rencontre leurs guides, les frères Warner des cowboys chevronnés qui promettent une randonnée coupée de tout. Pourtant alors qu’elle se remet difficilement d’une rupture Leo va tomber sous le charme de Cyrus, un homme sombre et mystérieux qui lui fait éprouver des émotions qu’elle n’est pas prête à ressentir et ensuite ça va être un vrai feu d’artifice émotionnel.

J’ai beaucoup aimé la personnalité de Leo qui est à la fois une lionne féroce et un lionceau apeuré. Je me suis rapidement identifié à son parcours et sa fragilité face aux autres m’a particulièrement touché, elle a cette crainte de l’abandon qui la pousse en retrait et elle va pouvoir compter sur Emerys pour la tirer vers le haut et bien évidemment sur Cyrus qui va la pousser dans ses retranchements pour la pousser à se surpasser. Elle est une héroïne très observatrice et c’est peut-être ce qui m’a dérangé, cette capacité à s’effacer pour simplement observer ceux qui l’entourent, cette position défensive est lié à son passé et cette blessures la rend touchante.

Du côté de Cyrus, le mystère s’épaissit et il est difficile de cerner cet homme qui ne laisse rien transparaître, c’est au travers d’échange non dénué d’humour que nous allons apprendre à connaître ce héros des temps modernes. Au premier abord, c’est sa beauté qui interpelle et on voit rapidement qu’à l’intérieur il est bourré de qualité. Peu de personnes peuvent prétendre connaître réellement cet homme et Leo ne va pas manquer d’attirer son attention. Il m’a manqué un point de vue masculin pour pouvoir mieux comprendre certaines réactions un peu primaires de Cyrus, mais il est touchant de découvrir l’image d’un homme pas aussi solide qu’il n’y paraît. Il faut dire que la relation est très intense et on ressent l’alchimie rapidement, sans que ce soit choquant.

Après, quand on pousse l’analyse j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs et je me suis parfois demandé où l’histoire allait sans vraiment comprendre les connexions. A mon sens, il y a beaucoup trop de descriptions et les pensées de Leo sont également trop présentes pour apporter suffisamment de fluidité au récit, car c’est les dialogues qui en pâtissent. Sans compter que le récit est parfois difficile à suivre et je n’étais pas toujours concentré dans ma lecture. Néanmoins, le couple de héros réussit à maintenir le lecteur attaché à l’histoire. Une belle histoire écrite par une auteure chouchou, mais pas le meilleur roman signé Jay Crownover.

Publicités

3 réflexions sur “Wild Men | Jay Crownover (Saison 1)

  1. Je n’ai jamais lu de romans de cet auteur, par contre la couverture n’est pas tip top…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.