La Prison Dorée | Erin Watt (Les Héritiers #3)

Résumé :
D’ennemis mortels, il sont devenus de surprenants alliés essayant de protéger ce qui compte le plus à leurs yeux : la famille.
Ella Harper a toujours relevé tous les défis. Elle est énergique, résistante et désireuse de faire tout ce qui est en son pouvoir pour défendre les gens qu’elle aime. Mais ce qui l’attend est compliqué. Un père qu’elle n’a jamais connu mais qui lui laisse un héritage embarrassant et un petit ami qui marche sur un fil. Pourra-t-elle gérer tout cela de front ? Reed Royal a un sacré caractère. Il est impulsif et bagarreur. Mais, cette fois, sa tendance à régler tous les problèmes avec ses poings a mal fini. Et s’il veut sauver sa réputation et la fille qu’il aime, il va devoir changer.
Personne ne croit en Ella et à sa capacité à survivre au milieu des Royal. Tout le monde pense que Reed va tout détruire autour de lui.
Ont-ils raison ?
Alors que tout est contre eux, que chacun tente de les séparer, Ella et Reed vont devoir trouver une façon de combattre la loi, de sauver leur famille et de démêler les secrets de leur prison dorée.
Merci à mon partenaire Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

Je me sens partagée en écrivant cette chronique, le premier opus avait été une vraie révélation et bien que la suite est continuée d’insuffler une forme d’addictivité, mais ce troisième opus ne remplit pas ses engagements et me laisse une impression d’essoufflement. On perd une bonne partie de ce qui faisait le charme du début et bien que Reed soit touchant, la fratrie Royal a perdu de son charisme et son originalité.

Je n’irai pas jusqu’à dire que ce tome est la déception ultime, notamment car la fluidité du récit contribue grandement à dévorer ce troisième opus, mais clairement cette suite n’apporte rien à l’histoire. Le final du tome précédent était assez puissant pour maintenir le lectorat en haleine et l’attente a créé l’impatience, seulement une fois plongée dans ce troisième tome, certains passages m’ont ennuyé et clairement on s’éparpille un trop sans jamais approfondir. J’ai le sentiment d’avoir mis le premier opus sur un piédestal, accentuant la déception.

Ella va s’accrocher malgré les doutes pour se battre dans la tourmente et on voit le chemin parcouru depuis son arrivée chez les Royal. Seulement ce tome va venir rajouter quelques complications et au-delà de son combat pour la vérité, elle va apprendre à vivre dans un nouvel environnement. Sa combativité est appréciable et c’est un moteur pour le moral de Reed. Bien que la romance pure soit un peu reléguée au second plan, la connexion entre notre couple n’est pas rompue, malgré la peur et les doutes quant à leur avenir, ils vont rester soudés et tenter d’affronter la tempête du mieux possible face à l’hostilité et aux jugements de l’entourage .

On découvre également que sous le masque d’arrogance, Reed est un être humain comme les autres et dans ce tome on décèle une fragilité qui n’était que furtive dans les tomes précédents. La situation est complexe et ses craintes vont le faire réfléchir sur certaines de ses actions passées. Ce troisième opus va aborder un axe thriller, mais à mon sens ce n’est pas mené à son terme. Reed est au cœur de la tourmente et pendant une bonne partie du roman, on passe sous silence l’élément perturbateur et ça ramollit l’action, pour y revenir à de rares moments sans aller au bout des choses. Pour un lecteur c’est frustrant d’attendre un aspect de l’histoire qui n’arrivera pas.

Au vue de la fin du précédent opus, c’était l’occasion de construire une intrigue surprenante et si l’enquête avait été plus présente, contribuer à faire monter la tension. Ici certes on a peur de la tournure que prend les évènements et rend incertain l’avenir de Reed, mais les personnages restent passifs face à l’ampleur de la situation. On tombe dans une solution de facilité en proposant une histoire fragile, sans prise de risques et les rebondissements sont inexistants. Je reste malgré tout ravie de l’évolution des personnages et du chemin parcouru, bien qu’un peu effacée la romance m’a touché et ce couple me laisse un bon souvenir.

Mon avis sur La Princesse de Papier #1 ICI
Mon avis sur Le Prince Brisé #2 ICI
Publicités

5 réflexions sur “La Prison Dorée | Erin Watt (Les Héritiers #3)

  1. Je n’ai toujours pas commencé la lecture de cette saga. Il faudrait peut être que je m’y mette !

      • Moi c’est le contraire. Je préfère attendre que la pression redescende sinon j’ai trop d’attentes et je suis déçue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.