Egomaniac | Vi Keeland

Résumé :

Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L’adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l’occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement…
Son monde s’effondre lorsqu’elle découvre que ce bureau n’est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ?
Pour des raisons très personnelles, Drew n’a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d’une escroquerie. Certes, il n’y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres qu’il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi

Le dimanche c’est une journée à double tranchant, le matin on est heureux d’être en repos et le soir quand on a bien profité de chaque instant, on regrette que ça soit déjà terminer. C’est un peu l’effet que ce livre a sur moi, dès le début j’ai apprécié l’univers et l’humour est absolument génial, suffisamment pour réaliser que je l’avais terminé en quelques heures et me voilà démunie, déprimé d’être dimanche et résigné sur le fait que j’ai terminé cette petite merveille sans avoir le sentiment d’avoir savouré ma lecture. Ce livre est un condensé de bonne humeur, on rit aux éclats, on a les yeux qui pétillent face au rapprochement de nos héros et fond complètement face à l’amour qui se déclare sans que nos héros l’ait anticipé, de la lecture doudou à l’état pur.

Emerie Rose n’aura pas pu trouver meilleure occasion, en ce réveillon de la St Sylvestre elle peut se féliciter d’avoir trouvé le cabinet parfait pour exercer son métier de psychologue. Seulement la réalité la rattrape un peu trop vite quand le véritable propriétaire rentre de vacances, réalisant que toutes ces économies ont été donné à un escroc, la jeune femme est anéantie et malgré le soutien inattendu de Drew Jagger l’avocat propriétaire des locaux, elle doit se résoudre à voir son rêve s’envoler. Contre toute attente l’arrogant avocat spécialisé dans les divorces va se prendre d’affection pour Emerie et lui proposer de mettre à sa disposition un bureau le temps qu’elle puisse se retourner. Leur caractère est aussi contradictoire que leur métier, pourtant la situation prête à sourire surtout avec des réactions aussi diamétralement opposé. Alors que Drew n’hésite pas à taquiner sa charmante locataire, celle-ci se laisse prendre au jeu et n’hésite pas à lui faire savoir le fond de sa pensée lorsqu’il dépasse les bornes, enfreignant la limite entre le professionnel et le personnel, allant jusqu’à flirter sans honte.

Comme à son habitude Vi Keeland m’a fait mourir de rire, lire ce roman en public peut vous valoir de se faire remarquer, car l’humour est un des points les plus plaisants de cette histoire. Drew assume totalement de mettre Emerie mal à l’aise et ses taquineries finissent par en devenir mignonne, et on ne peut pas dire que son personnage est quelqu’un qu’on puisse qualifier de doux. Il a cette bestialité et il est taillé sur un physique impressionnant avec qui n’envisagerait pas forcément de se lâcher. Alors évidemment cette complicité qui se développe c’est vraiment adorable et on veut les voir se rapprocher pour qu’ils se dévoilent enfin ensemble. J’ai apprécié qu’à côté on découvre que son histoire personnelle n’est pas été facilement, car finalement entre son métier et son passé, quand il est avec Emerie, c’est le seul moment où il baisse la garde et ce bouclier qu’il a construit, on le voit s’effriter progressivement au contact de la jeune femme qui va se faire facilement une place.

Emerie c’est la simplicité qu’il manquait à Drew, ce petit bout de femme est une perle et indéniablement une belle personne. Elle a cette maladresse attachante qui la place dans des situations hilarantes et pourtant ça ne la positionne pas comme une personne vulnérable. Présenter comme une personne naïve dans les premiers chapitres, on constate rapidement qu’elle a seulement le don de se ridiculiser devant Drew, qui n’hésite pas à rajouter une couche au malaise. Cette manière de rentrer en collision verbale lorsqu’ils ne sont pas d’accord c’est tout ce qu’on aime dans les codes de la romance. Leur alchimie va naître de leurs disputes et les réconciliations sur l’oreiller vont prendre tout leur sens. Elle n’a pas un passif plus modéré, mais son expérience va s’avérer bénéfique pour Drew, qui va se montrer beaucoup plus vulnérable qu’il n’y paraît, et ça ne fait que rendre son personnage attachant, surtout lorsqu’il veut protéger Emerie et jouer à celui qui a la plus grosse face à la concurrence.

Je suis absolument conquise par cette histoire, c’est drôle, c’est léger et c’est romantique. J’aurais voulu être capable de me contrôler pour pouvoir garder ce roman sous le coude quelques jours, mais l’effet est tellement entraînant qu’il m’a été impossible de ne pas le terminer d’une traite. On va vraiment au delà de toutes mes espérances, l’histoire revêt une profondeur inattendue et j’ai apprécié que ce ne soit pas la demoiselle qui est en détresse. La romance est également très belle, on couine pendant les échanges de nos héros et les émotions sont présentes sous de différentes formes, toutes plus rafraîchissantes les unes que les autres. VI Keeland est une auteure que j’apprécie énormément, elle prouve encore une fois son talent et efface la morosité du quotidien.

Publicités

4 réflexions sur “Egomaniac | Vi Keeland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.