Dollars | Pepper Winters (Dollars #2)

Résumé :
Autrefois, j’étais une prisonnière muette et lasse de vivre. Désormais, je suis retenue contre mon gré sur un yacht. L’homme qui m’a sauvée et enlevée me réclame ma voix et tous mes secrets. Je ne céderai pas. Mais Elder s’obstine. À force d’insistance et de cajoleries, il découvre peu à peu qui je suis. Il est riche. Je n’ai rien. Je suis muette par choix, il est curieux par nature. Malgré tout ce qui nous oppose, la passion nous consume. Jusqu’à ce qu’une nuit, il gâche tout. Et que notre relation s’envenime, souillée par le péché.
Merci Milady pour cet envoi.

Après la surprise provoquée par le premier tome, j’étais impatiente de voir si cette suite continuerait de m’intriguer et on peut dire que le changement de décor apporte un nouveau souffle à l’histoire. Ma crainte était que l’histoire tourne en rond et que Pim troque un bourreau pour un autre, certes Elder n’est pas irréprochable, mais malgré une noirceur évidente il arrive à nous offrir un rapprochement difficile, mais tant espéré par les lecteurs. La santé de Pim n’est pas stable et ça nous vaudra quelques répétitions dues aux rechutes, mais on ne pouvait pas s’attendre à une guérison miraculeuse et j’ai apprécié la manière dont se tisse un lien invisible.

L’histoire reprend là où les évènements du premier opus s’étaient arrêtés, l’urgence se ressent dès les premières pages et on découvre Elder sous un jour moins effrayant. C’est l’occasion d’apprendre à connaître ce personnage mystérieux et même si lui-même à du mal à comprendre ses réactions, on apprécie sans mal ce personnage torturé. Cette attirance qui le pousse à garder Pim il ne se l’explique pas, mais même s’il n’est pas blanc comme neige, il est loin d’être aussi abjecte que pouvait l’être Maître A. L’alternance des points de vue a permis un angle inédit de l’histoire et on découvre la bataille que se livre Elder, d’un côté il ne veut pas faire de mal à Pim, il souhaite simplement sa guérison, mais il a ce désir inassouvi qui prend de l’intensité et qui lui fait perdre le contrôle face aux réactions de Pim. Son passé est à l’origine de ces décisions les plus sombres, mais il lutte pour rester le gentleman dont à besoin sa captive et c’est un combat au quotidien.

Après deux ans dans un enfer inimaginable, Pim doit tout réapprendre. A son réveil, elle découvre qu’elle est à bord d’un yacht et le médecin d’Elder s’occupe d’une patiente méfiance, mais décidé à guérir. Tout est différent dans cette nouvelle vie et après avoir été modelé pour devenir une prisonnière exemplaire, elle réévalue sa nouvelle captivité. Tout ce qu’on attend d’elle c’est du repos, mais même si les blessures physiques commencent à cicatriser, les mentales seront les plus difficiles, car les cicatrices ont à jamais marqués sa vie. Sans compter que le mystérieux Elder ne cesse de souffler le chaud et le froid, alors la seule manière de se protéger c’est de conserver une méfiance vis-à-vis de son sauveur, car son insistance à la faire parler ne fait que croître. L’évolution n’est pas flagrante immédiatement, mais d’un côté nous avons la craintive prisonnière qui se renferme comme une huître, et de l’autre le retour de la battante prête à tenir tête à Elder notamment avec son mutisme.

Comme je le disais plus haut, il y a quelques passages assez répétitifs notamment parce que notre héroïne n’est pas constante dans son évolution et elle régresse souvent pour retomber dans les ténèbres, un pas en avant vaut souvent deux pas en arrière. Elder cherche à être un homme bien et proclame ne pas vouloir faire de mal à Pim, seulement sa maîtrise de soi est parfois rudement mise à l’épreuve et il a du mal à canaliser sa frustration, pouvant parfois rompre le lien qu’ils construisent malgré eux. Il est indéniable qu’il se passe quelque chose entre eux, mais ils ne se sont pas rencontré de la meilleure manière et Elder n’est pas un preux chevalier, il ses propres démons et ses désirs pas forcément compatibles avec le passé de prisonnière de Pim. Le contraste est intéressant et la Dark Romance pas si prononcé, il y a une notion de consentement importante pour le héros, mais il a du mal à contrôler ses pulsions, rendant la relation qui naît surprenante. Un roman à ne pas mettre entre toutes les mains, mais qui ravira les fans du genre. Très curieuse de découvrir la direction que va prendre le troisième opus.

Mon avis sur Pennies #1 ICI
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.