Crossing the Line | Simone Elkeles

Résumé :
Pour échapper à une famille chaotique, Ryan Hess, 18 ans, quitte le Texas pour le Mexique.
Son plan ? Se consacrer à son unique passion, la boxe.
Fille d’un des avocats les plus influents du Mexique, Dalila Sandoval est lycéenne. Elle travaille sans relâche et se prépare à une brillante carrière de médecin.
Leur rencontre aurait pu se résumer à une aventure d’un soir.
Mais leur attirance pourrait les emporter plus loin. Trop loin.
Car sous le soleil brûlant du Mexique, certaines histoires n’attendent qu’une étincelle pour s’embraser.
Leur amour survivra-t-il ?
Ou les conduira-t-il à leur perte ?

Le retour de Simone Elkeles dans nos librairies a fait émerger deux camps, ceux ravies de découvrir une auteure qu’ils apprécient et ceux pour qui cette inconnue dans leur viseur littéraire. Parmi tous ces lecteurs, le point commun c’est l’envie de découvrir ou redécouvrir une histoire au résumé alléchant et à l’intrigue captivante.

Notre héros Ryan Hess n’est pas né avec une bonne étoile, à seulement 18 ans il est loin de faire l’unanimité dans la ville du Texas où il vit, n’ayant aucune véritable attache il décide de s’offrir une chance en traversant la frontière afin de pouvoir vivre de sa passion pour la boxe. Alors qu’ils n’ont rien en commun, son chemin va croiser celui de Dalila Sandoval, la fille d’un avocat réputé au Mexique et qui au premier abord est tout ce qu’il n’est pas. Seulement malgré une première rencontre chaotique la princesse mexicaine pourrait tirer un enseignement.

Depuis que j’ai rencontré les frères Fuentes l’évocation du Mexique est toujours source de plaisir. On apprécie grandement l’absence du cliché de la pauvre petite Mexicaine immigrée aux États-Unis qui rencontre son riche prince charmant américain. Ici les rôles sont inversés et malgré qu’elle soit issue d’une famille fortunée, elle a les valeurs du bien et du mal. Confrontée depuis son enfance au cartel, elle a toujours eu conscience du danger, sans jamais y être impactée. Sa rencontre avec Ryan va la conduire plus proche que jamais de l’inconnu et ses premiers sentiments vont déstabiliser cette miss perfection qui n’avait tenté de s’éloigner du chemin tout tracé.

Ryan a débuté la vie fragilisée par l’absence d’un père et le reste de sa vie n’a guère été plus agréable. Une rencontre dans son club de boxe va lui permettre de se rapprocher de son rêve et va lui permettre d’approcher son idole. Seulement, lorsqu’on est américain au Mexique, les préjugés ont autant la vie dure que quand on est issue d’une famille pauvre aux États-Unis. Malmené par la vie, il va tenter de s’en sortir en se consacrant à sa passion et malgré une volonté de s’éloigner de la distraction qu’est Dalila, l’attirance va le pousser dans ses bras.

Ces retrouvailles sont teintées de quelques éléments dérangeants, notamment du côté de l’intrigue qui malgré une bonne romance, est parfois poussé à l’extrême sans qu’on approfondisse pleinement l’idée de base. Il y a également une certainement facilité dans la manière dont est explorée l’histoire, on plonge de manière brutale dans l’histoire et on en ressort un peu déboussolé. C’est un sentiment particulier, difficile à définir, mais qui laisse un goût d’inachevé et pour le coup, certaines citations auraient mérité une traduction, pour avoir le sentiment de tout comprendre. Malgré tous ces petits détails, l’histoire n’en reste pas moins très agréable.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.