Sugar Daddy | Sawyer Bennett (Sugar Bowl #1)

Résumé :

Sela Halstead a été droguée et violée quand elle avait seize ans. Elle a passé des années à essayer d’oublier cette nuit-là, tout en s’interrogeant sur l’identité des monstres qui l’ont brutalisée. Mais un jour, à la télévision, elle reconnaît le tatouage de l’un de ses violeurs, et tout ce terrible passé remonte à la surface.
Le tatouage en question appartient à Jonathon Townsend, le fondateur du Sugar Bowl, un site Web qui met en relation des hommes riches et des jeunes femmes.
Obsédée par la vengeance, Sela infiltre le monde de plaisirs et de pouvoir de Townsend, mais elle devra faire face à une situation imprévue autant qu’attirante : Beckett North, le co-fondateur charismatique de Sugar Bowl.
Je remercie les éditions New Romance – Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse

Lorsque j’ai découvert la publication de ce roman, il n’y avait pas encore de résumé sur les sites marchands et en toute honnêteté le titre ne m’inspirait pas forcément des images positives. Connaissant le flair de Hugo Roman, ça me semblait peu probable que la romance soit malsaine donc j’ai décidé de poursuivre mes recherches du côté des lecteurs V.O. et j’ai été ravie des retours. C’est donc tout naturellement que j’ai porté mon choix sur ce titre dans le programme et dès le prologue c’est la claque avec une héroïne qui s’expose corps et âme.

Je vais tenter d’en dire le moins possible sur l’intrigue, mais même en lisant le résumé il est difficile de passer à côté l’élément ce par quoi toute cette histoire va voir le jour. Notre héroïne Sela a vécu l’horreur il y a quelques années et malgré le temps écoulé, la souffrance liée à la brutalité de son viole a laissé des séquelles qui bouleversent sa vie d’adulte. Consciente qu’elle a des dysfonctionnements dans ses relations personnelles, Sela a pourtant réussi à s’en sortir. Aujourd’hui âgée de 26 ans, la jeune femme pensait avoir tourné la page de cette terrible épreuve et pourtant alors qu’elle tombe sur un reportage du fondateur du site de rencontres à succès Sugar Bowl, elle est frappée par ce tatouage qui a hanté ses cauchemars et qui a désormais le visage de JT Townsend. Obsédée par la vengeance, Sela va élaborer un plan pour approcher TJ, créant même un profil de Sugar Babies. Confrontée à une impasse, la jeune femme n’avait pas prévu de tomber sur Beckett North, le co-fondateur et associé de Sugar Bowl, et ce charmant imprévu pourrait s’avérer être utile à sa cause., mais jusqu’où aller ?

L’histoire de Sela est bouleversante et dès le prologue le lecteur plonge dans l’horreur avec une scène éprouvante. La première rencontre avec les personnages d’un roman est un moment particulier, bien souvent elle détermine le caractère des personnages et pose les premières bases de l’histoire. Les prologues c’est toujours un moment marquant et en premier lieu c’est la fragilité d’une héroïne brisée qui m’a frappé. On garde en mémoire la souffrance d’une héroïne et malgré les années pour notre personnage, les détails sont aussi frais dans notre esprit que peuvent l’être les souvenirs dans la tête de Sela. Cette fragilité qu’on percevait, va laisser la place à une nonchalance pouvant s’apparenter à une distance de sécurité pour ne pas éprouver d’émotions. A première vue la vie de notre héroïne semble avoir retrouvé sens et le semblant de normalité qu’elle tente de maintenir va être balayée par un retour brutal de son passé. Une blessure peut cicatriser, mais le traumatisme lié à la souffrance ne pourra jamais disparaître. Sela va être confronté une seconde fois à l’horreur de son passé.

Il y a un contraste entre la détermination que Sela renvoie et cette crainte permanente qui perturbe ses projets. Elle avait tout prévu et son plan n’avait pas d’issue de secours, alors quand les choses ne vont pas se passer comme prévu elle va profiter d’une rencontre avec Beck pour infiltrer d’une manière différente JT. Les deux hommes n’ont rien à voir et l’amitié qui unit ces deux-là est inexplicable. A la base, il n’était qu’un moyen lui permettant d’agir et elle va découvrir un homme prévenant avec beaucoup de qualité. On éprouve un sentiment de protection au contact de Beck et une suite d’événements va apaiser la craintive Sela, la laissant rentrer dans son monde.

On a un plan plutôt bien élaboré et jusqu’à la moitié du roman, l’histoire fonctionne totalement. Dans la seconde partie de l’histoire, Sela oublie un peu ses objectifs, et bien que j’ai adoré la romance elle perd sa quête de vue trop facilement. C’est un projet ambitieux et certes elle a peut-être élaboré un sombre plan, mais il y a une forme de renoncement alors que c’est la quête de sa vie. Après franchement, c’est une série donc bien évidemment, je n’imaginais pas qu’on puisse obtenir des réponses si rapidement et c’est logique qu’on en soit là. J’espère simplement que la suite va conserver une logique, et apporter des réponses, la fin penche dans cette direction.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.