Les Promesses de l’été | Carrie Elks (The Shakespeare Sisters #1)

Résumé :
Dans le cadre idyllique d’une villa au bord du lac de Côme, Cesca, la benjamine de la fratrie aura à affronter le temps d’un été, son ennemi juré ! L’été risque d’être brûlant.
Cesca Shakespeare peine à garder son job, son appartement, et végète à Londres, six années après que sa pièce de théâtre, promise à un grand succès, a été subitement déprogrammée.
Elle pense avoir touché le fond lorsque son parrain lui offre de passer l’été dans le cadre idyllique d’une villa en Italie, pour l’inciter à se remettre à écrire. À contrecœur, elle accepte et découvre, trop tard, que la maison appartient à son ennemi juré, Sam Carlton, le responsable de sa chute.

Sam Carlton, l’idole hollywoodienne, voit son nom traîné dans la boue par la presse à scandale et n’a plus qu’une idée en tête : se cacher. De sa famille, de ses fans… et, plus que tout, de l’homme qu’il est devenu. Il se réfugie pour la période estivale, dans la maison familiale inoccupée, au bord de lac de Côme. Sauf qu’à son arrivée, la résidence n’est pas aussi vide qu’il l’espérait..

Au cours de cet été torride, Cesca et Sam doivent affronter leur passé. Leur amitié, d’abord hésitante, évolue rapidement vers une vive attirance, puis bascule dans une aventure brûlante. S’agit-il d’une idylle aussi courte qu’un été, ou leur amour sera-t-il assez fort pour résister à toutes les tempêtes ?

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

Quatre sœurs. Quatre histoires. Quatre manières de trouver le Grand Amour. Le tout au cœur des quatre saisons. Personnellement je trouve que c’est le pitch parfait et j’ai adoré le caractère léger de cette romance au cœur de l’Italie. C’est à mon sens la lecture parfaite au bord de la mer, moment de plaisir garantit.

Dans ce premier volet, nous faisons la connaissance de Cesca Shakespeare, une héroïne à un tournant de sa vie. Il y a six ans, elle était aux portes du succès, sa pièce avait tout pour plaire et les attentes étaient nombreuses, seulement ce fût la douche froide lorsque sa pièce de théâtre a été subitement déprogrammée. Aujourd’hui malgré la blessure que lui inflige cet échec, elle tente de s’en sortir en faisant des petits boulots, mais ses difficultés à garder un emploi ne va faire qu’empirer la situation et rendre son quotidien difficile. Lorsque Hugh son parrain lui propose de s’éloigner de l’agitation de Londres elle hésite à prendre cette main tendue, mais l’offre est trop belle passer l’été en Italie autour du lac de Côme, couper du monde extérieur avec pour seule tâche d’entretenir une sublime villa, l’occasion est trop belle et peut-être que ça serait l’occasion de laisser l’inspiration la guider pour se remettre à écrire. Seulement sur place, malgré le cadre idyllique, elle découvre que cette maison appartient à la famille du célèbre acteur Sam Carlton, l’homme à l’origine de sa chute.

Cesca est une héroïne que j’ai particulière appréciée, on découvre au début du roman un personnage avec une certaine fragilité, elle a vécu son échec professionnel comme si elle n’était pas digne de réaliser son rêve. Alors lorsque après six années, elle réalise que sa vie n’est qu’une suite d’échec, tant professionnel que personnel, elle arrive au point de rupture. Sur les conseils de son parrain et ami Hugh, elle accepte de s’éloigner pour remettre sa vie sur les rails et pourquoi pas s’accorder une seconde chance dans l’écriture d’une pièce. Face à ce paysage sublime, l’inspiration ne tarde pas à renaître et Cesca qui n’était jusqu’ici qu’une timide londonienne va reprendre confiance en son talent et oser être cette jeune femme pétillante, drôle et effrontée. Sa tranquillité ne va être que de courte durée et la jeune femme va devoir affronter son passé, sous les traits d’un charmant acteur.

Sam Carlton est un acteur hollywoodien à qui tout semble réussir, seulement après avoir fait confiance à la mauvaise personne, son nom se retrouve en Une de tous les journaux people et incapable d’assumer ces mensonges, le jeune homme souhaite simplement fuir sa famille, ses fans et ce scandales qui risque de tout balayer sur son passage. Il connaît l’endroit idéal qui rempli tous les critères, coupé du monde, sans wifi, sans téléphone et dans un pays étranger.  Ainsi c’est sur un coup de tête que Sam s’envole pour la maison familiale au bord du lac de Côme où il sera chouchouté. Seulement à son arrivée, l’accueil est glacial et le charmant couple de gardiens a été remplacé par une furie. Au premier abord, on pourrait facilement le détester, mais rapidement on éprouve de l’empathie pour ce personnage qui au delà de la star est un être humain avec ses fragilités.

J’ai beaucoup apprécié l’évolution de la relation entre les personnages, on passe de la haine aux chamailleries, puis progressivement les taquineries laissent deviner un rapprochement et tout de suite, l’histoire prend de la légèreté grâce à une amitié naissance où l’humour à toujours sa place et on passe ensuite à des joutes plus intenses et le flirte va laisser transparaître l’alchimie évidente entre les héros. Toutes les phases sont progressives et les interactions prêtent à sourire et lorsque enfin les personnages décident de se laisser une chance, c’est d’un romantisme et d’une sensualité qui ne peuvent qu’être qu’apprécié. C’est drôle, rafraîchissant et les émotions sont abordées avec pudeur, sous le soleil d’Italie, on découvre comment Cesca a rencontré son Grand Amour.

Le lien qui unit la fratrie est présent dès ce premier opus, laissant entre voir des héroïnes très différentes tant dans leur caractère, que dans leur vie et c’est une belle famille qui nous est présentée. Le thème des quatre saisons est intéressant et montre la diversité des personnages, il aurait d’ailleurs été assez sympa de profiter des changements climatiques en même temps que les sœurs, mais la curiosité est la plus forte et il faut noter que la narration à la troisième personne n’a occasionné aucune gêne, au contraire Carrie Elks a réussi à me faire oublier ce détail. Rendez-vous le mois prochain pour prolonger l’histoire des sœurs Shakespeare.

Publicités

3 réflexions sur “Les Promesses de l’été | Carrie Elks (The Shakespeare Sisters #1)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.