The Kiss Quotient | Helen Hoang

Résumé :
Stella Lane est une jeune femme brillante pour qui les chiffres n’ont aucun secret. Si sa carrière professionnelle est parfaitement épanouie, sa vie personnelle est plutôt un échec.
Elle est affectée du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme, qui la tient éloignée des autres. Comment se faire des amis lorsqu’on cumule une grande timidité et une franchise un peu brutale ?
Quant à sa vie amoureuse… Elle est inexistante.
Stella comprend mal l’intérêt d’avoir un homme dans sa vie mais, curieuse et poussée par sa mère qui se désespère de la voir célibataire, elle décide de résoudre ce problème comme une équation mathématique : avec méthode et détermination.
Elle sollicite les services d’un escort boy pour qu’il lui apprenne les bases des relations amoureuses.
Michael loue son corps, à contrecœur, aux femmes sensibles à son charme. Quand il fait la connaissance de Stella, il est stupéfait : pourquoi une si jolie jeune femme, tellement brillante, a-t-elle besoin de ses services ?
Il va vite découvrir sa timidité, ses craintes. Ensemble, ils vont apprendre à les dompter, à vaincre le mur qui se dresse entre Stella et le bonheur.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

Un roman atypique qui surprend dans la collection New Romance et c’est cette différence qui m’a donné envie de découvrir cette histoire. Je ressors désarmée face à la sincérité de cette romance et c’est rafraîchissant de rencontrer des personnages qui ne ressemblent à aucun autre. J’ai pris plaisir à découvrir ce livre et on aborde avec pudeur la naissance de sentiments amoureux qui perturbent les deux héros.

Stella Lane est une brillante économiste qui manie à la perfection l’art des chiffres et seul l’économie l’intéresse. S’il n’y avait que sa carrière professionnelle on pourrait dire que la jeune femme est parfaitement épanouie. Seulement, ses difficultés à interagir en société font de sa vie personnelle un vrai chaos. Bien que la maladie ne définisse pas la jeune femme, il est important de souligner qu’elle est atteinte du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme qui l’empêche d’entretenir des relations sociales. Garder des amis s’avère difficile lorsqu’on ne contrôle pas les limites de sa franchise, et qu’on éprouve des difficultés à se trouver au contact d’inconnus, provoquant un état de panique qui accentue un comportement répétitif. Sa mère n’hésitant pas à jouer les cupidons, Stella va tenter de comprendre ce qu’un homme peut apporter et ses recherches vont la conduire à vouloir apprendre les bases des relations amoureuses, la poussant à solliciter les services d’un escort boy.

Pour Michael être escort n’est pas un métier rêvé, mais ses difficultés financières étant important il n’a pas d’autre choix que donner aux femmes ce qu’elles attendent de lui : son corps. Lorsque Stella fait appel à ses services, il est stupéfait qu’une femme aussi brillante puisse avoir besoin de ses services, mais immédiatement les réactions de la jeune femme le poussent à adapter son comportement et face aux craintes et la timidité de Stella, il va tenter de l’aider à surmonter ses difficultés à s’ouvrir aux autres, tant sexuellement qu’émotionnellement.  D’abord réticent de s’engager dans une relation tarifée suivie, il va progressivement tomber sous le charme de la personnalité de la jeune femme. Et en tant que lectrice, on peut facilement être effrayée par son travail et ce qui rend son personnage encore plus beau, c’est les raisons que le pousse à faire ce choix et la vulnérabilité qu’il renvoie. Stella va jouer un rôle déterminant à son propre épanouissement et à analyser ce qu’est devenu sa vie.

Chacun va tirer un enseignement de l’autre et ensemble ils vont apprendre à surmonter les doutes et apprivoiser leurs peurs. J’ai trouvé attendrissant la manière dont ces deux personnalités vont s’accorder leur confiance, et cet apprentissage va mettre en avant le côté psychologique. Stella est très méthodique et elle renvoie parfois un comportement assez froid, mais lorsqu’on est dans sa tête on réalise à quel point il est difficile pour elle d’interagir alors qu’elle est parfaitement consciente de ne pas réagir de la bonne manière. Michael va immédiatement apaiser ses angoisses et à force de tenter de la mettre à l’aise, c’est lui qui va faire tomber les barrières. Je dois avouer que la narration a mis du temps avant de m’accrocher à l’histoire et les premières pages n’ont pas tout de suite réussi à m’entraîner dans l’histoire. Seulement face à la douceur, la générosité et le total désintéressement, j’ai vu naître une belle histoire d’amour. C’est inédit, sexy, romantique et j’ai passé un très bon moment.

Une réflexion sur “The Kiss Quotient | Helen Hoang

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.