New Romance

Combust | K. Bromberg (Everyday Heroes #2)

Résumé :
« Quand un soldat du feu embrase tout sur son passage « 
Jusqu’où le pompier Grady Malone fera-t-il grimper la température ?

La compositrice de chansons, Dylan McCoy s’est brûlée les ailes. À cause de son petit ami qu’elle a trouvé au lit … avec une autre.

Son agent l’oblige à continuer à collaborer avec lui jusqu’à ce qu’ils aient finalisé les chansons de son nouvel album et à tenir leur rupture sous silence. De retour à Sunnyville, elle rencontre son nouveau coloc, Grady, et ne dirait pas non à une aventure-pansement pour se remettre de sa déception amoureuse. Elle résiste pourtant et refuse de se laisser enflammer par Grady Malone, un pompier sexy, charismatique et sans complexe. Un homme qui porte à la fois ses propres cicatrices – sur son dos, celles de la culpabilité du survivant, dans son âme,– et la peur dans son cœur.

Mais alors qu’un visiteur imprévu met à l’épreuve leur statut de colocataires, leur indéniable attirance va t-elle s’évaporer ? Ou prendront-ils le risque de jouer avec le feu ?

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

Un deuxième opus qui parvient à détrôner mon ressenti du premier tome, tant par ses thèmes forts que par le portrait de ces deux héros. Je ne vous cache pas qu’en terminant cette lecture, les pompiers sont devenus mon nouveau passe-temps ; cette lecture n’a fait qu’alimenter mon imagination déjà fertile. Il faut dire que le parallèle entre le métier de pompier et le sexe n’a cessé d’être alimenté, je pourrais moi aussi participer aux nombreuses expressions qui me viennent lorsque j’évoque Grady Malone et le feu qu’il provoque.

L’histoire de Grant et d’Emmy m’avait déjà beaucoup touché, mais bien que les deux récits soient incomparables celui de Grady et Dylan a eu un écho différent chez moi, car bien qu’il soit indéniable que les deux thèmes sont bouleversants quand on se sent directement concerné le ressenti n’est évidemment pas le même. Comme dans beaucoup d’histoire d’amour celle-ci commence par une rupture douloureuse, après avoir surpris son petit-ami avec une autre, Dylan éprouve le besoin de changer d’air et sur les conseils de son frère, elle se décide à accepter d’être la colocataire de Grady Malone, le temps de pouvoir écrire de nouvelles chansons. Dès leur rencontre elle est émerveillée par cet homme magnifique qui semble sûr de lui et qui fait forte impression auprès des femmes. Au fil des jours, la vérité prend forme sous les yeux de la jeune femme et les souffrances qu’ils ont endurées.

Chaque fois K. Bromberg vise juste avec ses sujets percutants, jusqu’ici je n’ai jamais été déçue et comme je le disais plus haut toutes mes lectures que j’ai pu découvrir abordent des thèmes bouleversants, mais parfois comme c’est le cas ici je fais le parallèle avec mes propres sentiments et l’impact n’est pas le même. On a dosage parfait entre le drame, l’amour et l’humour, le tout sublimé par des personnages authentiques qui donnent l’impression de nous inclure dans leur vie et depuis ma rencontre avec la famille Malone, j’aimerais pouvoir faire partie de ce clan soudé qui a traversé des épreuves, mais ils s’en sortent progressivement grâce à l’Amour. Grady et Dylan ont tous les deux des blessures psychologiques et physiques qui ont contribué à fragiliser la confiance de nos héros et lorsqu’ils vont être confronter aux craintes de l’autre, ils vont se pousser l’un et l’autre pour s’en sortir.

Encore une fois les émotions sont parfaitement retranscrites et on s’immerge complètement dans l’histoire jusqu’à la dernière ligne. J’ai beaucoup apprécié la vulnérabilité des deux personnages et un jeu de séduction va s’instaurer entre les personnages qui ne sont pas prêts à avouer leur attirance et laissent la tension sexuelle s’amplifier. Contribuant également à accentuer la frustration du lecteur qui attend le moment où les personnages vont céder à leur pulsion et quand ce moment arrive c’est la combustion et c’est chaud bouillant !

Un deuxième tome que j’ai particulièrement apprécié et qui n’a fait que renforcer mon amour pour la famille Malone, tout est réuni pour ne pas ressortir indemne de cette lecture et bien évidemment quand le dernier chapitre tome, on aimerait pouvoir prolonger l’aventure. Je n’ai qu’une hâte découvrir le dernier de la fratrie, savourer chaque ligne de son histoire et en même temps, je redoute l’heure des adieux.

Mon avis sur Cuffed #1 ICI

2 réflexions au sujet de “Combust | K. Bromberg (Everyday Heroes #2)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.