Fantasy, Romance

Baiser brûlant | Jennifer L. Armentrout (The Dark Elements #1)

Résumé :
Layla est un être unique. Non seulement ses baisers sont capables de tuer n’importe qui ayant une âme, mais elle est aussi la seule représentante de son espèce : mi-gargouille, mi-démon. Or, quand on grandit au sein d’un clan de Gardiens chargés d’anéantir les créatures démoniaques pour protéger l’humanité, mieux vaut faire profil bas et cacher ses sentiments. En particulier auprès du charmant Zayne, qui la voit davantage comme une petite sœur. Lorsque Layla rencontre Roth, un démon aussi dangereux que séduisant, la liste de ses priorités change quelque peu. En effet, ce dernier prétend connaître tous ses secrets, notamment celui de ses origines…

Jennifer L. Armentrout a un style bien à elle et encore une fois c’est avec des papillons dans le ventre que je termine ma lecture. J’avais beaucoup apprécié Covenant et Origine, mais avec cette nouvelle série on atteint l’excitation qui avait accompagné ma lecture de Lux. Encore une fois l’univers qui se dessine est captivant et les personnages ont tout pour plaire.

Nous sommes plongées dans un monde où les Gargouilles et les Démons sont en guerre. Au milieu de tous ces clans notre héroïne Layla a la particularité d’être mi-gargouille, mi-démone et un seul baiser d’elle pourrait tuer n’importe qui ayant une âme. Difficile de trouver sa place lorsqu’on est la seule représentante de son espèce, au fil des ans les gargouilles qui l’ont recueilli enfant, se sont servi de son don unique pour traquer les démons, mais à l’aube de ses dix-sept ans, elle fait la connaissance du ténébreux Roth un démon supérieur qui est aussi dangereux que séduisant et qui semble tenir les réponses liées à ses origines et connaître tous ses secrets.

Vous connaissez mon aversion pour les triangles amoureux, et cette histoire développe plus ou moins des sentiments partages. Comme seule Jennifer L. Armentrout sait le faire, nous avons deux héros que tout oppose et qui ont un fort potentiel. D’un côté nous avons Zayne, le gardien protecteur avec qui elle a grandi et qui la considère Layla comme sa petite sœur et de l’autre le ténébreux Roth qui est un démon et par définition son « ennemi », mais qui lui fait ressentir des émotions différentes. Personnellement mon cœur a fait son choix, et il n’est pas sans rappeler notre très cher Daemon, mais je vous laisse découvrir lequel mettra vos sens en éveil. Dans un sens, c’est un peu plus compliqué qu’un triangle amoureux, et l’histoire n’est pas véritablement centrée sur la romance, mais elle a son importance.

J’ai trouvé qu’on était dans un univers riche et j’ai beaucoup apprécié découvrir le décor, les personnages et leur histoire. Il y a cet aspect de l’histoire qui évoque la guerre entre le bien et le mal, pour finalement mettre en lumière que les gargouilles ne sont pas forcément tous des êtres bons et en opposition, les démons ne sont pas tous foncièrement mauvais. Au milieu de tout ça, nous avons Layla qui a toujours pensé qu’elle était du côté des gentils et bien que l’aspect de son histoire ne lui soit pas totalement révélé, elle a grandi dans un foyer qui a tenté de l’intégrer à son clan et même si, elle n’était pas totalement considérée comme un membre à part entière, ils se rapprochent le plus de ce qui qualifierait de famille. Et grâce au lycée, elle peut prétendre à un semblant de normalité, en étant intégrée par les humains et ses amis sont géniaux. J’ai beaucoup aimé sa personnalité, à la fois douce et combative. Sa rencontre avec Roth va lui ouvrir les yeux sur sa condition et lui apporter beaucoup.

Ce premier tome réunit tout ce qui fait sensation lorsque je lis un roman de Jennifer L. Armentrout, une intrigue prenante, de l’action, de l’humour et bien évidemment une romance qui pose ses bases et qui pourrait demeurer forte dans les prochains opus. Avec une telle fin, on ne peut qu’être excitée à l’idée de découvrir la suite. Impossible de passer à côté si vous appréciez Jennifer L. Armentrout et pour les autres lancez-vous, ça semble être l’occasion.

5 réflexions au sujet de “Baiser brûlant | Jennifer L. Armentrout (The Dark Elements #1)”

  1. J’ai aimé l’univers, mais j’ai trouvé que ça manquait d’un je ne sais quoi… Après ce qui me dérange surtout, c’est le triangle amoureux que je sens poindre…
    Enfin bon, la plume de l’autrice est toujours aussi addictive malgré tout et j’ai pris plaisir à découvrir le monde des gargouilles et des démons.

    1. J’ai retrouvé le petit quelque chose qui m’avait manqué dans The Covenant et franchement même si le triangle amoureux qui arrive va être soûlant, j’ai adoré l’univers et puis j’ai l’impression qu’elle s’est résignée sur l’une des histoires et que finalement ce sont des sentiments « confortables », mais qui ne peuvent pas aboutir, alors que la seconde histoire et bien c’est plus naturelle et elle peut être vraiment elle-même. (le petit côté arrogant, mais sympathique me plaît bien aussi donc j’espère que je vais pas finir frustrée et en PLS)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.