Young Adult

Tout va bien | Nina LaCour

Résumé :
Après la tragédie, Marin a tout quitté sans prévenir, pas même sa meilleure amie qu’elle aimait peut-être un peu trop. Jusqu’au jour où celle-ci vient lui rendre visite…Marin n’a plus reparlé à personne de son ancienne vie, du jour où elle est partie sans regarder derrière elle. Personne ne connaît la vérité sur les dernières semaines qu’elle a passées au lycée. Pas même sa meilleure amie, Mabel. A des centaines de kilomètres de la côte Ouest californienne, dans son université new- yorkaise, la vie de Marin est une lutte de chaque instant pour oublier la tragédie qui lui a fait perdre son grand-père, sa seule famille.
Des mois plus tard, enfermée seule dans sa résidence universitaire pour les vacances d’hiver, elle attend. Mabel vient lui rendre visite, et Marin sera bien obligée d’affronter les non-dits et le mur de solitude et de tristesse dans lequel elle a enfermé son cœur…
Je remercie les éditions Hugo New Way pour l’envoi de ce roman

Je gardais un bon souvenir de son précédent roman Tiens bon et encore une fois on aborde avec beaucoup de douceur, un thème difficile. J’ai apprécié ma lecture, mais pour le coup la solitude était tellement étouffante pour l’héroïne que lire ce roman pendant le confinement étant moi-même en pleine solitude ça m’a quand même donné le cafard surtout un dimanche soir.

Nous suivons Marine, une étudiante qui se retrouve seule pendant les vacances d’hiver dans un dortoir à l’internat. On comprend rapidement que l’atmosphère va rester pesante, car la jeune femme a récemment perdu son grand-père et il était le dernier membre de sa famille. Je crois qu’on ne peut pas faire plus triste qu’une héroïne complètement seule à Noël dans une bâtisse vide. Heureusement une lueur d’espoir va apparaître en la personne de Mabel, cette meilleure amie qu’elle n’a pas vue depuis plusieurs mois et qui malgré les silences de Marine continue à aimer la jeune femme de tout son cœur.

J’ai vécu cette histoire comme un huis clos où l’héroïne tente de surmonter son chagrin et est confrontée à une vague de solitude qui la contraint à repousser les autres. Au premier abord on voit une héroïne très froide qui semble ne rien éprouver, mais ses pensées m’ont fait de la peine et son parcours va mettre en lumière les raisons qui l’ont poussé à tenir les autres à distance.

On se concentre principalement sur l’aspect psychologique lié au deuil et la solitude, la romance n’est à mon sens pas le point fort de l’histoire, puisqu’elle est quasiment inexistante. Malgré tout j’ai trouvé que l’autrice abordait avec justesse des sujets difficiles à traiter, il y a une certaine poésie dans les propos de l’autrice qui fait qu’on se laisse porter par les mots et on tente d’insuffler de la force à l’héroïne pour qu’elle puisse se relever face la douleur de cette épreuve.

Une lecture agréable principalement liée au style d’écriture, qui ne peut que toucher le lecteur tant la douleur retranscrite par l’héroïne est forte. L’ambiance reste très oppressante et l’histoire de l’héroïne m’a beaucoup touché, au point d’avoir absorbé sa tristesse et pour le coup, je termine cette lecture avec un besoin urgent d’une romance toute douce qui pourra m’apporter du réconfort.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.