Romance Contemporaine

If you wanna be my Lover… | Emma Green

Résumé :
Un (énorme) mensonge, un (inavouable) coup de foudre… Et puis quoi encore ?
Jusque-là, April menait une existence paisible, sans stress ni complications. Tout bascule lorsque sa jumelle, May, lui demande d’échanger leurs vies. Vu sa dette envers elle, impossible de refuser…
En l’espace de vingt-quatre heures, April prend donc la place de sa sœur, récupère son job de publicitaire auquel elle ne connaît rien, le monstre velu que May appelle un chien, et même Tybalt Emerson, un boss parfaitement parfait et pas du tout prévu au programme.
Promis, c’est juste pour une semaine ! Ou deux… Un mois maximum !
Ce plan aurait presque pu fonctionner, mais c’était sans compter Tybalt, son regard qui vous happe, son sourire dément, son charme ravageur et son lot de mystères.
Les complications ?

En ce moment avec la fin de l’été et le retour au travail j’ai envie de romances contemporaines pour m’enveloppe sans un cocon doudou. La rentrée littéraire n’a pas encore vraiment explosé alors mon choix s’est naturellement porté sur Emma Green qui coche pas mal de ces critères et ne déçoit jamais.

Nous allons nous suivre à April Collins, une dessinatrice discrète qui ne fait pas de vague et qui se laisse porter par la vie. Lorsque May jumelle la contacte pour lui demander un service, elle n’envisage pas d’accepter après l’immense d’être qu’elle a envers elle. Elle était loin d’imaginer que sa sœur lui demanderait de prendre sa place et elle se voit plonger dans une vie qui n’a rien à voir avec la sienne pleine de paillette, au cœur d’une agence de pub dirigé par le superbe Tybalt Emerson. Ce spécimen n’était pas prévu dans ses plans et la semaine d’échange va progressivement s’éterniser, tout comme les complications liée à son patron, mais également à cet univers qu’elle découvre avec ces codes.

On s’attache assez facilement à April, elle a son petit caractère sauvage et en même temps même si elle ne se laisse pas faire, elle a une petite fragilité qu’elle ne montre jamais. Être propulsé dans un milieu où seule les apparences comptent va raviver des souvenirs douloureux et pourtant elle va se battre comme une lionne et montrer qui elle, même avec le nom d’une autre. Au début j’avais du mal à accrocher à la relation entre les deux sœurs et il était difficile de concevoir que malgré leur relation assez distante, April accepte ce sacrifice et puis progressivement, on découvre la vérité et les liens entre les deux sœurs vont se ressouder et elles vont tirer un enseignement de cet échange.

Sa rencontre avec Tybalt va légèrement changer la donne, car ce qui devait n’être qu’un banal échange va bouleverser sa vie. Difficile d’expliquer cette attirance et ne pas y succomber va s’avérer un combat quotidien, surtout quand les mystères vont la pousser à découvrir les secrets qu’il tente de cacher. L’attraction est indéniable et chaque interaction un pur bonheur, drôles, pétillantes et un poil touchant. On a un duo qui fonctionne à merveille et même si l’histoire peut ressembler à d’autres, c’est tout ce dont j’avais besoin au moment où je l’ai lu. Un chouette moment de lecture.

2 réflexions au sujet de “If you wanna be my Lover… | Emma Green”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.