New Romance

Bienvenue à Lafayette | Océane Ghanem

Résumé :
Étudiante en sciences politiques, héritière d’un empire pétrolier impliqué dans un énorme scandale qui a secoué Bâton-Rouge, Ornella Sinclair est obligée de fuir sa ville natale pour intégrer en cours d’année l’université de Lafayettte. Par crainte de finir à la rue, elle écume les petites annonces et les journaux à la recherche d’un appartement. Lorsqu’elle parvient enfin à trouver une colocation à deux pas du campus, elle ne se doute pas une seule seconde qu’elle va débarquer au beau milieu d’un repaire de mâles sublimes, mais excentriques, qui portent uniquement des shorts de sport, enchaînent les soirées et mangent leurs céréales directement dans le carton. Entre Camille, le musicien à vif et hyperactif, Andreas, le muet aux doigts de fée, et Ocean, le militant écologiste épris de liberté, Ornella ne sait plus où donner de la tête… Et Ocean a un gros défaut : il est beaucoup trop attirant, en plus d’être prodigieusement agaçant. Et depuis qu’elle a posé ses valises dans la chambre située en face de la sienne, elle sait que son passé, d’une façon d’une autre, finira par la rattraper.
Je remercie Babelio et Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

J’avais repéré cette publication comme la plupart des sorties Hugo Roman, mais je me laissais le temps de me décider étant très difficile lorsqu’il s’agit d’auteurs français et c’est la masse critique Babelio qui m’a donné l’occasion de découvrir une très belle histoire et la plume de son autrice.

L’histoire débute par l’arrivée d’Ornella à Lafayette après qu’un énorme scandale l’est forcé à s’éloigner de Bâton-Rouge et de la vie de princesse héritière du pétrole est explosé en plein vol. Contrainte de poursuivre son cursus en sciences politiques à l’université de Lafayette, la jeune femme va se retrouver dans une situation précaire si elle ne trouve pas rapidement un appartement. Alors qu’elle enchaine les refus, une colocation située à proximité de l’université et qui a tout pour plaire va lui proposer d’occuper la dernière chambre restante, seule ombre au tableau ce ne sont pas trois filles excentriques, mais trois hommes excentriques prêts à lui tendre la main.

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Ornella, la jeune femme avait une vie de rêve en apparence et ceux qu’elle considérait comme ses amis vont se détourner d’elles face au scandale et dès les premières pages on ressent cette solitude qui la pousse à s’éloigner de son passé et dans sa phase de reconstruction, elle va tenter d’aller de l’avant. Je pense qu’Ornella a vécu une épreuve difficile qui l’a contrainte à s’endurcir et à tenir les autres à distance, car sa peine et sa douleur était tellement immense quand tout le monde l’a abandonné qu’elle a dû se résigner à avancer seule et à tenter de s’en sortir.

La première étape de sa nouvelle vie va la conduire au sein d’une colocation assez loufoque, d’abord réticente à se retrouver dans une colocation d’écervelées, elle va se rendre compte à son arrivée que ce sont trois jeunes hommes qui vont l’accueillir. Camille, le musicien hyperactif, Andreas le sensible amoureux des fleurs et Ocean le meneur épit de liberté. Tous les trois vont former un trio détonnant, au début je trouvais les traits de caractère un peu poussé et même si c’était amusant j’avais peur de me lasser des réactions parfois extrêmes, mais finalement je me suis prise au jeu et j’ai trouvé que leur excentricité avait un certain charme, car c’est toujours dans la bienveillance.

J’ai apprécié la fluidité du récit qui m’a facilement transporté, j’aurais aimé que le décor de La Nouvelle-Orléans soit plus présent c’est un état atypique et je me suis demandé pourquoi ce choix d’habitation sans volonté de l’intégrer à l’histoire. Néanmoins cette déception est vite balayée par une histoire émouvante et des thèmes traités avec justesse, le tout dans une bonne dose de bonne humeur grâce à l’humour du trio et bien évidemment une belle romance entre deux âmes brisées. Et personnellement il ne m’en fallait pas plus.

2 réflexions au sujet de “Bienvenue à Lafayette | Océane Ghanem”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.