Contemporain, Romance

Irish Therapy | Mily Black

Résumé :
L’amour est la meilleure thérapie.
Dans la vie de Salomé, il y a deux hommes : Auguste, son meilleur ami de toujours, et Jules, l’homme qui l’attire en secret. Lorsqu’elle perd le premier brutalement, c’est tout son monde qui s’écroule. Sans cette amitié, Salomé perd peu à peu goût à la vie. Jusqu’à ce que Jules, son collègue franco-irlandais, décide de prendre les choses en main. Armé de son sourire indécemment craquant et de son regard hypnotique, il a l’air déterminé à ne pas la laisser tomber. Et, même s’il n’a jamais semblé partager ses sentiments jusqu’à présent, il fait tout pour passer du temps avec elle et l’aider à retrouver sa joie de vivre. Salomé commence alors à douter : Jules agit-il par simple amitié ou ressent-il vraiment quelque chose pour elle ?
Je remercie les éditions Harlequin France et NetGalley

Le résumé laissait quelques indices, mais cette histoire n’a rien à voir avec les précédents romans de Mily Black. Jusqu’ici sa marque de fabrique était sous le signe de la légèreté et même si la romance apporte un certain réconfort, on aborde des thèmes plus lourds et la lecture du prologue ne laisse pas indifférent, tout comme les épreuves que va affronter notre héroïne.

A la lecture des premières pages, j’ai moi-même dû faire une pause, car c’est un condensé d’émotion forte et la souffrance de Salomé m’a donné l’effet d’un uppercut. Choisissez de lire ce roman l’esprit serein, car le thème pourrait vous plonger dans une profonde tristesse, si vous n’êtes pas préparé. Le monde de Salomé va voler en éclats après un coup de fil terrible, l’informant que son meilleur ami Auguste était décédé subitement. Cet homme était bien plus qu’un ami, il a accompagné chaque étape de sa vie et le perdre va la plonger dans une profonde dépression. Témoin de sa descente aux Enfers, Jules son crush secret et collègue va décider de prendre les choses en mains. Armé de son plus beau sourire, ce bel Irlandais va partager sa force et son soutien.

Le parcours de Salomé est touchant et la perte de son ami va être une terrible épreuve à surmonter. Difficile d’imaginer qu’une telle souffrance puisse s’effacer et que la vie puisse reprendre son cours, alors qu’il n’est plus là. Nous allons assister aux étapes du deuil et au gré des paysages tous plus dépaysants les uns que les autres, Salomé va réapprendre à s’écouter et faire la paix avec elle-même. A mon sens on pourrait diviser l’histoire en deux parties et bien que j’ai une préférence pour la première partie, plus centré sur l’évolution discrète des sentiments entre Salomé et Jules, qui se découvrent et s’attirent pour mon plus grand plaisir. La seconde partie fait sens compte tenu de la situation et Salomé est à un tournant de sa vie qui nécessite d’écouter son cœur.

J’ai beaucoup aimé le message d’espoir véhiculé par cette histoire et je referme ce livre en ayant envie de profiter de ce que la vie m’offre. On s’attache à l’héroïne et sa fragilité m’a ému, la voir s’effondrer a été difficile, mais elle va pouvoir compter sur une aide inattendue qui va lui tendre la main. La romance c’est le petit bonus, mais à mon sens c’est surtout une histoire sur le deuil.

Contemporain

Les jours où je suis née | Valérie François

Résumé :
Depuis toujours, la petite Vietnamienne Luu-Ly dissimule ses cheveux trop blonds sous son foulard. Pourquoi n’a-t-elle pas hérité de la beauté exotique de sa mère ?
Lorsqu’elle découvre enfin la vérité, il est trop tard. Placée dans un orphelinat, son seul moyen de survie est… le silence.
C’est à l’âge de quinze ans qu’un riche homme d’affaires venu de New York lui offre ce qu’elle n’espérait plus.
Devenue Lily-Rose Becker, va-t-elle pouvoir recoller les morceaux d’une vie brisée ? Parviendra-t-elle à tenir la promesse faite à sa mère lorsqu’elle était enfant ? Et surtout, doit-elle faire confiance à l’irrésistible et mystérieux John Walker ?
Je remercie les éditions Hugo Roman pour cet envoi

En lecture comme celle-ci me fait réaliser à quel point mon partenariat avec Hugo Roman est riche, car si la maison d’éditions ne me l’avait pas fait découvert, j’aurais pu passer à côté de cette histoire qui est différente de ce que je lis d’habitude. La lecture du résumé m’avait déjà laissé une forte impression, mais en refermant ce livre je suis heureuse d’avoir écouté mon cœur.

L’histoire débute par une naissance et un terrible coup du destin. Lily-Rose Becker n’avait que quelques jours quand elle a été séparée de sa famille biologique, sa mère adoptive va s’occuper de sa petite Luu-Ly comme si elle était sa fille et bien que pauvre, la mère et la fille sont heureuses et s’aiment d’un amour inconditionnel. Rapidement la jeune fille va se rendre compte que la blondeur de ses cheveux dénote avec les autres petites Vietnamiennes, mais ce n’est que bien des années plus tard qu’elle découvre la vérité. Sa mère, l’a enlevé à sa famille biologique et aujourd’hui âgée de quinze ans, Lily-Rose va être rendue à son père un riche homme d’affaires qui vit désormais en France.

Lily-Rose est immédiatement confrontée à un choc des cultures, sa vie au Vietnam n’a rien à voir avec celle de sa famille en France et bien que soutenu la jeune fille va devoir apprendre à s’intégrer dans une société qui n’a rien à voir avec ce qu’elle a toujours connu. A un âge où on se construit, Lily-Rose va être plongée malgré elle dans une quête d’identité, où elle est partagée entre l’amour qu’elle porte à une femme qui l’a enlevé et la joie d’être accueilli dans sa famille avec bienveillance, sans oublier ces années dans un orphelinat qui ont laissé des séquelles et qui ne facilite pas son intégration. Elle pourra compter sur le soutien de sa famille pour lui permettre de s’épanouir et surtout accomplir la promesse qu’elle a faite à sa mère lorsqu’elle était une enfant.

Je pense qu’il est difficile d’être indifférent face à un tel récit, Lily-Rose est une héroïne courage qui m’a beaucoup ému dans son parcours et ses émotions sont parfaitement retranscrites. Je dois dire que malgré les circonstances, j’ai éprouvé beaucoup de tendresse pour la mère adoptive de Luu-Ly, cette femme a fait un mauvais choix mais a toujours fait passer les besoins de sa fille avant les siens et son amour est celui d’une mère prête à tous les sacrifices pour son enfant. C’est d’ailleurs aussi le cas de Paul Becker, le père de Lily-Rose qui s’est battu pour permettre à sa fille de revenir auprès de lui, et qui a beaucoup souffert de cette séparation. J’ai été admirative face à tant de bienveillance et j’ai adoré la manière dont se tissent les liens avec sa fille et l’évolution de leur relation.

Deux identités, deux cultures, deux milieux sociaux, deux pays, c’est beaucoup pour les épaules d’une jeune fille et pourtant bien que partagée Lily-Rose a réussi à s’adapter, bien évidemment tout s’est fait progressivement et Lily-Rose est passée par plusieurs phases, d’abord observatrice, puis actrice timide, pour finalement devenir une incroyable jeune femme. Je reste un peu perturbée par le cadre spatio-temporel qui m’a parfois donné l’impression de survoler certains passages de la vie de Lily-Rose, au profit du développement psychologique, néanmoins j’ai apprécié le style d’écriture plutôt simple.

Contemporain

Après Tout | Jojo Moyes (Avant toi #3)

Résumé :
Un homme qui refusait d’être une version diminuée de lui-même m’a appris qu’on a toujours le choix. Alors le moment était venu de choisir : je pouvais être la Louisa Clark de New York ou la Louisa Clark de Stortfold. L’essentiel, c’était de ne pas laisser les autres choisir à ma place. Il y a toujours une façon de se réinventer.
Quand Lou s’envole pour New York, elle est certaine de pouvoir vivre pleinement cette aventure malgré les milliers de kilomètres qui la séparent de Sam. Elle rejoint la très fortunée famille Gopnik, se jette à corps perdu dans son nouveau travail, et découvre les joies de la vie new yorkaise. C’est alors que sa route croise celle de Joshua, un homme qui éveille en elle des souvenirs enfouis. Troublée par cette rencontre, Lou s’évertue à rassembler les deux parties de son cœur séparées par un océan. Mais les lourds secrets qui pèsent sur elle menacent de faire voler en éclats son fragile équilibre. Le moment n’est-il pas venu de se demander qui elle est vraiment ?
Ce roman est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Très heureuse d’avoir pu retrouver l’adorable Louisa Clarke, ce tome je ne l’attendait pas forcément et en même temps c’est une série que j’ai du mal à quitter. Beaucoup avaient été déçus d’Après toi, pour ma part j’avais apprécié retrouver les personnages malgré l’absence évidente de Will. Dans ce dernier opus j’ai pris plaisir à retrouver tout ce qui avait fait le charme de ce personnage unique et tellement attachant.

On retrouve Lou fraîchement débarquée à New-York et immédiatement dès qu’elle ouvre la bouche la magie opère et le sentiment d’être de retour à la maison m’a envahi. C’est une belle aventure qui l’attend en Amérique et malgré la distance, la jeune femme est bien décidée à maintenir sa relation avec Sam. Sur place, elle trouve facilement ses marques et se consacre totalement à son nouveau travail au sein de la famille Gopnik. Plongée au cœur d’une famille très fortunée, la jeune femme va mettre du temps avant de prendre ses marques, mais la vie new-yorkaise va rapidement l’émerveiller, et sa nouvelle routine va la conduire vers un nouveau cercle.

Quel bonheur de retrouver la pétillante et bienveillante Lou, c’est en lisant ce troisième opus que je réalise à quel point la jeune femme était éteinte dans Après toi, le deuil a été vraiment difficile et ce nouveau départ c’est l’occasion de se retrouver elle-même. J’ai retrouvé une jeune femme profondément aimante et encore une fois on a un choc des milieux sociaux, après la famille est beaucoup moins attachante que pouvait l’être les Traynor. La famille a quelques problèmes et j’ai un moment cru qu’ils avaient du potentiel, mais ils sont trop antipathiques.

La première moitié m’a vraiment séduite et on remarque vraiment une évolution du côté de Lou, son épanouissement prend du temps, mais la vie à New York lui réussit. J’ai eu plus de mal avec la dernière partie, l’engouement du début a été remplacé par un sentiment de lassitude et j’ai trouvé certains passages un peu longs. Il faudra attendre les derniers chapitres pour récupérer du mouvement et une détermination comme on les aime. Certains aspects de l’histoire sont un peu frustrants, mais dans un sens ça fait partie de l’expérience et c’est comme ça qu’on apprend, en faisant des erreurs. J’ai beaucoup apprécié les derniers chapitres, qui apporte une touche de romantisme, c’est ce qui m’aura un peu manqué dans ce dernier opus, les instants douceurs.

Je pense qu’après trois tomes, on peut dire qu’on a fait le tour et qu’il est temps de dire adieu à nos personnages. Encore une fois Will n’est jamais bien loin et les clins d’œil font toujours un petit quelque chose, Lou a parcouru beaucoup de chemin depuis sa rencontre avec Will Traynor et elle peut être fière de tout ce qu’elle a accompli, mais je pense que maintenant le petit bourdon va pouvoir prendre son envol.

Mon avis sur Avant toi #1 ICI
Mon avis sur Après toi #2 ICI
Contemporain

Après Toi | Jojo Moyes (Avant toi #2)

Après-toiLa chronique peut contenir des spoilers.

Je fais partie des personnes qui n’envisageait pas une suite à Avant toi, j’imaginais qu’elle gâcherait toute la beauté de cette magnifique histoire et au vu des premiers retours, je n’étais pas loin de ne jamais le lire. Et puis, quelques avis isolés lui ont laissé sa chance et j’ai suivi les conseils de certain, à savoir que même si ce roman est présenté comme une suite, c’est avant tout une histoire complètement différente et j’admets qu’il est impossible de les comparer, car Will a tout chamboulé sur son passage et plus rien ne peut être pareil après tout ce que Lou a vécue avec lui.

L’histoire se déroule un an et demi après que Will soit parti. Nous quittions Lou en plein cœur de Paris, avec plein de nouveaux horizons qui s’offraient à elle. Sur les conseils de Will, la jeune femme a beaucoup voyagé aux quatre coins de l’Europe seulement ses voyages qui devaient lui permettre de profiter de la vie, se sont avéré de plus en plus difficile à supporter pour Lou. Beaucoup trouveront qu’elle n’a pas tenue sa promesse, moi je dirais que le vide dans son cœur était tout simplement tellement important, qu’elle n’a pas réussi à se sentir en harmonie avec sa nouvelle vie.

La mort de Will a entraîné beaucoup de souffrance, à commencer par son départ de la ville de son enfance où elle faisait l’objet de critiques, puis face au silence de sa mère qui ne lui pardonne pas d’avoir soutenu le jeune homme dans sa démarche. Un grand vide, c’est tout ce que ressent Lou et également beaucoup de colère. Les instructions du jeune homme étaient précises, ce qu’il n’avait pas calculé c’est l’état à la limite de  la dépression de Lou. Tout ce qu’il lui reste, c’est ce petit appartement à Londres qui lui permet d’avoir un toit au-dessus de sa tête, après son job dans un bar minable. Une suite d’évènements inattendus vont la conduire à se rapprocher de nouveaux personnages qui vont changer sa vie, en y ajoutant un peu de couleur, pour progressivement lui redonner goût à la vie.

Comme beaucoup la présence et l’humour de Will m’ont manqué, mais le fait qu’il soit beaucoup évoqué m’a rassuré. Alors qu’il était celui qui faisait sortir Lou de sa zone de confort, elle va faire la connaissance de Lily, une rebelle qui va se charger de secouer un peu Lou et lui apporter son lot de surprises. Au départ j’avais un peu de mal avec son caractère et j’ai fini par entrevoir une jeune fille pas aussi mauvaise qu’on pourrait le croire, son humour et sa folie vont apporter un peu de nouveauté dans la vie monotone de Lou. Ce tome est à l’image de la vie de la jeune femme, on ressent toute la douleur et même s’il n’est pas aussi intense que pouvait l’être Avant toi, les thèmes abordés sont tout aussi touchants et également très justes. Concernant la fin ouverte beaucoup y voit le signe d’une potentielle suite, pour moi c’est surtout le début d’une nouvelle vie pour Lou et la porte reste ouverte à la vie.

Retrouvez mon avis sur Avant toi #1 ICI
Lucie
Contemporain

Avant toi | Jojo Moyes (#1)

Avant-toiJe pensais faire partie des rares à ne pas avoir lu ce roman et en le commençant, je me suis rendu compte que beaucoup étaient dans ce cas. J’ai beaucoup reculé le moment de lecture, car je pense qu’il faut être dans un bon état d’esprit pour apprécier la beauté du récit. J’ai profité de la réédition pour me motiver à sortir ce roman de ma PAL et à l’occasion de la sortie du film, il était indispensable pour moi d’avoir un point de vue avant de le voir sur grand écran. Qu’on aime ou non ce genre de lecture, je pense qu’on a tous entendu parler de cette histoire bouleversante et j’ai été saisie par la réalité du récit, on s’imagine sans peine la dureté de la situation et en même temps il est impossible de me pas y croire.

Après avoir perdu son emploi qu’elle exerçait depuis six ans dans un café, Louisa se retrouve au chômage avec aucune perspective de réorientation. Après plusieurs emplois orienté par son conseiller à l’agence pour l’emploi, elle va être contactée pour un travail d’aide-soignante, malgré son manque de compétence elle décide d’accepter le contrat de six mois. Son objectif est de tenir compagnie à Will Traynor, tétraplégique depuis deux ans. Sa bonne humeur et son look un peu déjanté vont tout de suite séduire Mme Traynor qui souhaite apporter un peu de vie au quotidien de son fils. Les premières semaines la cohabitation va s’avérer difficile, Will ne va pas hésiter à balancer tout ce qu’il pense de la jeune femme, à commencer par ses choix de vie qu’il juge trop ordinaire de Lou.

Au fil des semaines passées en compagnie de Will, Lou va apprendre à connaître le jeune homme et le masque de dureté va progressivement céder la place à un jeune homme exceptionnel, son côté cynique va contribuer à désamorcer certaines situations poignantes, mais surtout elle va découvrir tout ce que Will a perdu, sa brillante carrière à la City, son besoin de sensations fortes et surtout son goût prononcé pour le voyage. Elle qui n’a jamais quitté son trou paumé de l’Angleterre, va commencer à voir plus grand, il ne va pas hésiter à la secouer un peu avec pour seul objectif qu’elle ait un avenir digne de ce nom. Seulement alors qu’elle arrive progressivement à abattre ses défenses, elle n’a plus qu’un objectif empêcher Will de mettre fin à ses jours, elle n’a que six mois pour le faire changer d’avis.

En bref, il m’a été difficile de quitter ce roman tant par ses personnages attachants que par le sujet qui m’a très franchement brisé le cœur. Je pense que c’est une lecture qui fait réfléchir sur des thèmes forts et même si ce n’est qu’un roman, le réalisme de l’histoire est bluffant. C’est difficile à expliquer, mais tout ce qui entoure le handicap va probablement changer votre vision des choses, en tout cas moi je suis encore sous le choc et toutes ces larmes prouves à quel point l’auteur est doué. Je me pose la question de l’intérêt d’un second tome et malgré les avis assez durs, il est pour moi impossible de passer à côté  de cette suite, peut-être pas dans l’immédiat pour me remettre, mais c’est pour moi impensable de passer à côté j’ai besoin de connaître l’évolution possible après ça.

Lucie Signature