Something about Her | Mily Black (#2)

Résumé :
Toutes les femmes tombent aux pieds de William Nichols… Sauf qu’elle n’est pas comme toutes les femmes. 
Quand Samia découvre la raison pour laquelle son amie Jo l’a recommandée au poste d’assistante du puissant homme d’affaires William Nichols, elle hésite entre la colère et le rire. Car son nouveau patron souffre d’un problème de taille : toutes ses assistantes finissent inlassablement par tomber amoureuses de lui. Ce qui est sûr, c’est qu’avec elle il n’y a aucun risque : le travail, c’est le travail et, surtout, elle n’est pas prête à se laisser de nouveau approcher par un homme. Pourtant, au fil des réunions tardives, des préparations de dossier et des rendez-vous clients, Samia commence à comprendre pourquoi tant de femmes ont succombé à son patron. Et parfois, elle jurerait même que William Nichols la regarde d’une façon pas tout à fait professionnelle…

J’ai débuté ce roman avec deux certitudes, l’auteure ne me déçoit jamais et Jo m’avait lancé un souvenir plutôt positif. Honnêtement il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de découvrir la suite de cette série et même si en toute honnêteté j’avais peut-être oublié l’intrigue, ce fût une très belle lecture.

Pour resituer un peu le contexte, Jo et Samia sont amies depuis de nombreuses années, et elles ont appris à s’en sortir ensemble. Marquées par la vie de Paris intramuros les deux femmes ont toujours compté l’une sur l’autre pour s’en sortir. Dans l’opus précédent, Jo étant dans les ennuis jusqu’au coup, la jeune femme a précipitamment quitté la France pour se lancer à la conquête des USA. Sur place elle, y trouvera le bonheur et une certaine stabilité, seulement les ennuis vont la rattraper et s’en prendre à Samia , qui traumatisée va décider de rejoindre son amie.

A Boston, Samia va se voir recommander le poste d’assistante de William Nichlols son objectif est de lui devenir indispensable en un mois et surtout éviter le funeste sort de ses précédentes assistantes, qui finissent toutes par tomber amoureuses de lui. D’abord contrariée, la jeune femme va trouver un réel attrait dans son poste qui se rattache à ses études dans le marketing, et même si son patron a ses humeurs, la relation professionnelle qu’ils vont tisser, va faire tomber la barrière des préjugés et le duo va nous toucher de bien des manières.

Samia est une héroïne qui m’a particulièrement touché, elle dégage une certaine fragilité à cause des épreuves qu’elle a traversées et en même temps, elle a cette force que personne ne soupçonne qui va la pousser à se dépasser. Accompagnée de sa fidèle acolyte, la jeune femme va surmonter la plus difficile des épreuves et s’épanouir dans un pays qui pourrait bien devenir sa nouvelle maison. J’ai apprécié le développement de cette amitié qui montre une réelle complicité entre Samia et Jo, elles ont cette connexion, qui leur permet de communiquer sans forcément se parler et le naturel qui entoure leur échange nous vaut parfois quelques sourires.

Bien évidemment, on va bien au delà d’une belle histoire d’amitié et personnellement, les relations patron / employée trouvent toujours échos chez moi, c’est un peu le fantasme inavouable et Mily Black fait très bien son job.  Nous avons deux personnages issus de milieux différents, avec qu’une culture différente et le jugement hâtifs que va porter M. Nichols ne va pas les faire partir sur de bonnes bases. L’histoire débute avec une certaine aversion et c’est ce qui est plaisant, car Samia ne va pas se laisser faire et son franc-parler va tout simplement remettre les pendules à l’heure. Cette repartie absolument fabuleuse, va contribuer à faire exploser les barrières sans jamais dépasser les limites de l’insubordination. Jour après jour ils vont se découvrir, se chercher, franchir parfois les limites, tout en sachant retrouver un statut professionnel l’instant d’après.

En second plan l’intrigue précédemment débuté avec Jo se poursuit tant du côté de sa relation avec Andrew, que de celle liée à l’entreprise. Une nouvelle piste va nous permettre d’avoir quelques éléments de réponses et d’instaurer un climat pesant, où les personnages peuvent se trouver dans de mauvaises postures. Sauf si Mily Black est sadique, la fin laisse clairement envisager une suite donc j’espère que ces nouveaux personnages qui ont fait une apparition fracassante me raviront autant. Tous les ingrédients sont là pour être sous le charme, de l’amitié, de l’humour et de l’amour, une lecture parfaite pour décompresser.

Mon avis sur Something About You #1 ICI

Publicités

Provoque-moi | Tahereh Mafi (Insaisissable Saison 2)

Résumé :

Je ne sais pas d’où je viens
Je sais où je vais

Tout n’est que mensonge
Je rétablirai la vérité

Il m’a pulvérisée
Je saurai me relever

La vérité est dans le passé
Le futur s’ouvre à moi

Mes émotions partent un peu dans tous les sens quand je pense à cette lecture et j’ai passé la journée à essayer d’organiser mes pensées. En toute franchise, je n’ai pas éprouvé ça depuis la lecture de la première saison et j’ai retrouvé l’ambiance que j’aimais, une complicité forte et des amitiés touchantes. Tahereh Mafi au top de sa forme, avec une plume fluide, une intrigue captivante et des chapitres qu’on prend plaisir à dévorer.

J’avais quelques doutes lorsque j’ai lu le précédent opus la magie était là, mais on voyait vraiment qu’il s’agissait d’un tome de transition et le comportement de Juliette devenait vraiment irritant, alors que j’avais toujours apprécié ce personnage. Lorsque cette suite est parue, il y a toujours cette crainte de passer à côté et en même temps, rien que prononcer le prénom de Warner a suffi à faire pencher la balance. Dans ce tome, les personnages masculins sont dignement représentés avec un Kenji particulièrement en forme avec un humour absolument hilarant et un Warner qui montre le côté terrifiant et attachant qu’on lui connaît tous.

A l’image de sa précédente série, le décor se construit et les révélations viennent consolider un univers riche et on retrouve des personnages qu’on pensait connaître. Sans oublier bien sure cette manière brillante de lier le passé et le présent, en faisant des révélations surprenantes. C’est assez incroyable cette fluidité du récit et cette manière de jouer avec nos nerfs en rendant le lecteur captif d’une intrigue qu’il n’a absolument pas vue venir. Finalement c’est un retour au source inattendu et bien qu’on découvre une nouvelle intrigue, les personnages ont tout pour s’épanouir. La romance sera toujours centrale à l’intrigue et l’histoire d’amour est indescriptible, mais Warner a une personnalité incroyable et le voir redevenir le soldat entraîné, méthodique tout en conservant un côté plus humain c’est l’équilibre parfait. Jusqu’ici seul Juliette connaissait Adam et le petit bonheur c’est de le voir s’ouvrir.

Tout a commencé par l’histoire de Juliette, puis d’autres personnages sont venus insuffler leur propre vécu et finalement après cinq tomes ces êtres exceptionnels qui ont formé la résistance, vont chacun à leur manière mener l’intrigue. On a frissonné à leurs côtés, ris à leurs blagues, pleurer leurs souffrances et succomber face à leurs sentiments amoureux. Ces êtres qui étaient en minorité, on sut tirer leur épingle du jeu et tisser de belles amitiés et on voit l’évolution dans ce tome, les personnages sont prêts à se battre pour ceux qu’ils aiment et face aux rebondissements tous plus intenses les uns, que les autres ont a découvert des héros hors du commun.

Je vous laisse le soin de découvrir l’intrigue par vous-même et profiter de l’action omniprésente dans ce tome. Mon pauvre cerveau ne savait plus quoi faire de toutes ces informations qui m’ont fait passer par un arc-en-ciel d’émotions. Je suis impatiente de découvrir le dernier opus et j’espère vivre l’histoire avec la même intensité. Je ne peux que trouver ces retrouvailles excellentes et allant bien au delà de mes espérances.

La librairie des rêves suspendus | Emily Blaine

Résumé :
Entrez dans un monde où tout devient possible…
Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu  : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier…

Une auteure désormais incontournable dans le paysage littéraire français, et plus particulièrement dans l’écriture de comédie romantique. Alors bien évidemment, l’annonce d’un nouveau roman a immédiatement attiré mon attention et la révélation de la couverture n’a fait que motiver mon achat.

Nous faisons la connaissance de Maxime Maréchal star montante du cinéma, malheureusement plus connu pour ses frasques que pour son jeu d’acteur. Après une énième bagarre l’acteur est condamné à effectuer des travaux d’intérêt généraux dans une librairie dans un petit village de Charente. Sur place Maxime est loin d’être un employé modèle et la pétillante Sarah va devoir supporter l’agressivité de son nouveau locataire.

Au premier abord Maxime est assez suffisant et son agressivité n’a rien de charmant. On peut même dire que la première rencontre est loin d’être alléchante, l’agressivité qui l’habite le rend assez antipathique et ses réactions envers ses proches n’a fait que donner une mauvaise image de lui. Sa condamnation ne va faire que renforcer sa colère et pour lui cette peine n’est pas méritée donc bien évidemment son arrivée dans la librairie de Sarah ne va pas se faire dans les meilleures conditions et les présentations vont jeter un froid. Alors quand progressivement on voit quelques signes d’évolution on se surprend à apprécier cet homme et on découvre un homme touchant.

Sarah elle a tout pour plaire et contrairement à notre héros, elle garde son calme en toute circonstance et sa gentillesse est salué de tous. Sa librairie et ses livres sont toutes sa vie et malgré l’inquiétude de ses proches, la jeune femme vie sa passion pleinement. Seulement après plusieurs problèmes financiers la passion ne suffit plus, alors quand un ami lui propose d’accueillir Maxime l’aspect financier est trop intéressant pour refuser et elle a désespéramment besoin d’aide pour les travaux qu’elle n’a pas les moyens de financer. Très belle rencontre, j’ai tendance à me reconnaître dans le côté lectrice passionnée parfois asociale et j’ai été touché par sa timidité, qui donne envie de la protéger. Alors la magie opère auprès de Maxime qui devient plus soucieux des autres, plus particulièrement Sarah, qui fait la différence.

J’ai apprécié l’environnement dans sa globalité, la complicité qu’il y a entre les personnages principaux et les mots justes des personnages secondaires qui gravitent autour de nos héros. Notamment Damien et Anita, qui parviennent à apporter de beaux conseils ou encore Baptiste qui semble avoir un rôle important pour Sarah, mais qui malheureusement disparaît rapidement. Un livre qu’on découvre plus touchant qu’il n’y paraît avec des thèmes qu’on n’attend pas. Comme à son habitude la plume d’Emily Blaine parvient à nous embarquer dans son univers et on ne peut qu’apprécier cette lecture qui délivre un message plein de tendresse.

Apollyon | Jennifer L. Armentrout (Covenant #4)

Résumé :

Confrontée à ce qu’elle craignait le plus – s’égarer au moment de l’Éveil et être sous l’emprise de l’Élixir –, Alexandria n’est plus certaine de savoir à qui se fier. Seth lui a promis beaucoup… mais Aiden a toujours été là pour la protéger et la guider, quitte à défier les dieux.
Alors que le chaos règne sur terre, ces derniers ne reculeront d’ailleurs devant rien pour empêcher le Premier d’atteindre sa toute-puissance. Pour cela, il faudrait briser la connexion entre les deux Apollyons, or, la seule personne à même d’intervenir est morte depuis des siècles.
Alex prendra-t-elle le risque de partir à la recherche de cette âme? À moins qu’elle n’empêche Seth d’accomplir son destin… en prenant sa place ?
Ce roman est le 4ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

J’ai dû attendre avant de pouvoir lire cette suite, car la maison d’édition a publié la nouvelle 3.5 après et c’était clairement impensable de lire les tomes dans le désordre. Certes l’histoire n’est pas indispensable, mais ça apporte un supplément et être dans les pensées d’Aiden, c’est tout de même un plus ! Mais revenons à cette suite. Enfin un tome où les personnages ne m’ont pas rendu dingues et où l’intrigue se dévoile aux yeux des lecteurs. Le début m’a paru longtemps par manque de temps et une fois que j’ai réussi à me poser, l’écriture de Jennifer L. Armentrout fait des merveilles et après quatre tomes on découvre nos personnages sous un nouvel angle.

Alexandria a toujours redouté l’Éveil, mais malgré ses peurs elle sait qu’elle peut compter sur Aiden pour la protéger d’elle-même dans cette épreuve. C’est dans le chaos que ces deux-là se sont trouvés et malgré l’égarement d’Alex, ensemble ils vont affronter leurs plus grandes craintes, tout en suivant leur destiné. Entre deux rebondissements, notre couple de héros nous offre une belle complicité, qu’on attendait depuis longtemps et c’est d’autant plus appréciable, que l’intrigue se révèle progressivement et plus ils consolident leurs sentiments, plus les révélations viennent mettre en danger le groupe de survivants, tout en les rapprochant.

J’ai apprécié que l’auteure prenne le temps de poser les bases de l’histoire, tous les événements suivent une chronologie logique. Les personnages sont plus réfléchis et prennent le temps d’analyser l’environnement, Alex prend conscience qu’elle n’est plus une enfant et que ses décisions parfois égoïstes ont un impact sur son entourage. On apprécie sans mal cet aspect plus réfléchi de la jeune femme, ses décisions précédentes ayant eu parfois de funeste retombée, mais son caractère reste explosif et son combat brillamment mené.

Dans cette suite, on constate que la mythologie grecque occupe une place importante, les dieux vont de manière directe ou indirecte prendre part au combat avec chacun leur camp d’un Apollyon. J’ai beaucoup aimé ces évocations à l’Olympe et ça donne l’impression que l’histoire prend un autre tournant, beaucoup plus ciblé sur l’intrigue de base. Et j’aime de plus en plus cette histoire, une fois que l’insupportable triangle amoureux est enfin mis de côté, pour se consacrer à la quête initiale qui devient captivante.

C’est pour moi l’un des meilleurs tomes de la série, j’y ai retrouvé ce qui me manquait jusqu’ici à la fois du côté sentimental qu’au niveau de l’action qui est plus rythmée. Je suis ravie d’avoir poursuivi cette série malgré quelques réticences dans les autres tomes et malgré le fait qu’Alex ne soit pas totalement elle-même, elle va pouvoir compter sur ses proches pour être là pour elle. Je suis curieuse de découvrir la conclusion offerte par Jennifer L. Armentrout pour ses personnages. Un très bon moment de lecture !

Mon avis sur Sang-Mêlé  #1 ICI
Mon avis sur Sang-Pur #2 ICI
Mon avis sur Éveil #3 ICI

Ashes Falling for the Sky | Nine Gorman & Mathieu Guibé (#1)

Résumé :

– Espérais-tu plus qu’un jeu, Sky ?
– Certainement pas. On ne tombe pas amoureuse d’un inconnu.
Pour sa première rentrée universitaire, Sky compte bien se délester de son costume de petite fille sage. Elle jette son dévolu sur Ash, attirant mais insupportable bad boy. Prête à assumer cette relation sans lendemain, Sky se jette à corps perdu dans le jeu de la séduction, mais perd lamentablement la partie. Elle fait fuir Ash, non sans avoir entrevu ses blessures. La part d’ombre d’un jeune homme qui a tout connu, même le pire. Surtout le pire…

Les romans issus de Wattpad ne sont pas forcément ceux qui motivent mes achats, mais je suis sensible aux retours des lecteurs et comme bien souvent le bouche-à-oreille à susciter mon envie de découvrir à mon tour cette histoire. En soi c’est une romance qui n’invente rien, mais tous les éléments qui constituent l’intrigue assemblée font qu’on a envie d’en savoir plus et la description qui est faite des personnages pousse le lecteur à en savoir plus.

Sky débute l’année universitaire décidée à oublier le passé et ses souffrances, ainsi que cette image de fille sage qui lui colle à la peau. Le soir de la fête de pré-rentrée, elle jette remarque l’insaisissable Ash, réputé pour être infréquentable. Pourtant, loin d’être effrayée Sky y voit un lot de consolation et surtout un moyen de penser ses blessures. Commence alors un jeu de séduction entre les deux personnages, d’un côté l’étudiante studieuse et de l’autre de bad boy passé maître dans l’art des relations sans lendemain. Ce jeu va révéler deux âmes brisées qui vont entrevoir les blessures de l’autre et jouer le jeu de la séduction pour le meilleur et pour le pire.

Sky est une héroïne que j’ai apprécié découvrir, son passif a contribué à fragilisé une vie entière et ce nouveau départ loin de tout est une échappatoire qu’elle s’espérait plus. Lors de cette première soirée, son passé va la pousser à vouloir tenter une expérience et Ash va rapidement attirer son attention. On va d’ailleurs constater indépendance intéressante, mais ses failles très présentes vont mettre un terme au jeu de séduction, sans pour autant le clôturer complètement. Chaque rencontre change imperceptiblement l’attitude de l’autre et l’alternance des points de vue appuie cette évolution. Face à leurs fêlures, on ne peut qu’être touché par Sky et Ash.

Ash est un personnage complexe qui va bien plus loin qu’une image de bad boy. Au fil des pages ont découvre une histoire bien plus profonde qu’on s’y attendait et pour une fois on ose montrer un homme avec ses faiblesses. La narration alternée, permet de connaître Ash sans se fier aux apparences et du point de vue de Sky, on aurait facilement pu détester notre héros. Il y a un côté psychologique abordé d’une manière intéressante et les révélations bien que prévisibles, n’en demeure pas moins émouvante.

J’ai eu du mal à trouver le temps pour avancer dans ma lecture, mais une fois lancée la fluidité de la plume des deux auteurs à m’a tout simplement emportée. Je ne regrette pas du tout mon achat et d’avoir mis mes préjugés de côté, bien que la frustration liée à la fin soit assez terrible. Heureusement que je ne l’ai pas lu dès sa sortie, parce que c’est assez insoutenable. Il y a cette soif d’en savoir plus et ce désir de voir l’obscurité s’en aller pour voir nos personnages heureux. Je suis plus qu’impatiente de lire le second en opus en juin.