Sky High | Emma R. Lowell

Résumé :
Gill est une jeune et jolie Londonienne qui s’apprête à passer son diplôme pour étudier ensuite la médecine. Déterminée, elle travaille d’arrache-pied afin de réaliser son rêve. Heureusement, elle s’accorde un peu de répit avec ses séances d’escalade, sa nouvelle passion.
À la salle, elle fait la rencontre du charmant (et sexy !) Jared. À première vue, le jeune homme, un peu trop casse-cou, n’a pas grand-chose pour lui plaire. Le stress des examens lui suffit, pas besoin de se rajouter une crise d’angoisse à chaque fois qu’il décide de grimper telle façade ou de jouer les funambules entre deux immeubles ! Pourtant, le destin semble vouloir le mettre sans arrêt sous son nez. Comme s’ils étaient des aimants.
Ils finissent par se rapprocher, et Jared se laisse apprivoiser au fil des soirées passées à arpenter les toits londoniens. Jusqu’au jour où, contre toute attente, c’est Gill qui est victime d’une tragédie. Face aux épreuves, Gill et Jared devront retrouver l’équilibre ensemble, en réapprenant la vie et l’amour.
Merci Hugo New Way pour cet envoi.

Vous l’aurez sans doute compris, les Éditions New Way ont décidé de proposer un nouveau format pour les auteurs français de cette collection destinée aux ados, mais pas que. Cette nouveauté s’accompagne d’un petit prix pouvant rentrer dans les petits budgets. Mise à part la différence de taille qui m’angoisse un peu dans ma bibliothèque, c’est un plaisir de constater que cette collection devient plus abordable pour les lecteurs et leur appétit livresque.

Qui dit nouvelle année, dit nouveaux auteurs et malgré mes recherches, je n’ai réussi à dénicher aucune information sur Emma R. Lowell, c’est donc à l’aveugle que je me suis lancée et malgré quelques points négatifs sur lesquels je vais revenir, dans l’ensemble le thème est bien menée. Le roman se compose en deux parties, il y a un avant plus désinvolte et un après plus mature, plus difficile. C’est avec beaucoup d’émotions que l’auteure nous plonge le temps de quelques chapitres dans une tragédie bouleversante qui m’a immédiatement prit au cœur.

Gill est à un tournant de sa vie, dans quelques mois elle passera le bac et son avenir est tout tracé, déterminée à réaliser son rêve en intégrant un cursus de médecine la jeune femme travaille d’arrache-pied. Afin de mettre toutes les chances de son côté, elle accepte un défi de sa meilleure amie en intégrant un programme de tutorat, mais en échange les deux amies se promettent de rejoindre un club qui propose des séances d’escalade. Ce sport est tout ce dont Gill avait besoin pour décompresser et sur place elle va faire la connaissance de la star du club.

Jared donne l’impression de n’avoir peur de rien et au premier abord il semble ravi d’attirer l’attention sur lui et son sport. Lorsque Gill fait sa connaissance on est loin du coup de foudre, mais sa meilleure amie s’étant entiché de Jared, la jeune fille n’a pas d’autres choix que s’intégrer à son groupe d’amis, les rapprochant malgré eux. Au gré des rencontres, ils se découvrent l’un et l’autre et les préjugés de la jeune fille vont laisser place à une même découverte de leur passion pour la skyline, ou l’escalade, mordant la vie à pleines dents.

Comme je le disais plus haut, il y a quelques points négatifs qui m’ont empêché de totalement apprécier l’intégralité de ma lecture. A commencer par le début, qui met du temps à démarrer et jusqu’à la moitié du roman, il est difficile de comprendre où l’histoire nous mène, car il ne se passe pas grand-chose. Nos héros sont jeunes et il y a un contraste peut être voulu, mais Gill est parfois immature et ses réactions disproportionnées. Il manque également le ressenti du personnage masculin, des questions restent en suspens pendant la première moitié et c’est frustrant. Il aura fallu un gros rebondissement pour que notre héroïne voit la vie sous un nouvel angle.

Globalement j’ai passé un bon moment, le sujet abordé bien qu’arrivé tardivement est émouvant et on éprouve forcément de l’empathie pour ce qui arrive aux personnages principaux, mais également l’impact sur les personnages secondaires. J’apprécie particulièrement les chapitres qui sont courts, donc associé à une plume fluide c’est l’idéal pour lire sans se prendre la tête, le tout sous le ciel londonien.

Publicités

Éveil | Jennifer L. Armentrout (Covenant #3)

Résumé :
De retour au Covenant, Alexandria doute parfois d’atteindre son dix-huitième anniversaire : les Furies ont promis son exécution, et si le Conseil découvre ce qui est arrivé dans les Catskills, tout est perdu… pour elle comme pour Aiden.
Par ailleurs, chaque moment passé en compagnie de l’Apollyon la rapproche de son Éveil, dont les conséquences inconnues pourraient être désastreuses. Un Éveil que, pour une raison obscure, certains aimeraient voir précipité. La jeune femme est-elle sous protection… ou sous surveillance ? Alex devra choisir entre ce que lui dicte son cœur et ce que lui réserve le destin. Mais est-il seulement possible de dévier la trajectoire du Styx ?
Ce roman est le 3ème tome, la chronique peut contenir des spoilers.

Après de nombreux avis élogieux, j’ai profité d’une semaine de vacances pour enfin découvrir ce troisième opus et l’annonce du quatrième tome n’a fait que motiver ma décision. Pour beaucoup cet opus est le meilleur de la série et je dois avouer que de nombreux éléments contribuent à faire monter la tension. C’est une suite qui allie émotion et action, le tout avec des rebondissements à profusion pour le plus grand plaisir des lecteurs.

J’ai beaucoup aimé ma lecture, difficile de faire autrement avec un roman de Jennifer L. Armentrout, mais malgré ma volonté d’apprécier l’intrigue et ses personnages, je n’arrive pas à me focaliser sur autre chose que l’espèce de triangle amoureux insupportable. Ce tome apporte des réponses et avec les prophéties annoncées on se fait facilement une idée de ce qui se trame, mais le début se focalise trop sur l’aspect physique des relations d’Alex et il aura fallu plusieurs chapitres pour que l’intrigue gagne en intensité et vous vaudra quelques sueurs froides.

Après les évènements du précédent tome, Alex est plus que jamais en danger et également proche de son Éveil. Chaque instant passé auprès de Seth la rapproche de sa destinée et ses doutes ne cessent de croître. Déchirée entre son désir pour l’un et son amour pour l’autre, elle devra prendre des décisions importantes et les révélations vont la pousser vers une direction que beaucoup attendaient. Pour ceux qui ont lu mes chroniques précédentes, ce n’est un secret pour personne je ne supporte pas l’Apollyon et j’ai apprécié qu’il soit moins présent.  Alex bien que bien intentionné va également avoir des réactions énervantes et en même temps touchantes.

J’ai tout essayé pour ressentir les mêmes émotions que lors de la série Lux, mais malgré toute ma bonne volonté il me manque toujours quelques chose pour me laisser embarquer par l’histoire. J’apprécie l’univers et les personnages ont de bons côtés, mais l’évolution de la romance aura commencé à me plaire uniquement dans ce tome et le lien qui unit Alex et Seth sèment volontairement le doute. Et bien que Aiden se réveille un peu dans ce tome, sa passivité me fait regretter le caractère de Daemon Black et malgré les changements dans ce tome, j’ai surtout apprécié la direction que prend l’histoire. Les alliés et les ennemis montreront leur vrai visage, et Alex montre un nouveau visage combatif et plus réfléchi. La dernière scène laisse supposer que la suite sera différente et que la guerre ne fait que commencer. Beaucoup de questions restent en suspens et la fin bien qu’attendue tient en haleine. Un tome qui améliore considérablement mon ressenti de la série.

Mon avis sur Sang-Mêlé #1 ICI
Mon avis sur Sang-Pur #2 ICI

Force de Loi | Tillie Cole (Hades Hangmen #6)

Résumé :
« Quand j’avais compris que je les aimais tous les deux, ma plus grande crainte avait été que je ressente une préférence pour l’un. Mon coeur ne pouvait-il en accueillir qu’un ? Mais allongée là, à embrasser les deux hommes qui s’étaient emparés de mon âme, je compris qu’un coeur est infini. L’amour peut s’étendre encore et toujours. Mon coeur pouvait accueillir tous ceux que je voulais. »
Hush et Cowboy ont trouvé une famille au sein du gang de bikers Hades Hangmen. Lorsqu’une nouvelle menace surgit, ces inséparables frères d’armes se voient confier une importante mission : veiller sur Elysia, la sœur de leur vice-président. Tandis que Cowboy tombe sous son charme, Hush, hanté par un sombre secret, maintient ses distances… jusqu’à ce que la jeune femme brise une à une les barrières qu’il avait érigées autour de son cœur. Ensemble, le trio croit enfin trouver le bonheur. Mais un homme tout droit sorti du passé d’Elysia est prêt à tout pour s’emparer d’elle…
Je remercie les éditions Milady pour l’envoi de ce roman.

Je suis absolument fan de Tillie Cole et les Hades Hangmen sont des hommes uniques qui malgré leur caractère ils ont beaucoup à offrir. Encore une fois les thèmes abordés sont forts et malgré une intrigue moins poussée, les émotions liées au passé de nos héros sont brutes. Néanmoins, mon côté vieux-jeu n’a pas pu réussir à adhérer totalement au concept du trio. Je peux concevoir que ce mode de vie puisse satisfaire certains couples et ils sont plutôt bien assortis, mais ça n’a pas réussi à changer ma conception de l’amour.

Lorsqu’une menace surgit du passé de Sia, Ky décide de tout faire pour protéger sa sœur et qui de mieux que ses inséparables frères d’armes Cowboy et Hush pour la suivre comme son ombre. Tout le monde sait qu’ils ne fricotent avec aucune femme, donc aucun risque que l’un de ces hommes touche à sa sœur. Seulement, malgré les secrets et les monstres qui rodent, Cowboy se laisse charmer par la fraîcheur de la jeune femme et malgré la distance qu’il instaure, Hush est loin d’être insensible. Ensemble, le trio va tenter de cicatriser ses blessures et essayer de trouver le bonheur, malgré la peur qui plane sur eux que le démon resurgisse.

En toute honnêteté la force de ce roman est lié à l’histoire de Hush, son passé ne peut pas laisser indifférent et on aborde un réel problème de société. Son duo avec Cowboy a toujours été mystérieux et dans les tomes précédents, on ressentait qu’ils étaient différents des autres membres. Ce tome c’est l’occasion de mettre en avant, une amitié hors du commun qui flirte avec des sentiments beaucoup plus forts. Je reste assez perplexe sur leur amitié, certes ils ont vécu des choses traumatisantes, mais on décèle des sentiments beaucoup plus importants entre eux et c’est flagrant dans leur manière de réagir au contact de l’autre. Pourtant, je ne comprends pas ce choix d’intégrer une troisième personne à leur histoire, ensemble ils ont traversé l’impensable et malgré une forte amitié, lorsqu’ils sont avec Sia ils n’ont aucune connexion. En fait j’aurais davantage compris qu’on explore une romance MM, car même si c’est touchant j’ai eu du mal avec l’amour à trois.

Du côté de Sia, nous avons une héroïne plutôt badass qui sait ce qu’elle veut et j’ai retrouvé le caractère bien trempé de son frère, avec quelques fêlures qu’elle ne montre pas. Notamment la manière dont elle a grandi avec un père Président d’un club de biker, ou les erreurs qu’elle a commises quand elle était adolescente et l’impact que ça a eu sur sa vie. Elle a reconstruit sa vie et à première vue elle est plutôt heureuse dans son ranch, mais ce sentiment de solitude qui l’habite c’est difficile à vivre. La protection que va lui offrir Cowboy et Hush, elle va immédiatement l’accepter, alors qu’elle n’a jamais supporté d’être contrôlé par Ky. Elle va d’abord trouver du réconfort auprès du désinvolte Cowboy et être attiré par les souffrances de Hush, mais elle va surtout comprendre que ces deux hommes occupent même place dans son cœur et lorsqu’ils succombent c’est mignon.

Je reste un peu chagriné par la lenteur du début et l’importance qu’occupe la romance, au profit de l’intrigue. L’histoire met du temps à se mettre en place et c’est principalement le temps qu’il faudra pour que la confiance s’instaure. Certes il est important de laisser une proximité s’instaurer et j’ai apprécié la manière dont les sentiments se mettent en place, seulement l’intrigue principale trouve un peu trop facilement une résolution, pour sauter immédiatement sur un autre thème aborder tout au long de l’histoire. Je n’ai pas compris, cette volonté de s’éparpiller, alors que clairement les Hades Hangmen ont une nouvelle guerre à mener. Globalement ce tome, est légèrement en dessous des précédents, mais conserve des personnages haut en couleur.

Mon avis sur Hors la loi #1 ICI
Mon avis sur Sans foi, ni loi #2 ICI
Mon avis sur La loi d’attraction #3 ICI
Mon avis sur Au-dessus des lois #4 ICI
Mon avis sur La loi du silence #5 ICI

 

Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire | Joanna Bolouri

Résumé :

À trente-huit ans, Emily a un travail satisfaisant, des amis fabuleux, et surtout, un appart merveilleux, situé à des centaines de kilomètres de sa famille trop intrusive. Sa seule source de stress est Evan, son jeune voisin, qui fait beaucoup trop de bruit la nuit… Mais qu’importe ! Heureuse en couple avec Robert, Emily espère bien l’inviter chez elle pour Noël et lui présenter ses parents. Le temps des questions indiscrètes et des moqueries est enfin derrière elle ! Mais quand elle s’aperçoit que Robert lui ment depuis le début, Emily décide de rompre. Et maintenant, comment affronter sa famille pendant les fêtes ? Elle fait alors appel au fêtard d’à côté…
Je remercie les éditions Milady pour cet envoi

Jusqu’ici, je ne me suis jamais faite de PAL de saisons, mais pour ce roman impossible de ne pas le lire en plein mois de décembre et ressentir la magie de Noël. J’ai attendu quelques jours avant de le sortir de ma PAL histoire d’être accordé à l’ouverture du calendrier de l’avant. Quelle belle surprise, c’était le premier roman que je lisais de Joanna Bolouri et c’est une comédie romantique comme je les aime : drôle, tendre et craquante.

Je réalise que je lis souvent des romans avec des personnages proches de ma tranche d’âge et pour le coup c’est la première fois qu’une héroïne dépasse la trentaine, ce n’est pas dénuée de sens car comme beaucoup je m’identifie à des héroïnes qui ont des points communs avec moi et contre toute attente, même si l’âge à une place importante dans cette histoire, ce n’est pas dérangeant  puisque à l’origine de quelques situations cocasses.

Après plusieurs années de célibat, Emily est confrontée depuis plusieurs années à l’insistance de sa famille pour connaître l’évolution de sa vie sentimentale, cette année elle file le parfait amour avec Robert et elle espère bien venir accompagner au traditionnel Noël familial. Lorsqu’elle annonce la nouvelle à sa famille, elle ne peut échapper aux questions toutes plus intrusives les unes que les autres, mais cette année les choses sont différentes, elle pourra affronter sa famille sans devoir justifier sa solitude. Seulement, la situation se complique lorsque quelques jours avant leur départ elle apprend la vérité sur Robert et décide de rompre. Emily se retrouve face à un choix difficile : avouer la vérité ou s’arranger pour sauver les apparences. Contre toute attente, elle décide de faire appel à Evan son voisin insupportable qui lui pourrit la vie avec ses nuits agitées.

Bien évidemment vous vous doutez que la situation va réserver quelques scènes drôles, mais en même temps l’alchimie n’est pas loin donc parfois la tension crépite. J’aime beaucoup la manière dont on découvre les rapports houleux des deux voisins, ce n’est pas vraiment qu’il se déteste, mais Evan est une source de stress dans la vie d’Emily et le manque de sommeil va la pousser à se venger d’une manière assez amusante. Il s’avère qu’Evan va se révéler être un soutien inattendu et malgré qu’il ne soit pas ami, il va accepter d’aider Emily. Durant ces quatre jours, ils vont se découvrir de manière plus approfondi. C’est une chick-lit charmante, avec une famille touchante et des personnages attachants qui vont nous ouvrir la porte de leur maison le temps d’un réveillon (très alcoolisé).

Je suis assez surprise de la place qu’occupe la romance, souvent dans ce type de roman on la place en second plan et bien que l’héroïne profite de ce retour aux sources pour réévaluer sa vie de presque quarantenaire après une énième séparation, elle trouve une alchimie inattendue auprès de son insupportable invité. Et du côté d’Evan, la magie opère à merveille, tant pour son physique avantageux que pour sa personnalité, qui allie humour, romantisme et insouciance. Une fois les préjugés mis de côté, la relation va évoluer tout en douceur, un temps bloqué par la différence d’âge, mais surmonté par la naissance d’une réelle complicité et ils vont pouvoir compter l’un sur l’autre. La fin un peu précipitée a fait retomber mon excitation, mais c’est une très belle romance de Noël.

As She Fades | Abbi Glines

Résumé :

La remise des diplômes sera sans doute le plus beau jour de la vie de Vale McKinley. Avec son petit ami Crawford, ils ont prévu de profiter de l’été, avant d’intégrer ensemble  » à la rentrée ‘ une grande université, qui les conduira à un avenir resplendissant et plein de possibles… Pourtant, le destin en décidera autrement. Cette nuit-là, ils ont un grave accident de voiture qui laisse Crawford dans le coma.
Terrible épreuve que Vale passe sur une chaise d’hôpital, à attendre désespérément le réveil de Crawford. Heureusement, elle trouve un peu de réconfort auprès de Slate Allen, un ami de son frère qui vient tous les jours rendre visite à son oncle mourant.
Mais voilà un autre imprévu… Au fil des jours, elle se rend compte que son cœur bat plus vite au contact de Slate. Non, elle ne peut ressentir cela, elle n’en a pas le droit. Alors, quand Crawford se réveille, sans aucun souvenir de son passé ni de leur relation, Vale devra sans doute prendre la décision la plus difficile que la vie peut vous infliger…

Les romans de Abbi Glines sont toujours un rendez-vous à ne pas manquer, dès l’annonce de celui-ci j’ai sauté sur l’occasion.  Le début m’a dérouté car j’étais persuadé qu’il s’agissait de la suite de la série The Field Party et n’ayant pas lu le résumé avant de l’acheter ça aura été la petite surprise. J’ai donc décidé de découvrir la quatrième de couverture pour restituer l’intrigue et à peine terminée, j’avais l’impression d’avoir tous les éléments en quelques lignes. Néanmoins c’est toujours avec un grand plaisir que l’auteure m’embarque dans cette histoire, le tout avec simplicité et contre toute attente l’histoire n’est pas aussi prévisible qu’on pourrait le croire.

Vale et Crawford sont amoureux depuis l’enfance et fil le parfait amour. En cette journée de remise des diplômes, l’avenir s’ouvre à eux et la tête remplie de projet ils ont bien l’intention de profiter de l’été avant d’intégrer ensemble leur université. Cette journée aurait dû être la plus belle et elle se termine dans un affreux cauchemar. Un instant c’est le bonheur et le suivant le destin frappe d’une manière douloureuse, laissant Crawford dans le coma. Les jours passent et Vale se créer sa propre routine, allant même jusqu’à passer ses journées à l’hôpital dans l’espoir que son petit ami ouvre enfin les yeux, en oubliant de vivre sa propre vie. Inquiète sa famille bien que très présente va tenter de l’aider à reprendre le cours de sa vie et c’est auprès Slate Allen, un ami de son frère qu’elle va trouver du réconfort et apprendre qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

Pour certains l’histoire pourrait s’avérer classique et la première partie est assez prévisible, notre héroïne se pose les questions d’une jeune femme à un tournant de sa vie et l’accident qui a plongé son petit ami dans le coma, change considérablement tous les projets qu’elle avait. Vale n’avait jamais imaginé sa vie autrement et ce drame va la laisser dans un état presque végétatif. Quitte le chevet de son amoureux est impensable et même si sa famille s’inquiète, elle n’est pas prête à reprendre le cours de sa vie. Tous les jours, la routine est la même et sa famille n’est jamais bien loin pour la soutenir, au cours de l’une de ses visites, elle fait la connaissance de Slate Allen, un ami de fraternité de son frère qui veille son oncle malade. A travers des échanges légers, Vale va découvrir que même les coureurs ont un cœur et malgré une réputation sulfureuse, une amitié touchante va naître entre eux.

Virage à cent quatre vingt avec une deuxième partie qui s’éloigne du schéma habituel, mais le constat est sans appel Abbi Glines nous offre une romance touchante, loin d’être prévisible et le tout mené par un couple solide avec une alchimie évidente. J’ai aimé les questions évoquées et la manière dont l’auteure surprend ses lecteurs. On a malgré tout une seconde partie pas assez développée et malgré un attachement évident pour les personnages, j’aurais apprécié qu’on s’attarde davantage sur l’évolution de l’histoire. Bien que j’aie beaucoup apprécié l’histoire et que les pages s’enchaînent avec addictivité, les dernières pages me laissent un goût d’inachevé sans pour autant être déçu par l’intrigue, car l’histoire m’aura fait passer un très bon moment.