Romance

Destins troublés | Geneva Lee

Résumé :
Déterminée à mettre de l’ordre dans sa vie, Faith habite maintenant une petite vie tranquille. Elle travaille dans le bistro de sa meilleure amie et essaie d’être une bonne mère pour Max, son fils sourd de quatre ans. Lors d’une réunion des Narcotiques Anonymes, elle rencontre Jude, un homme mystérieux qui semble la défier. Même si les circonstances ne sont pas parfaites pour une rencontre, elle ne peut nier qu’il est intrigant… et aussi magnifique. Elle ne comprend pas pourquoi elle est tellement attirée par lui, mais elle sent que Jude est dangereux pour son coeur. Pourtant, même si Faith essaie de rester loin de Jude, celui-ci se faufile doucement dans sa vie. Il est vivant, touchant, protecteur avec elle et très aimant avec Max.Mais Faith ne peut oublier son passé, sa soeur jumelle Grace dont elle n’a plus de nouvelles, sa grand-mère rongée par Alzheimer, et ce qu’est la dépendance. Il lui est impossible de s’avouer ses péchés, alors comment pourrait-elle en parler à Jude ? Et puis, elle ne sait rien de lui… ni lui d’elle.Petit à petit, les deux héros vont affronter leurs tourments, s’ouvrir l’un à l’autre, nous révélant leurs secrets enfouis.
Merci aux éditions Hugo New Romance pour cet envoi.
Sortie prévue le 4 septembre 2019.

Un roman que j’attendais particulièrement, notamment grâce à son auteure Geneva Lee, que j’ai découvert dans un saga plus érotique. Le changement de registre m’a immédiatement attiré et la puissance des thèmes abordés n’a fait que renforcer mon amour pour cette auteure et j’ai l’impression de l’avoir redécouverte.

Depuis plusieurs années Faith vie paisiblement dans une petite ville, elle qui a vécue des années mouvementé n’aspire qu’a remettre de l’ordre dans sa vie. Son temps se partage entre son travail, son fils Max et ses séances aux Narcotiques Anonymes. Lors d’une réunion elle fait la connaissance du mystérieux Jude, un homme intrigant qui semble lutter contre ses propres démons. Malgré la complexité de la situation elle est irrémédiablement attiré par cet homme qui l’intrigue un peu plus chaque jour et la pousse vers Jude.

Faith est une héroïne comme j’en ai rarement vu dans la littérature, le thème de la dépendance est bien souvent lié aux hommes, alors découvrir une femme encore hantée par son passé tenter de garder la tête hors de l’eau c’est forcément impactant. C’est une maladie qu’on ne peut pas guérir et le roman met en avant le combat d’une vie. Et sa motivation principale c’est son fils Max, un adorable petit garçon qui idolâtre sa maman et elle va également pouvoir compter sur sa meilleure amie, prête à tout pour voir Faith heureuse, quitte à pousser un peu la jeune femme vers un charmant jeune homme et c’est une amie fidèle sur laquelle elle pourra compter.

Jude est également un mystère pour le lecteur, la frustration de ne pas avoir son point de vue est rapidement remplacer par l’intérêt face à ses actes. Il faut dire qu’il a toute les qualité requise, mystérieux, protecteur, optimiste et tendre envers Max, personnellement il ne m’en faut pas plus pour succomber devant un homme aimant envers un enfant. Bien évidemment des questions restent, mais un portrait attachant se dessine.

J’ai apprécié découvrir une nouvelle facette de la plume de Geneva Lee, les émotions liées au thème de l’addiction sont très fortes et on ne peut qu’être touché par le parcours de nos héros. Il y a cette pudeur à se dévoiler qui incite le lecteur à tourner les pages avec craintes, la peur liée aux révélations contribue à garder une proximité avec les personnages. Je me suis sentie touchée par les difficultés de nos héros à abaisser leurs barrières, alors les voir succomber est comme une bouffée d’air frais. J’ai senti mon cœur palpiter à chaque étape franchie et la romance m’a conquise, et mon amour pour Jude une motivation suffisante à vous recommander ce superbe romans riche en émotions. Je vous recommande chaudement cette lecture.

New Romance

Midnight Blue | L.J. Shen

Résumé :
Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent. Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller.
Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au cœur de trop de scandales médiatiques.
Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons.
Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son cœur.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

J’ai découvert L.J. Shen dans sa série Sinners of Saint qui était à la limite de la Dark Romance, tout en restant dans un univers contemporain proche de la New Romance. Dans Midnight Sun, on découvre l’auteure dans un registre moins sombre, tout en présentant un personnage masculin avec un caractère oppressant qui pourrait rebuter certains lecteurs, mais avec un côté addictif et un milieu captivant.

Alex Winslow est le leader d’un groupe de rock à succès, seulement malgré l’intérêt du public c’est un artiste à la dérive qui peine à se remettre de ses addictions pour l’alcool, la drogue et cette déchéance va lui valoir d’être surexposé, car la presse est dans l’attente d’un énième scandale. Après l’échec de son dernier album, cette tournée c’est celle de la dernière chance et pour son agent, Alex n’a plus le droit à l’erreur, il doit afficher un comportement exemplaire et écrire les chansons de son prochain album. Seulement, tout le monde est conscient qu’il a besoin d’être encadré et c’est là qu’Indigo rentre en jeu. Elle a pour objectif de maintenir le rockeur dans le droit chemin et le suivre comme son ombre à travers le monde pour lui éviter de replonger. D’abord réticente, elle doit se rendre à l’évidence, le salaire qu’on lui propose est une bénédiction face à ses problèmes.

Indie est tout ce qu’Alex n’est pas : humble, dévouée, gentille et enivrante, le contraste est accentué par les difficultés que la jeune femme a dû affronter et depuis plusieurs années elle se bat pour aider sa famille à s’en sortir. Ces problèmes financiers sont la seule raison valable qui aurait pu pousser la jeune femme à s’engager dans un tel travail, car être la baby-sitter d’Alex est loin d’être tout repos. Au contact du rockeur, elle va découvrir un nouveau monde et malgré sa gentillesse, elle ne va pas se laisser faire face à l’arrogance de son employée. Armée de sa personnalité hors du commun, elle va également découvrir que les sentiments peuvent naître dans un environnement où la tension règne. Je suis vraiment sous le charme de cette héroïne au physique atypique, qui cultive sa différence. Et lutte contre l’intensité que dégage Alex et les émotions contradictoires qui l’habitent.

Alex n’est pas un héros qu’on apprécie au premier abord et personnellement j’ai eu du mal à apprécier son comportement. Il est à une période de sa vie où rien ni personne n’arrive à l’atteindre et malgré qu’il soit entouré de ses proches de toujours, il continue de douter des motivations de ceux qui l’entoure et il admet lui-même qu’il se fiche de tout le monde, sauf de son public. C’est un personnage égocentrique, cynique, avec un comportement auto-destructeur qui le pousse à faire preuve de méchanceté avec son entourage. Les chapitres où le lecteur est dans son esprit, j’aurais espéré qu’on puisse excuser son attitude, mais même intérieurement il est loin d’être tendre. Certes il a des difficultés à lutter contre ses addictions, mais il est difficile d’apprécier un tel personnage.

Malgré qu’il soit contre la présence d’Indie, Alex va trouver en elle une muse et afin d’être dans un espace neutre, chaque soir de concert les deux héros se retrouveront dans le couloir séparant le chambre. Au gré des échanges, Alex va aspirer l’essence de la jeune femme et de leurs rendez-vous nocturnes les premiers couplets vont voir le jour. Ces instants sont ceux où les masques tombent et on oublie facilement qu’Alex se comporte comme un connard et ce sont ces moments qui vont rendre la bataille d’Indie plus difficile, car malgré son aversion pour le rockeur, l’attirance ne va faire que s’intensifier et résister va devenir impossible.

Malgré un personnage masculin avec un caractère difficile, l’immersion dans le monde de la musique avec un artiste qui a ses failles m’a plutôt intéressé. Alex est conscient que l’addiction mène sa vie et il n’est pas particulièrement prêt à s’en sortir, mais le manque contribue très certainement à son irritabilité, sa possessivité et sa paranoïa. On aborde le côté sombre d’Hollywood et la romance a de bons côtés, puisqu’elle conduit le héros à se poser les bonnes questions et retrouver l’inspiration de ses débuts grâce à Indie.