Opposition | Jennifer L. Armentrout (Lux #5)

Ce roman est le 5ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Je n’en reviens pas que ce tome marque la fin d’une série aussi géniale. Certes il reste encore le tome du POV de Daemon pour faire durer le plaisir, mais renoncer à retrouver les aventures de ces héros est un peu triste, cette série m’aura marqué. Toutes les émotions qui auront animé mes lectures n’auront pas été de tout repos, mais chaque moment de frustration en aura valu la peine de cette conclusion.

L’attente pour ce dernier opus aura été longue, le chemin parcouru par nos héros est impressionnant, mais enfin ce dernier tome est arrivé. Je me suis trouvé dans une situation complexe, vous savez ce besoin irrépressible de lire un livre et cette envie inexplicable de faire durer les choses. Autant vous dire que je n’en ai fait qu’une bouchée, la faute au tome précédent, une fin pareille ça nécessite beaucoup de concentration pour apaiser mon petit cœur, puis Daemon m’a donné envie de ne plus le quitter et puis une chose en entrainant une autre, l’action m’a totalement kidnappé. Ce tome sera l’occasion de revoir des personnages qui nous ont manqués, d’autres un peu moins. Vous serez surpris de découvrir qu’à situation compliquée, exige mesure exceptionnelle. Et on peut dire que l’arrivée des Luxens sur Terre vont amener le chaos. J’ai beaucoup aimé retrouver Dawson, Beth, Dee et Archer, certes c’est le chaos mais la famille est au cœur de leurs préoccupations et face à tout ce qu’ils vont vivre j’ai été émue par leur combat.

Je dois dire que l’intrigue est bien amenée et même si je voyais venir cette situation, l’action n’en pas moins intense. Je me suis toujours demandé quel camp choisirait Daemon et sa position est assez compliqué, parce que les Luxens sont sa famille, mais son monde ne tournerait pas rond sans Kat. Comme à son habitude, Jennifer L. Armentrout, a réussi à trouver le parfait équilibre entre l’action et la romance. C’est d’ailleurs ce qui m’a séduite, car l’histoire prend un tournant New-Adult et pourtant l’univers est ancré dans de la science-fiction, j’aime la manière dont les instants romantiques sont amenés, chaque moment est privilégié et malgré l’étau qui se resserre, ils restent amoureux, et l’humour taquin garde une place importante et Daemon reste un gentil petit alien protecteur, mais en faisant davantage confiance aux capacités de Kat et même si elle a le don de s’attirer des ennuis, elle arrive très bien à se défendre.

Je pourrais encore parler pendant des heures de cette saga, du bien qu’elle me fait, du plaisir que dégage son personnage principal et surtout de l’intensité liée à l’action. Il y aurait beaucoup à dire, mais ça nécessiterait de rentrer dans les détails et puisqu’il s’agit d’un tome cinq, j’ai envie d’en dire le moins possible pour que vous gardiez cet émerveillement et cette peur qui m’a habitée pendant toute ma lecture. Romantique, Drôle, Originale, Surprenante, Haletante, cette série m’aura fait passer par toutes les émotions.. Si vous deviez ne retenir qu’une chose pour lire cette série : Daemon Black.

Retrouvez mon avis sur Obsidienne #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Onyx #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Opale #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Origine #4 ICI
Publicités

Origine | Jennifer L. Armentrout (Lux #4)

img_20161116_110311origineExcellentCe tome est le 4ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Je viens de dévorer cette petite merveille en un après-midi. Mon dieu ce tome c’est de la bombe, les tomes précédents étaient vraiment géniaux mais ça fait longtemps que je n’avais pas ressenti autant d’émotion. A mon sens, ce tome est l’un des meilleurs de la série, on y retrouve tout ce qui a fait le succès du premier opus, de l’action, du suspense, des révélations et surtout beaucoup d’Amour.

La grosse nouveauté non négligeable dans ce tome c’est le point de vue de notre dieu à toute Daemon. Être dans sa tête est une pure merveille, il est exactement comme je l’imaginais et pour une fois on découvre que sous la carapace du dur à cuire exaspérant, il n’est qu’un homme et même s’il ne l’admettra pas facilement la fin du tome précédent l’a complètement ébranlé. Sa petite Kitten est l’amour de sa vie et le désastre de Mont Weather lui a foutu une grosse claque. L’avantage c’est qu’on reprend sensiblement au moment où le tome précédent s’arrêtait, on retrouve Kat dans une posture difficile et la séparation va nous offrir l’avantage de découvrir ce que fabrique notre alien préféré.

A l’inverse du tome précédent, aucun répit pour le lecteur qui n’a pas le temps de s’ennuyer. Du début à la fin, les rebondissements s’enchaînent et de nombreuses révélations vont venir nous éclairer concernant le rôle du Dédale, ainsi que sur les Luxen. De nouveaux personnages vont faire leur apparition, certains seront des ennemis et d’autres deviendront des alliés. On pourrait croire qu’avec autant d’action, la romance serait un peu mise en second plan et bien comme à son habitude Jennifer L. Armentrout nous offre une romance totalement envoûtante et ce malgré quatre tomes. J’avais un peu peur que la séparation s’éternise et puis je me suis rendu compte, que c’était l’occasion d’approfondir les sentiments et de renforcer le lien qui unit Daemon et Kat.

Dans ce tome on découvre une nouvelle facette de Kat certes elle conserve son côté fragile, mais ce qu’elle va vivre va profondément la changer et durcir une partie d’elle-même. Pour s’en sortir elle va devoir faire des choses dont elle ne s’imaginait pas capable et pendant qu’elle sera éloignée de Daemon elle va tenter de garder l’esprit sain. Du côté de Daemon, on va découvrir qu’il est prêt à tout pour retrouver celle qu’il aime, même si cela implique de prendre des décisions qui pourraient mettre en danger sa famille. Étrangement j’ai été assez satisfaite qu’il fasse de Kat une priorité devant tout le monde, car trop souvent elle était mise à l’écart au profit de sa famille.

Ce qui est bien avec ce tome c’est qu’il apporte vraiment des révélations qui vont être utile pour l’avancer de l’intrigue et contrairement au précédent on arrête de tourner autour du pot, on agit et je peux vous dire que ce tome est totalement explosif. Un tome excellent qui ne vous laissera pas indemne, certaines scènes sont terribles et encore une fois la fin ne nous épargne pas, le final est à hurler de frustration. Bon là je ne vous cache pas que je suis un peu au bout de ma vie, je viens de réaliser que la suite ne sortirait pas avant avril 2017 et j’ai un peu l’impression que je suis une droguée.

Retrouvez mon avis sur Obsidienne #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Onyx #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Opale #3 ICI
Lucie

Opale | Jennifer L. Armentrout (Lux #3)

img_20161024_213244opaleTrès-bonCe livre est le 3ème d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Depuis quelque temps, mes lectures sont souvent tourné vers le contemporain, mais je ne pouvais pas passer à côté de la suite de cette série que j’aime beaucoup. L’histoire reprend là où le tome précédent s’était arrêté, à savoir le retour inattendu de Dawson et le début d’une nouvelle gestion de crise.

Alors que Kitty se remet doucement du traumatisme lié à son enlèvement et au changement que son nouveau statut lui impose, elle va trouver un allier en la personne de Dawson, qui ressort profondément marqué par sa propre captivité. Le jeune homme a du mal à retrouver le lien qu’il avait avec Daemon et il compte bien retrouver par tous les moyens Beth, pour la sauver de l’organisation le Dédale.

Même si j’adore cette série je suis un peu déçue du début, l’histoire peine un peu à décoller et j’ai eu du mal à rentrer complètement dans le récit. J’ai trouvé ce tome un peu différent, et même si l’humour n’a pas totalement disparu l’ambiance est plus pesante, on ressent notamment le fossé qui se creuse entre Dee et Kitty, la première ayant complètement changé depuis la mort d’Adam. J’ai trouvé Kitty désespérément seule dans ce tome, on a l’impression que mise à part Daemon elle n’a pas grand monde sur qui compter et même le jeune homme a parfois du mal à entendre raison. La gravité de la situation atteint encore le level au-dessus et pour protéger sa belle, Daemon ne redoublera pas d’effort, quitte à être parfois un peu trop autoritaire, mais elle pourra compter sur le soutien de Dawson.

J’ai été agréablement surprise par l’évolution de la relation entre Daemon et Kitty, ils sont unis à chaque étape et bien que Dee ne soit plus autant présente dans sa vie, elle peut compter sur son super petit-ami pour venir apporter un peu de normalité dans sa vie. J’ai été assez attendri par ses tentatives de sortie de couple, même si bien souvent les moments de tendresse étaient rattrapés par les drames qui les entourent, ils ont réussi à trouver le juste équilibre et leur connexion n’en devient que plus forte. Même si je dois admettre que le comportement de Cro-Magnon de Daemon a ses limites, car il ne peut pas toujours protéger Kitty. Et elle est déterminée à se prendre en main et j’ai aperçu un côté plus sombre, qui lui permet néanmoins de survivre face à cette situation surréaliste. L’étau se ressert et même s’il tente de faire bonne figure pour ne pas alarmer le gouvernement, le couple doit absolument cacher leur faculté sous peine de se voir exposé et pire être torturé par le Dédale.

En bref, ce tome ne fait pas exception au précédent, on retrouve la patte de Jennifer L. Armentrout, une bonne dose d’amour, des amitiés et surtout beaucoup d’émotion, le tout appliqué avec un baume apaisant à la sauce Daemon. Je m’étais malheureusement fait spoiler une partie de la fin, donc je m’attendais à quelque chose de terrible, mais je n’étais absolument pas préparé à cette scène finale qui m’a vraiment brisé le cœur. J’aurais vraiment pu en pleurer de frustration, toutes ses émotions qui traversent l’esprit de Kitty et Deamon sont déchirantes et on ne peut absolument rien faire et on souffre pour eux. J’ai eu le réflexe de tourner les pages en me disant que ce n’étais pas possible que ça se termine maintenant et même en faisant cette chronique, je ne m’en remets toujours pas.

Retrouvez mon avis sur Obsidienne #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Onyx #2 ICI
Lucie

Onyx | Jennifer L. Armentrout (Lux #2)

ImpressionTrès bonCe livre est le 2ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers.

Le tome précédent se terminait avec une pointe de défi de la part de notre Daemon adoré. Après que le jeune homme ait soigné Katy en utilisant son don, elle est persuadée que ce lien qui s’est créé est à l’origine de la soudaine attraction qu’éprouve Daemon envers elle et il va redoubler d’efforts pour lui prouver qu’il est tout ce qu’il y a de plus sérieux dans ses sentiments et qu’elle est celle qu’il veut.

C’est un Daemon totalement différent qu’on retrouve, finit le petit air supérieur et les crasses envers Katy. Ici c’est un jeune homme joueur, plaisantin, attentionnée et surtout très protecteur envers les gens qu’il aime. Un jeu de chat et de la souris va commencer à voir le jour et si au début j’étais plutôt attendrie par leur échange, l’arrivée d’un nouveau personnage va venir ajouter son grain de sel. Blake est mignon et surtout il est humain. Katy voit là l’occasion de sortir de ce cauchemar dans lequel ont l’a entraîné depuis son arrivée en ville. Sous le regard critique de la famille Black, Katy va essayer de donner une chance à Blake en essayant d’apprendre à le connaître, mais Daemon est loin d’avoir dit son dernier mot et il n’a pas l’intention de voir Katy lui échapper, sans se battre pour elle.

Katy a beaucoup changé depuis le tome 1, elle est devenu plus courageuse et plus forte. Mais elle a gardé son don, à se foutre dans des situations improbables et son manque de réflexion va lui coûter beaucoup. J’ai compris son choix de tenir Daemon éloigné et j’ai apprécié qu’elle le laisse ramer un peu après la manière dont il l’a traité. Mais clairement, elle abuse un peu en termes de durée, il lui prouve sa bonne foi et elle ne cesse de le repousser, j’avais juste envie de le crier d’arrêter ses caprices et d’accepter l’évidence. Parce que honnêtement, elle n’a aucune raison valable, donc en tant que lecteur ça me fait enrager de les voir faire un pas en avant, puis deux pas en arrière.

Petite déception du côté de l’intrigue, j’ai eu l’impression de relire le tome 1, beaucoup d’éléments se rejoignent et on avance très peu dans les questions qu’on peut se poser. La fin apporte un peu de tension et de suspense, mais malheureusement la progression de l’histoire centrale arrive trop tard à mon goût. L’amitié entre Dee et Katy est évoquée à plusieurs reprises, mais les évènements les éloignent et j’ai trouvé ça dommage, car c’est un personnage que j’aime beaucoup, notamment grâce à sa bonne humeur et sa folie. J’espère retrouver leur complicité dans la suite, et voir une évolution du côté de Matthew, Ash, Andrew… qui sont présents, mais interagissent peu dans ce tome.

En bref, un tome qui se dévore et des personnages envoûtants qui évoluent pour mon plus grand plaisir. L’auteure réussit à nous surprendre, mensonge, trahison, personne n’est à l’abri. Mais heureusement, un peu plus de douceur la romance qui occupe une place importante. La fin est inattendue, j’aurai presque le regret de l’avoir terminé si vite, car maintenant c’est fini et je n’ai qu’une envie, découvrir la suite. L’univers me plaît toujours autant et même si l’histoire n’avance pas beaucoup, c’est un véritable bonheur de replonger dans cette histoire. Je suis définitivement fan de Jennifer L. Armentrout.

Retrouvez mon avis sur Obsidienne #1  ICI
Signature Lucie