Young Adult

Wild Child | Neil Connelly

Résumé :
Eddie est un lutteur hors-pair.
Battu pendant toute son enfance par son père, il écume sa rage sur le ring.
Un jour, il explose et s’en prend à l’arbitre. Sa vie bascule. Il est exclu de son lycée et risque la prison.
Mais Sunday, l’organisateur des plus grands combats illégaux du pays, a repéré depuis longtemps le talent de Mac, et souhaite qu’il rejoigne ses combattants.
En échange : la richesse et la liberté.
Eddie rentre alors dans un monde de violence et de fureur, un univers sans pitié soumis à la loi du plus fort.
Pour l’entraîner, il est confié à Khadjee, une jeune adolescente qui évolue dans ce milieu depuis sa plus tendre enfance.
Elle connaît les combats et les lutteurs mieux que quiconque.
Si elle n’était pas une femme, elle serait, elle aussi, sur le ring.
Ensemble, ils vont tenter de survivre et de ne pas laisser leurs démons prendre le contrôle.
Je remercie Babelio et les éditions Bayard pour cet envoi

J’ai découvert ce roman lorsqu’il m’a été proposé par Babelio pour en faire la chronique et le résumé m’intriguait suffisamment pour accepter de découvrir un roman inconnu. J’ai toujours un peu l’appréhension de ne pas apprécier le style de l’auteur, et j’ai été frappé par la fluidité du récit. Les chapitres sont plutôt courts donc on les enchaîne sans grand effort. Je suis un peu plus mitigée concernant mon appréciation de l’histoire et les personnages.

Eddie McIntyre a eu une enfance traumatisante et malgré l’amour de sa mère, il a grandi dans la violence et c’est désormais un jeune homme rongé par la colère, amateur de combat il se sert de cette haine pour exceller dans l’équipe de lutte de son lycée. Seulement après plusieurs rappels à l’ordre lors de compétitions, il dérape et commet un acte avec de terribles répercussions et se voit renvoyer du lycée et convoquer au tribunal pour répondre de ses actes.

Contre toute attente, on lui propose une alternative où il va pouvoir combattre sans se soucier des règles et où tous les coups sont permis. C’est dans ce contexte qu’il fait la connaissance de Khadjee une jeune femme chargée de l’entraîner afin qu’ils puissent être préparés aux futurs combats. Hébergée par sa coach Eddie va faire la connaissance de Than un personnage qui la bouleverser et lui apprendre des techniques de combat et surtout à temporiser sa colère.

Comme on pouvait s’y attendre avec ce genre de proposition, il va découvrir que l’homme qui lui a tendu la main n’est peut-être pas la solution à ses problèmes et on va le voir prendre les mauvaises décisions. Eddie n’est pas un personnage facile à apprécier et on le voit s’enfoncer dans ses choix et aggraver sa situation, je me suis demandé jusqu’où il allait sombrer et quel allait être l’élément déclencheur. Sans grande surprise le récit tombe un peu dans le cliché des combats illégaux et on est loin de la rédemption attendue.

On enchaine les combats sans émotions et on assiste à un déferlement de rage sans qu’Eddie catalyse sa colère et c’est finalement la seule émotion qu’il transmet. Son passé est survolé, son présent peu aboutit et son futur pas construit. On reste en surface sans aller au bout des choses et c’est frustrant, car finalement on ressort de cette lecture en ayant le sentiment frustrant, comme il manquait des étapes et que l’on n’avait pas assistées à toutes les scènes.

Malheureusement je suis assez mitigée par cette lecture, ça manque de profondeur et j’aurais apprécié découvrir le chemin parcouru d’Eddie, avoir le sentiment d’être dans sa tête, avec les raisonnements qui vont avec et un semblant d’émotion autre que la colère. A aucun moment il semble perturbé ou troublé par ce qui lui arrive et au moment où il décide de prendre sa vie en main et bien on a l’impression d’être passé à côté du déclic, pour finalement voir le récit s’accélérer et ciao bonsoir c’est la fin. Si vous l’avez lu, je serais curieuse de découvrir votre avis, car c’est peut-être moi qui suis passé à côté.

Young Adult

Positive | Camryn Garrett

Résumé :
Parce que tout le monde a droit à l’amour.
Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n’a qu’une peur : qu’on découvre sa maladie.
Lorsqu’elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu’elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l’ensemble du lycée si elle ne le plaque pas…
Simone renoncera-t-elle à l’amour pour protéger son secret ?

C’est assez rare pour le souligner, mais Positive est le premier roman que je lis qui traite d’un sujet important le VIH et de l’impact que cette maladie peut avoir dans la vie d’une jeune femme qui est porteuse de cette maladie et qui parallèlement se cherche. J’ai un peu honte de l’admettre, mais ce roman m’a appris des choses dont je n’avais pas connaissance sur le sujet et j’ai beaucoup apprécié ce côté pédagogique, alors oui je savais qu’en 2021 on peut vivre avec le virus, mais la notion de « I=I » m’était totalement inconnue et j’ai le sentiment d’avoir tiré un enseignement de cette lecture.

Le roman débute par le nouveau départ de notre héroïne Simone, qui recommence sa vie dans un nouveau lycée et qui est parvenu à tisser des liens avec deux amies qui lui donnent l’impression d’appartenir enfin à un groupe. Cela n’a malheureusement pas toujours été le cas, puisque dans son dernier lycée l’annonce de sa séropositivité a viré au cauchemar. Aujourd’hui elle s’épanouit dans le club de théâtre où elle se voit confier la mise en scène de la comédie musicale Rent et fait la connaissance de Miles, un jeune technicien qui fait immédiatement battre son cœur. Alors qu’ils commencent à se rapprocher un message anonyme menace de révéler à tout le lycée qu’elle est atteinte du VIH si elle n’arrête pas cette relation. Va s’en suivre une série de questionnement et de remise en question sur ce qu’elle est prête à sacrifier.

Simone a un caractère affirmé et elle est à un moment de sa vie où elle se questionne énormément sur la sexualité. Sa rencontre avec Miles va faire naître des émotions nouvelles et un désir qu’elle va tenter d’apprivoiser. Accompagnée de ses deux meilleures copines, elle va découvrir sa sexualité et apprivoiser cet aspect de la maladie qui lui est inconnu. Étant née avec le VIH, Simone a la maîtrise de son traitement, mais à un âge où on se découvre sexuellement, elle va vouloir comprendre ce que sa maladie lui permet ou non de faire.

Il y a un côté très sérieux avec le thème abordé et en même temps, on est face à des préoccupations d’adolescente et honnêtement j’ai eu plus de mal avec la romance qui va très vite et qui ne m’a pas fait vibrer comme je l’espérais. J’ai trouvé que l’intrigue tournait beaucoup autour du sexe et ça a retiré une partie d’empathie. Par contre, on a une vraie diversité dans les personnages, personnes queer, bisexuelles, famille homoparentale et personnes issues des minorités et de ce point de vue c’est un roman qui est rafraichissant et qui change, car assez représentatif de la société actuelle. On manque un peu d’émotion, mais le récit est très juste et il est difficile d’être indifférent face au thème abordé.

Suspense / Thriller, Young Adult

Si tu me lis | Katy Loutzenhiser

Résumé :
Jusqu’où seriez-vous prête à aller pour votre meilleure amie ?
Quand sa meilleure amie Priya disparaît, Zan ne peut pas croire qu’elle l’ait ghostée. Après tant d’années d’amitié, elle refuse son silence. Plus elle y pense, plus Zan est persuadée que Priya est en danger. Mais à part le troublant Logan, qui vient d’arriver dans son lycée, personne ne la croit. Zan commence à perdre pied, au point d’aller toujours plus loin dans son enquête. Trop loin ?

J’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’avais pas lu de roman de la maison d’édition Pocket Jeunesse, mais j’avais repéré ce roman à sa sortie, mais c’est ma copine Fanbooks76 qui me l’a offert pour mon anniversaire et je la remercie encore pour ce cadeau. Je ne lis que très peu de thriller, mais j’ai apprécié sortir de ma zone de confort avec ce roman et je n’étais pas très dépaysé avec une petite romance et une intrigue captivante.

Zan et Priya sont meilleures amies depuis l’enfance et elles ont vécu de belles choses ensemble. Lorsque Priya déménage c’est un coup dur, mais elles se sont promis de ne pas s’oublier et de garder le contact. Seulement plusieurs semaines après le déménagement, Zan est confrontée au silence de sa meilleure amie, mais elle refuse d’accepter que Priya soit décidée sciemment de l’ignorer. Alors que son entourage tente de lui faire comprendre que la vie peut séparer les plus belles amitiés, Zan se persuader que Priya est en danger et lorsqu’un nouvel élève arrive dans son lycée, elle décide de se lancer avec lui dans une enquête pour obtenir des réponses. 

Zan est une héroïne touchante, jusqu’ici elle n’avait jamais été séparé de sa meilleure amie, alors survivre à son année de terminale sans sa seule amie est déjà difficile à vivre, mais être confrontée au silence de Priya ça va la plonger dans une profonde tristesse. Pour sa famille, la jeune femme a seulement besoin de s’acclimater à sa nouvelle vie, mais plus le temps passe et plus Zan est persuadée que ce silence n’est pas normal. Difficile de concilier instinct et raison, quand tout le monde semble trouver une explication à cette disparition et trouver le comportement de Zan de plus en plus suspect.

L’intrigue est portée par une narration du point de vue de Zan et le doute s’insinue également dans l’esprit du lecteur. Au fil des pages, on passe par plusieurs hypothèses, disparition volontaire, danger imminent ou drame familiale, nous n’avons aucune certitude jusqu’au dernier chapitre où le mystère semble s’éclaircir et nous offre les réponses à toutes nos questions. J’ai beaucoup apprécié que Zan aille au bout de ses convictions et qu’elle n’hésite pas à passer pour une folle si ça lui permet d’obtenir des réponses. En parallèle la jeune femme doit également affronter sa propre histoire familiale et elle pourra compter sur son nouvel ami pour la soutenir et l’aider dans son enquête.

En bref, une très bonne lecture qu’on prend plaisir à découvrir avec un récit fluide et une histoire captivante. On s’attache à l’histoire de Zan et on passe par plusieurs émotions de la tristesse, du doute, de la détermination et cet esprit combatif m’a beaucoup plu. On garde un bon rythme dans le récit et vers la fin tout s’accélère pour nous offrir un dénouement à la hauteur.

Romance

Les hommes virils lisent de la romance | Lyssa Kay Adams (Bromance Book Club #1)

Résumé :Une bière, un match, et une romance
Gavin avait tout. Une belle gueule. Une carrière au top. Une épouse dévouée et deux adorables jumelles. Pourtant, du jour au lendemain, Thea le fiche à la porte et demande le divorce. À l’entendre, il l’aurait terriblement déçue. Lui  ! Une légende vivante du base-ball, adulée par des millions de fans.
OK, Gavin s’est peut-être comporté comme un crétin égoïste, mais aujourd’hui il est prêt à tout pour sauver son mariage. Même à intégrer ce club ultra-secret dans lequel le traîne son coéquipier. Un club de lecture de romances, réservé aux mecs qui veulent mieux comprendre les femmes… Honnêtement, il a du mal à croire que ces histoires à l’eau de rose – pardon, ces «  manuels  » – puissent l’aider à reconquérir Thea. Mais puisque les autres ont pu sauver leur couple grâce aux conseils de «  Lord Benedict  », alors… qu’on lui passe ce bouquin, et vite  !
Je remercie Babelio & les éditions Harelquin pour cet envoi

J’avais quelques vues sur cette romance, mais ce n’est que quand j’ai reçu un mail de site Babelio pour une masse critique privilégié que je me suis vraiment renseigné sur cette romance. Difficile de passer à côté d’un titre aussi attractif et le résumé semblait conserver cette légèreté donc c’était assez tentant, mais ce qui a contribué à vraiment me convaincre c’est sa traductrice Angela Morelli qui a également attiré ma curiosité avec une story qui mettant en avant cette histoire plaisante. En bref, vous l’aurez compris je suis influençable et toute les raisons étaient bonnes pour découvrir cette romance originale.

Gavin est un baseballeur au sommet de sa carrière et il est le nouveau chouchou des médias, toute sa vie semble parfaite avec une femme et deux filles merveilleuses. Seulement un soir son bonheur va éclater et il va tomber de haut lorsque Thea sa femme va demander le divorce. Sur le coup, c’est la colère qui va prendre le dessus sur ses émotions et au fil des jours, le chagrin va le conduire à intégrer un club de lecture ultra secret dont font partie certains de ses coéquipiers. Sur le moment, il pense à une farce, mais à travers la lecture de romance ses amis vont lui faire comprendre que la clé pour sauver son mariage se trouve dans la romance. Prêt à tout pour obtenir une seconde chance, Gavin va se laisser convaincre et tenter de reconquérir Thea.

J’ai trouvé l’histoire amusante et même si tout n’est pas parfait, c’est le genre d’histoire qui contribue à oublier la morosité, tout en abordant des thématiques actuelles intéressantes. Thea est parfois injuste, mais ça met en avant une problématique peu abordée, celle d’une femme qui s’est perdu elle-même en se consacrant à sa famille et ses enfants. Cette dispute avec son mari va être un électrochoc et elle va réaliser qu’elle a mis sa vie de côté pour intégrer celle de Gavin et elle va tenter de redonner vie à ses rêves oubliés.

Du côté de Gavin, bien que réticent il va réaliser qu’il a contribué à l’échec de son mariage de par son comportement et il va tenter de changer pour une meilleure version de lui-même. Bien que le book-club soit une idée intéressante, j’ai parfois levé les yeux au ciel face aux conseils de la fine équipe relayant parfois les sentiments que chaque femme sera séduite de la même manière et que les romances sont des manuels d’utilisation parfaits pour conquérir une femme. Sur certain point, Gavin a réussi à se démarquer en tentant de la séduire avec des idées moins conventionnelles qui correspondent à ses goûts et non ce que ses coéquipiers lui dictent.

Je ne pense pas que l’histoire se veuille poignante donc on peut dire qu’elle remplit son rôle de romance détente. Quelques maladresses dans l’intrigue, mais objectivement les personnages principaux sont intéressants à suivre et les personnages secondaires m’ont rendu curieuse des autres tomes.

Romance

Cap de séduire pour Noël ? | Mily Black

Résumé :
Si elle veut préserver son coeur, elle devra le battre au jeu des sentiments.
Léopoldine savait déjà que sa colocataire était du genre imprévisible. Mais elle ne s’attendait certainement pas à ce que celle-ci ait invité Samuel, son nouveau voisin, et Yann, l’ami de ce dernier, sans même la prévenir. Si elle n’est pas du genre à baisser la garde facilement, elle se souvient encore des frissons qui ont parcouru son corps lorsqu’elle a aperçu Samuel la première fois. De prime abord, cet homme aux longs cheveux blonds et à la carrure imposante lui a semblé très intimidant… et surtout beaucoup trop séduisant. Tout à fait le style de mecs dont elle a appris à se méfier… Alors elle comptait bien tenir celui-ci à distance. Mais c’était sans compter sa chère colocataire, qui vient de leur proposer une idée « brillante » : se lancer une liste de vingt-quatre défis jusqu’à Noël. De toute évidence, la stratégie « éviter le voisin » n’est plus une option…

Au moment où j’écris cette chronique nous serons le 24 décembre demain, donc je pense qu’on peut officiellement clôturer ma pile à lire de saison et cette petite lecture, sera très certainement ma dernière romance de Noël de l’année. J’ai beaucoup aimé les chapitres sous forme de Calendrier de l’Avant et ça l’aurait presque donné envie de lire un chapitre par jour pour l’originalité.

Samuel est un personnage au physique imposant, tout chez lui peut paraître intimidant : sa carrure, sa barbe fournie qui lui donne des airs d’ours, et sa grosse voix qui impose le respect. Lorsque Léopoldine le rencontre, elle est intimidée et Samuel va immédiatement être intrigué par cette jeune femme qui semble vouloir disparaître dans le décor. Afin de percer le mystère qui entoure sa voisine, le viking va tenter de mettre en avant sa gentillesse et sa tendresse, mais la tâche va s’avérer être compliquée.

J’ai beaucoup aimé la narration d’un point de vue totalement masculin et ça permet d’attiser la curiosité sur l’histoire de Léopoldine, qui au fil des jours en dévoile un peu plus sur sa personnalité. Bien qu’il soit d’abord réticent à se lancer dans ce calendrier de l’avant sous forme de défi, l’attirance qu’il éprouve pour Léopoldine va le pousser à revenir chaque soir. Malgré un côté un peu rustre on prend plaisir à le voir devenir aussi doux qu’un agneau lorsqu’il côtoie Léopoldine . Il va s’avérer être surprenant toujours à l’écoute du moindre signe d’inconfort de la jeune femme et il va beaucoup se questionner sur les raisons de sa méfiance. La curiosité est à son comble et on ne peut qu’élaborer des théories et savourer l’ouverture de Léopoldine comme une victoire.

L’idée des 24 défis est originale et bien que la romance soit au centre de l’intrigue, l’amitié qui unit notre quatuor est également très belle. Que ce soit la complicité entre Samuel et Yann, ou la tendresse entre Léopoldine et Carine. Tous les quatre vont être témoin du jeu de séduction qui va naître entre Léopoldine et Samuel, bien que notre héroïne ne soit pas forcément consciente de l’effet qu’elle produit, elle va nous offrir une belle évolution et dévoiler une belle personnalité. La romance est touchante et on ne peut qu’être attendri.

Encore une fois Mily Black parvient à insuffler une dose de bonheur dans sa lecture et à défaut d’avoir pu vivre les aventures de nos héros covid oblige)ça donnera des idées pour quand ces activités seront de nouveaux possibles. Une chouette romance de Noël que je vous recommande. Bon par contre, je suis un peu déçue de mon bilan de Noël avec seulement trois livres lus, mais ces trois romances ont contribué à la magie de Noël et tout ce qu’on attend quand on ouvre une lecture de Noël l’atmosphère et la romance doudou.

Romance

Les Ours mal léchés s’apprivoisent à Noël | Valentine Stergann

Résumé :
Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown.
À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils.
Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ?

Je poursuis mon immersion dans l’ambiance de Noël en piochant une petite romance bien sympathique qui m’a donné l’impression de voyager. J’ai repéré ce roman dès sa sortie, mais ce n’est qu’en apprenant que son autrice avait publié Si belle, Sybille que j’ai craqué. J’avais déjà très envie de découvrir l’histoire, mais je voulais surtout savoir si la plume de l’autrice me plaisait autant dans un roman moins jeunesse. Ce qui rapproche ces deux romans, c’est qu’on aborde des thèmes de société que je trouve important d’évoquer en littérature.

Irène notre héroïne est à un tournant de sa vie et elle se pose beaucoup de questions sur ses envies, son avenir et ses besoins. Alors lorsque une vieille amie de sa défunte grand-mère lui lègue une maison en Angleterre, elle y voit une opportunité de changer d’air et de se redécouvrir en tant que femme. Soudainement vivre cette aventure devient vitale pour Irène et c’est comme ça qu’elle s’envole en solo pour Charleston pour vivre cette nouvelle vie.

Sur place elle va faire la connaissance d’une partie des habitants de cette petite communauté, à commencer par Jacob son voisin qui va s’avérer être un complice attachant et immédiatement une relation de confiance va naître entre eux, il lui permettra parfois de se reposer que quelqu’un et d’apporter des conseils à Irène. Et elle va en avoir besoin, car dès qu’elle fait la connaissance de son autre voisin, celui-ci n’hésite pas à lui claquer la porte au nez.

Les personnages principaux et secondaires sont assez complémentaires, chacun apporte sa pierre à cette histoire et les sentiments qu’ils développent, bien que différents sont tout aussi touchants. D’un côté un à une belle histoire d’amitié et une complicité qui vous fera sourire et de l’autre, une héroïne qui manie habituellement le dressage d’ours mal léchés. Irène c’est le rayon de soleil de cette histoire et pourtant son parcours m’a attristé, elle est dans un moment clés de sa vie et ce voyage va lui apporter la remise en question dont elle avait besoin. Malgré les doutes, elle va habilement se redécouvrir en tant que femme et fera tout pour venir en aide à ceux qui en ont besoin.

Rodolphe son voisin, va s’avérer être d’une incroyable impolitesse et ses interactions aux débuts auraient mérité quelques baffes. Rapidement nous en apprenons plus sur son histoire et bien qu’il reste un personnage difficile à cerner, j’étais curieuse de découvrir son histoire. Et malgré son côté un peu rustre, chaque bribe d’informations nous pousse à être attendri par son parcours, et on est à la fois fière de lui quand il remonte doucement la pente, et triste pour lui quand il a des bas. Sa rencontre avec Irène va changer sa vie et elle va insuffler le grain de folie qui lui manquait et grâce à cette relation naissante, il va progressivement laisser sa voisine rentrer dans sa vie, mon seul regret c’est la rapidité, je m’attendais à voir notre ours, plus difficile à amadouer.

Néanmoins ça n’enlève rien à l’histoire qui est vraiment sympathique et qui m’a vraiment fait passer un bon moment. C’est typiquement le genre d’histoire que j’espérais lire en cette période de Noël et la plume de l’autrice a encore une fois parfaitement atteint son objectif. Imaginez un plaid tout doux, un chocolat chaud bien gourmand et une romance de Noël que demandez de plus ?