New Romance

Nos âmes tourmentées | Morgane Moncomble

Résumé :
Lorsqu’Azalea revient à Charleston, sa ville natale, ce n’est pas de gaieté de cœur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal.

Sa mère, avec qui elle n’avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler. Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu’elle espère le plus bref possible.

Jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance d’Eden, son nouveau voisin. Il est charmant, amusant, différent des hommes qu’elle a rencontrés jusqu’alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu’elle avait trouvé loin d’ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement.
Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d’oublier tout ce qui s’est passé ici ?

Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l’aider. Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l’amour et le bonheur.

Je n’avais pas prévu de lire ce roman tout de suite et puis comme tout être humain, plus tu vois quelque chose et plus la convoitise est attisée donc sur un coup de tête je me suis fait un petit plaisir. Je ne crois pas avoir chroniqué mes précédentes lectures, mais j’ai déjà les autres romans de Morgane Moncomble et bien que je n’avais rien à reprocher à l’histoire ou à la plume, la romance ne m’avait pas transportée. Ce nouveau roman a fait beaucoup parlé de lui et même si j’ai conscience que l’auteure à une grosse communauté de fans, pour beaucoup ce roman était le meilleur de l’auteure donc moi aussi j’avais envie de me lancer et je dois avouer que je rejoins l’avis général. On a une vraie prise de risque et la romance est plus sombre et c’est ce qui rend cette lecture si entraînante.

Quand j’ai découvert le prologue un sentiment de panique pour les personnages m’a traversée, j’ai éprouvé de la crainte face aux épreuves qu’ils allaient pouvoir traverser en 476 pages. D’ailleurs ne vous fiez pas à la brique, la lecture est très fluide et personnellement je l’ai lu en pratiquement 24h. On n’attend malheureusement pas le seuil du coup de cœur, mais franchement ça s’est joué à quelques émotions, car l’histoire est complètement géniale, le passé des personnages a de quoi vous briser le cœur et les thèmes abordés sont très forts.

Suite au décès de sa mère, Azalea Green est contrainte de revenir à Charleston, sa ville natale pour régler la succession. Malgré la distance qu’elle a tentée de mettre des années plus tôt, la jeune femme replonge immédiatement dans ses sombres souvenirs. Déterminée à expédier le plus rapidement possible la vente de la maison, elle va devoir faire face à son passé et aux gens qu’elle a laissés derrière elle. Lorsqu’elle fait la connaissance de son voisin Eden, elle sent immédiatement qu’il pourrait être un danger pour son équilibre, de son côté il voit plus loin que ses sourires et est prêt à tout comprendre qui est réellement Azalea Green.

Je suis admirative de Azalea, cette superbe jeune femme a vécu une adolescence difficile et partir était le moyen de se sauver. Ce retour à Charleston va être une épreuve difficile pour elle, car tous les souvenirs vont affluer et elle n’avait jamais affronté ce passé qui l’a tant fait souffrir. C’est impossible de rester indifférent à la souffrance de cette héroïne qui a tout fait pour s’en sortir, mais qui comme toute personne peut atteindre son point de rupture. Sa rencontre avec Eden va la sortir de sa zone de confort et même si c’est minime, elle va progressivement s’ouvrir. Et cette rencontre c’est une bouffée d’air frais pour le lecteur qui la voit enfin pouvoir compter sur quelqu’un, elle qui a toujours ou presque été seule, va avoir un soutien de taille prêt à tout pour elle.

Parlons-en de ce sublime spécimen masculin qu’est Eden. Mesdames et Messieurs ayez le cœur bien accroché, parce que ce personnage est le voisin idéal : Attentionné, drôle, protecteur et têtu, on rêve toute de rencontrer un homme qui n’écoute pas les rumeurs pour se faire sa propre opinion et qui est prêt à tout pour ceux qu’il aime. Bien qu’il ait également ses propres problèmes, il va être un soutien inconditionnel pour Azalea et sa manière de se rapprocher d’elle m’a vraiment touché. Car même si, j’ai beaucoup parlé des thèmes et émotions des personnages, la romance est également magnifique et les voir tomber amoureux l’un de l’autre ça m’a ému, car je me suis dit qu’il s’était trouvé malgré les épreuves et qu’ensemble ils seraient plus forts.

J’ai apprécié les citations féministes en début de chapitre et l’engagement d’Azalea pour la cause féminine, même si je ne connais pas personnellement Morgane Moncomble, à travers les réseaux sociaux ont voit que ça lui tient à cœur alors j’ai trouvé important qu’on en parle, même si ça devrait être une évidence. Quand on voit l’âge de l’auteure, on réalise que la maturité n’a pas d’âge et elle parvient à faire passer des messages importants et mettre en lumière des thèmes avec beaucoup de réalisme. Un livre à découvrir !

New Adult, Romance

Toute résistance est inutile | Cora Carmack (Rusk University #1)

Toute-résistance-est-inutileUne auteure que j’apprécie tout particulièrement et qui encore une fois a réussi à m’apporter toute la douceur dont j’avais besoin. L’histoire n’a rien d’originale et pourtant c’est tellement adorable que ça fonctionne sans problème. Dès les premières pages il s’est passé quelque chose et j’ai senti que ce roman allait totalement me rendre accro, la connexion qui existe entre les personnages est le genre de lien qui fait que j’aime tout particulièrement ce genre de romance qui me rend toute chose.

Dallas Cole est une jeune femme réservée et studieuse, mais a son entrée à l’université elle s’est fixé de nouveaux objectifs afin de se socialiser. En compagnie de sa meilleure amie Stella elle va se laisser entraîner à une soirée de fraternité afin de tourner la page de son histoire avec son ex-petit ami. Cette soirée c’est l’occasion pour elle de rencontrer des nouvelles personnes, tout en restant éloigné des footballers. Après une relation désastreuse avec le quarterback vedette de son lycée, elle ne veut plus rien avoir à faire avec un sportif, sans compter que son père n’est autre que l’entraîneur de l’équipe et sa position lui a causé des problèmes, mais cette fois elle a bien l’intention de ne plus se faire avoir.

Carson McClain a désespérément besoin de devenir titulaire de l’équipe de l’université et de maintenir de bons résultats afin de décrocher une bourse. Cette bourse c’est son seul espoir de financer ses études, il doit rester focaliser à son objectif et éloigner toute distraction. Alors qu’il se cachait d’une soirée avec une ambiance pas vraiment à sa convenance, une jolie rousse va littéralement lui tomber dessus. Dallas a toutes les qualités pour lui plaire, elle est franche, jolie et cherche son envol, mais surtout elle met à mal sa concentration. A leur première rencontre, ils vont tous les deux ressentir un lien indéfinissable qui va les rapprocher l’un de l’autre. Seulement ce n’est pas le bon moment de laisser parler les sentiments et l’amitié semble être une bonne alternative afin de garder contact.

L’histoire est relativement simple, pas de rebondissement majeur et même si le décor aurait mérité d’être un peu approfondi la romance est tellement mignonne que tous les ingrédients sont présents pour une lecture agréable. Carson veut montrer de quoi il est capable et il ne va pas hésiter à tout donner dans ses entraînements afin de pouvoir quitter le banc de touche, pour une fois on s’éloigne un peu de la vedette de l’équipe, là il a tout à prouver. Au contraire de certains de ses coéquipiers qui sont arrogants et sont à l’origine de la mauvaise image que Dallas a envers les footballers. De son coté elle va devoir passer outre ses préjugés et se pardonner ses erreurs passées pour avancer vers l’avenir.

En bref, un premier tome avec lequel j’ai complètement accroché, même s’il est vrai que la fin arrive un peu rapidement. J’aurais aimé faire durer le plaisir pendant quelques pages supplémentaires, la force de cette histoire c’est le style addictif de Cora Carmack. On s’attache dès les premières lignes aux personnages et dès les premiers chapitres j’ai été complètement en mode groupie, tellement c’était adorable. L’auteure donne le temps à ses personnages d’apprendre à se connaître avant de passer à une relation plus sérieuse. C’est appréciable de savourer l’évolution des personnages et de voir naître une profonde alchimie contre laquelle ils ne pourront pas lutter. J’achèterais la suite les yeux fermés.

Lucie Signature