Enchaîne-Moi | Sophie Jordan (Devil’s Rock #1)

J’ai découvert Sophie Jordan dans « Prémices » paru chez J’ai Lu, après une belle surprise j’ai été ravie de découvrir qu’une nouvelle série allait être traduite en français. L’expérience ne s’est pas avérée aussi concluante, notamment car le sujet n’est pas exploité de la manière dont je l’attendais. J’ai apprécié ma lecture et l’ambiance qui règne dans ce premier opus, mais je ne m’attendais pas à ce que la prison soit un prétexte pour démarrer une histoire qui au final n’a plus rien d’une romance à la Prison Break.

Afin de pouvoir escompter à une promotion, Briar Davis accepte de suivre le docteur Walker au sein de la prison Devil’s Rock. Bien que son choix ne soit pas motivé par une volonté propre, la jeune infirmière va tenter de faire bonne figure et d’être la plus efficace possible, malgré la peur qui ne la quitte pas. Au cours de ces visites au pénitencier, elle va être confrontée à un détenu tout aussi intimidant, mais qui bizarrement va lui faire ressentir des choses inattendues. Immédiatement la tension est palpable et bien que Briar ne sache pas vraiment si elle dit mettre ça sur le compte de la peur ou du désir, elle va tenter de garder ses distances avec cet homme impressionnant qui ne cesse de s’immiscer dans ses pensées.

Knox Callaghan assume parfaitement ses actes et bien qu’après huit ans enfermés il n’aspire qu’à sortir, son incarcération au côté de son frère l’a profondément changé. Malgré une proximité évidente, ils n’ont rien en commun. Alors que l’un est capable, Knox a le sang chaud et n’hésite pas à jouer des points lorsque cela est nécessaire. Sa première rencontre avec Briar ne va pas se faire sous les meilleures conditions et on ne peut pas dire qu’il mette en confiance. J’ai ai immédiatement accroché à son attitude, il reste très secret, mais sa manière de vouloir protéger cette infirmière qui le déstabilise m’a beaucoup plu.

En revanche, j’ai eu plus de mal avec la narration. Eh oui, la fameuse narration à la troisième personne qui n’est définitivement pas pour moi, difficile d’être pleinement embarqué dans l’histoire quand le récit te laisse sur le bas côté. Cette histoire avait beaucoup de potentiel et j’ai d’ailleurs apprécié plusieurs scènes, mais le récit est trop intérieur les personnages réfléchissent trop et bien que le début soit placé sous le signe de l’action, le pari n’est que partiellement réussi. Je m’attendais à voir l’histoire naître et se consolider derrière les barreaux pour accentuer le côté interdit de la romance, or l’auteur à fait le choix d’exploiter un autre aspect de la romance et de manière générale c’est trop simple, sans grande difficulté.

Je déplore un peu le manque de dialogue il faut dire que notre héros n’est pas un grand bavard, mais j’admets que lorsqu’il parle ses paroles ont un impact et la température remonte de quelques degrés. On va rentrer dans un schéma où nos héros vont tenter de ne pas commencer cette histoire, car l’un ne se juge pas assez bien et l’autre a du mal à assumer, néanmoins malgré le côté prévisible de l’histoire et le manque de profondeur, la fluidité du récit contribue à passer un moment agréable et apprécier ma lecture.

Publicités

Séduisant | Eve Jagger (Sexy Bastard #3)

Le petit bonheur de retrouver la bande des Sexy Bastard, ce tome aura réussi à me toucher par sa simplicité et une romance attachante. Dans ce tome nous suivons un personnage que nous avons suivi à distance. Cooper Knox ne s’est jamais beaucoup investie dans le business qu’il finance avec ses amis, son domaine c’est le base-ball et il est passionné par ce sport qu’il pratique depuis l’adolescence. Après plusieurs négociations, le jeune homme est de retour à Atlanta et il espère bien retrouver la jolie jeune femme avec qui il a passé la nuit de la St Sylvestre, seulement leurs retrouvailles vont être marquées par une révélation fracassante. En effet Shelby, n’est autre que la sœur de son meilleur ami Jackson et il a bien conscience que cet écart de conduite ne doit jamais se reproduire, sauf que l’attirance est palpable.

Après une mini déception pour le tome précédent, j’avais revu mes exigences à la baisse pour ce tome et je dois dire que j’ai été agréablement surprise de ce tome. Knox est un personnage qui se démarque véritablement du reste de la bande, contrairement à Ryder et Cash il n’est pas autant dans le flirt que l’était ces deux personnages en débutant la série. Certes il ne cache pas qu’il s’est accordé quelques plaisirs avec des groupies, mais sa manière de réagir avec les femmes montre un homme respectueux, j’ai beaucoup aimé qu’il ne soit pas macho et dragueur. Il assume son attirance pour cette inconnue qu’il a rencontrée et en apprenant qui était Shelby, on ressent une réelle déception. Il est conscient qu’il aurait pu vouloir plus avec la jeune femme et il va tenter de garder ses distances dans l’espoir de préserver son amitié, mais face à l’attirance évidente qui les renvoie l’un vers l’autre, ils vont avoir du mal à résister face à la tension.

L’intérêt de ce troisième opus, c’est que nous allons nous éloigner du monde de la nuit et nous intéresser à un milieu plus sportif. Knox est joueur professionnel et Shelby est un requin dans l’équipe de communication d’une équipe de foot. Ces deux-là était destiné à se rencontrer et même si la jeune femme c’est toujours promis de ne jamais fréquenter un sportif, les seuls obstacles qui vont se dresser devant eux sont lié à Jackson et le fait qu’ils vivent une relation cachée. La romance va naître dans la clandestinité et j’ai immédiatement été séduite par l’alchimie entre nos héros, la passion va se transformer en quelques choses de plus forts et l’interdit va renforcer leurs sentiments. Certes Jackson n’est pas aussi présent que je m’y attendais, mais son côté surprotecteur va être au centre de toutes les attentions

En bref, une romance simple et efficace qui m’a fait sourire, attendri par moments et j’ai été ravie de voir l’évolution des membres de la bande, notamment les couples toujours aussi amoureux et le romantisme de ce tome met du baume au cœur. La plume de Eve Jagger est toujours aussi entraînante et j’aime toujours autant le style fluide du récit. Une série que je recommande, bon moment et sexy-tude garantie.

Retrouvez mon avis sur Arrogant #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Insolent #2 ICI

Never Forgive | Monica Murphy (Never Tear Us Apart #2)

img_20170223_205759_083Très-bonCe roman est le 2ème tome d’une diptyque, la chronique peut contenir des spoilers.
Date de sortie : 8 mars 2017

Je vais commencer par remercier infiniment les Éditions Harlequin et NetGalley, mon pauvre petit cœur a subi mille maux depuis la fin aussi abrupte du tome précédent. L’attente aura fait marcher mon imagination et malgré la frustration grandissante, je suis ravie que les deux tomes sortes le mêmes jours, car vos nerfs vont en prendre un coup. L’attente aura fait marcher mon imagination et malgré la frustration grandissante, je suis ravie que les deux tomes sortes les mêmes jours, car vos nerfs aillent en prendre un coup. Je croyais avoir été mise à l’épreuve en terminant le tome précédent, j’étais loin d’imaginer l’état de stress dans lequel me mettrait ce roman. J’ai trouvé que Monica Murphy, avait réussi à proposer une suite qui se différencie du précédent, il aurait été facile de partir sur un copier-coller et j’ai été agréablement surprise de découvrir que ce tome explorait une direction un peu différente, mais tout aussi addictive.

Les révélations du tome précédent, ont été une vraie bombe pour Katie pourtant connaître la vérité ne peut pas l’empêcher d’avoir des sentiments pour Ethan. Ses quelques semaines qu’elle a passées en compagnie du jeune homme ont été les plus belles de sa vie. Elle est consciente du chemin parcouru depuis qu’elle a rencontré Ethan, ses émotions vont s’en trouver assez chamboulés car d’un côté, elle ne peut pas oublier la trahison, mais en même temps elle ne peut pas non plus interdire à son cœur de battre pour lui.

Contre toute attente, Katie va s’avérer être la plus forte des deux et j’ai été ravie de voir que malgré sa peine, elle s’est rapidement reprise en main et je pense sincèrement qu’elle doit cette force, au peu de temps qu’elle a passé avec Ethan. De son côté le jeune homme n’a jamais été aussi fragile, il va être très critique envers lui-même et ses regrets vont être vraiment dévastateurs. Katie va pour une fois tenter de se prendre en main et assumer ses décisions, même si son entourage ne comprend pas ses choix. La confiance va avoir une place centrale pour le couple de héros et le chemin à parcourir va être long, ils vont devoir tout reconstruire pour enfin pouvoir se donner une chance d’être ensemble et s’aimer librement.

Il est intéressant de voir comment ce tome à ses côtés sombres, mais en même temps on ne perd jamais espoir. Les secrets ont été éventrés, la trahison est encore douloureuse, pourtant on a envie de voir nos héros retrouver cette confiance. A aucun moment, je n’ai ressenti ce malaise propre à la Dark Romance, ce tome va mettre en lumière les démons qui hantent nos personnages et même si des nouvelles difficultés vont venir rouvrir de vieilles blessures, ils sont plus forts lorsqu’ils sont ensemble et leur amour va les aider à tout surmonter. J’ai été étonnée de voir l’intrigue qui se mettait en place, j’imaginais les personnages secondaires plus présents et même si les héros ont conscience que leur amour choque, ils gardent une petite bulle qui les maintiens à l’abri des jugements. Au final, leur propre ennemi ce sont eux-même.

Maintenant la dernière étape, c’est que si vous lisez cette chronique, vous puissiez découvrir les émotions indescriptibles qui m’ont traversée pendant ma lecture. Il est impossible de réellement retranscrire mes sentiments, car jusqu’ici je n’avais jamais lu une telle histoire. Si vous êtes empathique vous serez forcément touché par ce qu’a vécue Katie, c’est une histoire sombre qui a détruit beaucoup de personnes lorsque son monde s’est effondré. Les éditions Harlequin ont choisi de placer ce roman dans la Dark Romance, j’admets que les flash-back sont brutaux, mais l’histoire d’amour est remplie d’espoir, ça n’a rien de malsain, c’est tout simplement magnifique et c’est une vraie leçon de courage. Nos deux héros sont sacrément cabossé par la vie, alors leur rencontre c’est comme la lumière au bout du tunnel, ce moment où le bonheur frappe enfin à ta porte après des années de souffrance et l’amour t’aider à t’épanouir.

Ma lecture m’a régulièrement fait penser à des faits divers et je sais que Monica Murphy s’est inspiré de victimes, au-delà de la fiction cette lecture est terrible dans le sens où j’ai eu des frissons en voyant à quel point une reconstruction totale est impossible, malgré le soutien. Au travers de ces lignes, j’ai ressenti une bouffée d’espoir. Peut-être existe-il un homme qui, à l’image d’Ethan pourra sauver celles qui souffrent.

Retrouvez mon avis sur Never Forget #1 ICI
Lucie

Never Forget | Monica Murphy (Never Tear Us Apart #1)

img_20170128_112910_148never-foretDate de sortie : 8 mars 2017

Un énorme merci aux Éditions Harlequin et à NetGalley pour m’avoir permis de découvrir ce roman. J’ai mis un peu de temps à le sortir de ma PAL, non pas par manque d’intérêt mais surtout parce que j’avais beaucoup d’attente concernant cette histoire et en même temps, la suite ne sera pas disponible avant un petit moment. Je dois dire que ce roman sombre m’a fait une forte impression et je ne regrette absolument pas de m’être intéressée à ce premier opus, l’univers et les personnages sont captivants.

Katherine a vécu le pire traumatisme qu’une enfant puisque connaître, sans Will le fils de son kidnappeur il aurait pu ne jamais sortir de cet enfer. Huit ans plus tard, la jeune femme n’est plus que l’ombre d’elle-même et elle essaie désespérément de s’en sortir. De son côté, le fils de son bourreau a tout fait pour prendre un nouveau départ, changement d’identité, vie paisible. Seulement malgré tout le temps qui s’est écoulé Ethan Williams n’arrive pas à oublier la jolie petite blonde qu’il a sauvée des griffes de l’enfer. Lorsqu’il s’est lancée à la recherche de la jeune femme, il voulait simplement s’assurer que la vie n’était pas trop dure pour elle et puis brusquement, il est entrée sans sa vie et elle est devenu indispensable à la sienne. Un simple petit mensonge, va prendre des sombres proportions.

Je dois dire que je suis assez bluffée de la manière dont Monica Murphy traite le sujet, l’histoire va alterner entre présent et passé. À aucun moment on ne rentre dans le voyeurisme, les faits sont exprimés de manière évasive sans jamais rentrer dans les détails scabreux. La note de l’auteure prouve une vraie implication et le personnage de Katie est d’un réalisme à couper le souffle. Huit ans après le drame qui à tout changer, la jeune femme n’a aucune vie sociale et mène ses études à domiciles. Pourtant avec l’aide sa psychologue un changement va s’opérer, ce désir de prendre sa vie en main va la conduire à repousser ses limites. Bien que la jeune femme souffre d’un réel traumatisme, elle va essayer de se fixer des objectifs pour s’en sortir et même si sa mère et sa sœur son là pour elle, elle veut y arriver seule.

Je suis assez admirative de la force de caractère de Katie, c’est une survivante et même si sa famille a tendance à la materner un peu, elle montre une force de caractère dont elle n’est elle-même pas consciente. Si elle en est là aujourd’hui, c’est grâce à tout ce qu’elle a accompli et même si ses cauchemars n’ont pas vraiment disparu, elle prend le chemin de la guérison. Sa rencontre avec Ethan va être un déclencheur assez important, il représente tout ce qu’elle a toujours fui et avec lui elle va immédiatement ressentir une connexion. Le mensonge c’est tout ce que je déteste dans une histoire et là on peut dire que le mec il en tient une bonne. La romance est totalement déstabilisante, en tant que lecteur notre point de vue est omniprésent et lorsque Ethan approche Katie on sait que c’est une mauvaise idée, pourtant on comprend son besoin de l’approcher. Et évidemment les sentiments vont rapidement venir mettre le héros en mauvaise posture. Objectivement, il a des qualités, mais sa manière de s’y prendre est flippante.

Je n’aurais pas classé cette histoire dans le genre Dark Romance, mais l’originalité du récit est indéniable. Il s’agit effectivement d’une romance sombre et le lien qui unit nos héros est né dans la noirceur. Pourtant il n’est pas si difficile à concevoir, ce qu’ils ont vécu cette fameuse nuit, ils sont les seuls à le comprendre et le fait de ne pas avoir pu faire perdurer ce lien dans le temps, les a tous les deux amenés à ne jamais oublier l’autre. Après, je ne suis pas une grande fan des décisions d’Ethan, j’ai trouvé certains choix un peu égoïstes et il était évident que lorsque la vérité éclaterait cela ferait des étincelles, j’ai redouté ce moment pour Katie, car les flash-back m’ont déjà anéantie pour elle. Monica Murphy arrive à être empathique des deux côtés du miroir. Sans grande surprise, la fin est frustrante et l’attente sera longue avant de découvrir la direction que va prendre l’auteur et un premier tome remarquable, j’en frissonne d’avance.

Lucie

Corps impatients | Emma M. Green (#1)

img_20161113_135024corps-impatientsJ’ai pris l’habitude de lire les nouvelles qui paraissent chez les éditions Addictives, bien souvent elles me servent de dose quand je suis en manque de lecture et leur format rend la lecture pratique, mais complique aussi la rédaction des chroniques. La première fois que j’ai lu une nouvelle en intégrale, je n’ai pas retrouvé le même plaisir alors bien souvent je me contente d’être patiente, parfois enragée quand la fin me rend dingue et surtout bien souvent émerveillée par l’amour. Comme à mon habitude, j’ai craqué pour le dernier Emma M. Greeen, ce duo est pour moi la reine du genre et je n’attends toujours avec impatience ses futures publications et je suis bien souvent comblée.

En apprenant qu’une intégrale allait sortir en exclusivité, je n’étais pas spécialement emballée et lorsque j’ai lu le premier volume, mon cœur a fait des bonds, la magie a opéré et bien évidemment j’ai pré-commandé ce petit bijou. Cette belle brique pourrait en effrayée quelques-uns et pourtant à aucun moment je n’ai ressenti de longueurs, j’ai dévoré chaque page avec toujours plus d’attente et mon petit cœur qui battait à cent à l’heure, ce roman intègre tout ce que j’aime dans la littérature sentimentale. Un couple charismatique, qui malgré l’interdit ne peut s’empêcher de succomber, des barrières qui vont se dresser devant leur amour et un duo de choc plus amoureux que jamais.

Thelma Bellamy n’a que 21 ans, mais pourtant sa vie est qu’un grand chaos. Une mère alcoolique et trois petits frères qu’elle s’est juré de protéger de la misère, elle est animé par une volonté de guerrière pour s’en sortir, et ainsi offrir un avenir meilleur à sa famille. Décrocher une bourse pour entrer à Columbia c’est l’occasion de montrer de quoi elle est capable. C’est ainsi qu’elle se retrouve en plein cœur de New York dans une coloc déjantée, le tout en restant éloigné des mecs, n’accordant que très peu de temps à ses loisirs. Son objectif c’est de bosser, bosser et encore bosser et rien ne pourra l’empêcher de s’en sortir. Pas même le célèbre écrivain et professeur de littérature Finn McNeil.

Lorsqu’elle est acceptée dans le cours du célèbre professeur, Thelma est ravie, pas spécialement à cause de l’enseignant, mais principalement car ce cours est passionnant et qu’il ne compte pas sur elle pour faire partie de ses groupies sans cervelles qui bavent devant le professeur McLove. On peut dire que rien n’est laissé de côté et ce mâle est un grand cru. Mesdames vous pouvez être fière de vous Finn vient de rejoindre la troisième place après Gabriel Diamonds et mon chouchou absolu Vadim King. Ce simple écrivain milliardaire, qui réussit par ses mots à nous retourner le cerveau, ses déclarations enflammées, il a cette manière de repérer ce qu’on pensait définitivement cassé.

Leur amour est impossible et pourtant ils vont braver tous les interdits pour simplement avoir le droit de s’aimer. Ils seront soutenus par un trio au nom improbable, tous plus attachants les uns que les autres et un amant prêt à tout pour secourir sa belle, même si la princesse n’a pas besoin d’être secouru par le prince charmant. Ils sont tous les deux cabossés et malgré les obstacles notre couple de héros va nous offrir de l’amour avec un grand A, qui prouve bien que pour vivre heureux, il faut vivre caché.

Lucie