Le Gardien des secrets | Emma Cavalier (Les Trois Talents #2)

Résumé :

Quand la distance révèle la passion… Le deuxième volet des Trois talents nous entraîne à New York où Lex, qui a obtenu la bourse Perdini, cumule plusieurs activités entre journalisme et photographie, sans parvenir à oublier sa culpabilité envers Elisabeth. Il se lie avec Eviva : une jeune artiste à la réputation sulfureuse qui fréquente le milieu underground new-yorkais et lui propose de l’accompagner dans ses soirées de débauche.
De son côté, Elisabeth est en proie à une violente dépression. Cherchant à retrouver son identité, elle se retire du monde et se lance dans un pèlerinage qui va la jeter sur les routes du Sud de la France. On suit en parallèle les folles aventures de Lex dans la nuit new-yorkaise et le voyage d’Elisabeth entre épreuve expiatoire et lutte contre ses pulsions. Mais aucun des deux ne trouve satisfaction dans ces excès, car ils restent marqués par la nostalgie de la relation intense qui les unissait.
Une romance torride et haletante…

Je remercie les éditions Blanche pour l’envoi de ce roman
Ce roman est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

J’ai eu énormément de mal à écrire cette chronique, tout simplement parce que j’apprécie particulièrement la plume de l’auteure et la manière dont elle arrive à accrocher son lecteur. Je voulais vraiment retrouver l’ambiance du premier opus et malgré ce désir il m’a été impossible d’accepter la manière dont l’histoire se déroulait. J’ai poursuivi ma lecture sans mal, grâce à une écriture agréable et fluide, mais à mon sens ce second opus n’a aucun rapport avec une romance érotique. Peut-être est-ce lié au fait que nos héros sont séparés ou tout simplement, je n’ai pas réussi à accrocher aux scènes érotiques sans qu’aucun sentiment amoureux n’en émerge. Difficile d’expliquer le malaise qui accompagnait parfois ma lecture, mais la romance est pour moi un critère indispensable et ce roman érotique n’a pas su me faire accepter l’absence de la romance.

Après leur dispute en fin de tome précédent, nous quittions nos deux héros dans une situation destructrice. Malgré les mois passés, Lex n’a pas totalement oublié Elisabeth, mais il s’efforce de profiter de la vie à New York, au cours d’une soirée il fait la connaissance d’Eviva, qui va lui présenter un groupe d’amis ce qui va lui permettre d’avoir des contacts dans le milieu de la nuit et plus particulièrement dans le monde BDSM. Bien que sa culpabilité soit toujours là, il va continuer sa vie sans réellement analyser ce qu’il a perdu et j’avais parfois l’impression qu’il n’était pas tellement affecté par la situation. Après la révélation de son secret, j’aurais pensé qu’on s’attarderait un peu plus sur sa situation, alors que l’auteure a fait le choix de le laisser retourner dans ses vices et au final, j’avais du mal à apprécier son évolution à travers toute cette débauche. Je comprends qu’il s’agisse d’une sorte de décente aux enfers, mais j’ai eu du mal à me sentir à l’aise avec cette nouvelle vie.

Du côté d’Elisabeth on ressent de réelle difficulté à s’en sortir, après les révélations de Lex et la fin de leur relation, la jeune femme va avoir du mal à remonter la pente. Je n’ai pas forcément compris les choix qu’elle va prendre, mais dans sa quête elle va essayer de trouver des réponses dans un périple surprenant. Bien que la narration s’intéresse davantage à Lex, nous allons découvrir un véritable changement chez la jeune femme et la situation va prendre une direction particulière que j’ai trouvée assez perturbante. C’est une impression assez personnel, mais j’ai eu du mal à me retrouver dans sa manière de gérer son chagrin, sans compter qu’elle va être méconnaissable et j’ai eu du mal à retrouver notre héroïne dans ses réactions disproportionnées.

Vous l’aurez compris, l’histoire n’a pas vraiment réussi à me convaincre et je redoutais qu’on prenne cette direction. A commencer par la séparation, c’est vrai qu’elle était indispensable pour que nos héros puisse revenir sur de bonnes bases, mais les voir vivre autre chose sans réellement penser à la relation qu’ils avaient m’a vraiment déçue. J’avais l’impression que tout ce qu’ils ont vécue dans le tome précédent n’avait aucune importante et pour moi on perd le fil conducteur de cette histoire. Certes on aborde toujours des thèmes similaires, mais on ne progresse pas tellement notamment dans le passé de Lex qui semble l’avoir conditionné à être ce jeune homme et au final, ce qui paraissait être une intrigue intéressante n’est pas exploité.

J’avais bon espoir que nos héros puissent ressortir grandit de cette séparation, alors oui j’ai détesté chaque moment où ils continuent de vivre leur vie, mais je peux facilement accepter de les voir se prendre en main pour mieux en tirer des enseignements, mais cette distance est vraiment trop longue et mon côté monogame, n’a vraiment pas apprécié cette débauche, surtout pour en être au point de départ à la fin. Quelle frustration d’apprécier découvrir la plume d’une auteure, mais grincer des dents quand l’histoire ne correspond pas à vos désirs de rêveuse. Beaucoup trop d’érotisme dans ce tome pour me séduire. La curiosité me pousse à laisser le dernier mot au troisième tome, mais ce manque de romantisme me fait craindre le prochain tome.

Mon avis sur Le conteur d’histoires #1 ICI
Publicités

Complète-moi | Geneva Lee (Royal Saga #7)

Ce roman est le 7ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Je ne sais pas trop quoi penser de cette lecture, certes on passe un bon moment et l’histoire est mignonne, mais l’intrigue est trop lisse, sans réelle surprise et pour le coup, ça me laisse un arrière-goût comme si ce tome était celui de trop. Alors oui, retrouver nos héros et les voir régler leur problème était intéressant, mais on s’intéresse trop aux histoires de couples pour au final bâcler le moment des révélations.

Ce tome est à mon sens un bonus qui permet de retrouver nos héros pour faire durer le plaisir, mais il n’apporte pas de grandes surprises à l’histoire. Ce qui m’a principalement agacée, c’est l’attitude d’Alexander et ça m’a rappelé à quel point j’avais du mal avec son caractère autoritaire et son esprit buté qui n’écoute rien, ni personne. Sa relation avec Clara m’a toujours intriguée et c’est vrai qu’il est intéressant de le découvrir en papa, mais son côté protecteur est affolant et encore une fois il n’apprend pas de ses erreurs ce qui va lui jouer des tours. Néanmoins belle surprise du côté de Clara, qui bien qu’amoureuse va réussir à se faire entendre et bien qu’elle est du mal à dire non au contact de son mari, elle instaure une dynamique intéressante pour le couple et son attitude va faire réfléchir le roi.

Du côté des autres couples, leur présence régulièrement m’a manqué. Nous continuons de les suivre, mais j’ai été assez perturbée par la manière l’auteur choisi des les intégrer au récit, comme si elle instaurait une distance. Surtout qu’ils vont vivre des moments importants et j’avais l’impression d’être exclu de leur histoire, sans vraiment pouvoir m’y sentir à mon aise. C’est un choix de narration assez particulier, que j’ai eu du mal à comprendre et c’est dommage de retrouver nos héros avec cette barrière qui m’a empêché d’être complètement absorbée. Comme si l’auteure souhaitait se concentrer exclusivement sur les pensées désordonnées d’Alexander, accentuer son sentiment d’exclusion et sa solitude.

Ce qui est intéressant avec ce tome c’est que nos couples vont enfin pouvoir affronter leurs derniers démons, pour se consacrer pleinement à leur amour. Malgré plusieurs tomes, les insécurités demeurent les mêmes et nos hérons vont assister à un évènement heureux qu’on attend maintenant depuis un bon moment. J’ai été contente de pouvoir retrouver Smith et Bella, leur relation va subir un accro qui va malgré tout les rapprocher et cet amour m’a fait chaud au cœur. Ils ont une manière de se donner l’un à l’autre qui m’a totalement fait craquer, leur connexion est évidente lorsque l’autre faiblit.

En bref, un tome intéressant qui se lit rapidement, mais qui n’apporte rien à l’histoire. Je garde un sentiment assez mitigé, car certaines scènes sont touchantes, mais à côté de ça tout se termine trop simplement. Je pense notamment à la manière dont l’intrigue principale qui nous aura fait frissonner pendant six tomes, se résout sans trop d’explications et d’une manière trop rapide. Cependant, les couples ont leur lot de difficulté et on passe un bon moment, mais je m’étais préparée à quelque chose de différent. Je ne sais pas si j’aurais l’occasion de retrouver certains personnages secondaires, mais l’idée me plairait bien.

Retrouvez mon avis sur Royal Saga #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #4 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #5 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #6 ICI

Capture-moi | Geneva Lee (Royal Saga #6)

Ce roman est le 6ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers
Merci Hugo New Romance
Date de sortie : 6 juillet 2017

Geneva Lee est douée pour faire grimper la température, mais alors on peut également voir à quel point ses cliffhangers sont intenses. On  peut dire que le tome précédent se terminait sur une note d’incertitude et également de nombreuses questions. En commençant ma lecture, j’avais envie de retrouver un univers familier et c’est avec beaucoup d’attention que j’ai vécue des moments difficiles avec nos héros.

J’ai trouvé cette suite très bien menée l’intrigue n’est pas aussi présente que je m’y attendais, malgré tout, les émotions sont au rendez-vous. L’auteur aborde avec émotion un aspect plus personnel du passé de nos héros tout en conservant la gravité des tomes précédents. Le début démarre sur une note un peu plus sombre et c’est avec beaucoup de sang froid que Belle va gérer la situation. De son côté Smith va nous montrer à quel point il aime celle qui est désormais sa femme, cet amour qui va également être le moteur de ses décisions et on réalise qu’il est prêt à tous les sacrifices pour protéger sa femme.

Face au danger, ils vont faire le choix de s’éloigner de Londres pour se remettre des épreuves qu’ils ont dû affronter. L’auteur va choisir de s’intéresser à l’histoire personnelle de Belle qui jusqu’ici n’avait été que partiellement évoqué. Alors qu’ils vont garder à distance les problèmes de Smith, ce sont les démons de Belle qu’il va désormais falloir affronter et Smith est mon héros. C’est marrant comment Belle qui est une femme intelligente et même si elle a un côté soumise, elle ne se laisse pas faire. Alors que lorsqu’il est question de sa famille, elle a une capacité à se laisser marcher sur les pieds, qui m’a toujours rendu triste. Alors voir que dans ce tome, c’est un peu la revanche, moi ça me fait doucement jubiler.

Alors oui l’intrigue se résout un peu rapidement, mais en même temps on voit que l’auteure n’a pas dit son dernier mot. Le danger est toujours présent et le doute reste présent. Étrangement on ressent moins le côté monarchique, mais l’histoire est très touchante notamment parce que nos héros vont devoir affronter la réalité et qu’elle peut être très dure. On s’intéresse beaucoup plus au lien amoureux et même si les scènes de sexe restent très présentes, c’est beaucoup plus intime dans le sens premier du temps, nos héros vont devoir survivre à la tempête ensemble et malgré la souffrance, ils seront plus forts à deux.

En bref, même si cette série, n’est pas un coup de cœur c’est toujours un très bon moment de lecture. J’ai l’impression qu’une page se tourne avec Bella et Smith, certes nous les retrouverons dans le tome ultime, car ils appartiennent d’une manière ou d’une autre à l’intrigue, mais vraisemblablement cette conclusion devrait se dérouler au cœur du palais. Très curieuse de découvrir ce que ce dernier opus nous réserve.

Retrouvez mon avis sur Royal Saga #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #4 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #5 ICI

 

 

Convoite-moi | Geneva Lee (Royal Saga #5)

Ce roman est le 5ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers

Une suite que j’ai pris plaisir à poursuivre, le tome précédent se terminait avec beaucoup de questions et même si les mystères restent en grande partie non élucidé, je dois admettre que les derniers chapitres ajoutent une bonne dose de tension que je n’ai pas vu venir. Il faut dire que je commençais à trouver que l’histoire n’avançait pas beaucoup et je n’aurais pas pu être plus ravie de ce revirement de situation.

Le tome précédent ne se terminait pas d’une manière brutale, mais au vu du danger Smith et Belle étaient conscient qu’il devait prendre leur distance. Après un licenciement inattendu, la jeune femme a vu là une occasion de lancer son projet entrepreneurial qui lui trottait dans la tête depuis quelques temps. Il est agréable de voir Belle réaliser progressivement ses rêves pour sa star-tuup Bless, cette prise de confiance m’a fait beaucoup plaisir et la voir réaliser son rêve est d’autant plus agréable quand on voit à quel point elle peine à rester à distance de Smith, qui s’est juré de protéger sa belle, quoi que cela lui en coûte.

De manière générale, ce tome n’apporte pas grand chose à l’histoire. Certes la relation va vivre des hauts et des bas et c’est indispensable pour eux de vivre ces émotions pour pouvoir consolider leur couple, mais l’intrigue principale demeure encore très secrète. Même si je dois admettre qu’on ressent encore plus le danger se resserrer et nous ne pouvons que grappiller quelques informations lorsque nous sommes dans les pensées de Smith. Il est indéniable au vu de la tension qu’il se trame quelque chose, mais nous sommes autant dans le flou que Belle. Sans compter que de son côté la jeune femme est également dans une mauvaise position avec sa mère et de manière totalement sadique j’espère que sa revanche va être grandiose, parce qu’une mère mérite une bonne raclée pour être si garce.

En tant que lecteur il est difficile de cerner Smith, ses secrets deviennent pesant et Belle est consciente qu’il lui cache la vérité, ce qui devient difficile à accepter au vu de leur rapprochement. Je pense que leur alchimie est indéniable et malgré les nombreuses scènes de sexe on distingue clairement le lien qui les unit, même si ils ont tendance à oublier un peu trop les choses importantes lorsqu’ils sont en contact l’un de l’autre et c’est parfois frustrant de les voir un peu trop actif sexuellement, car ils remettent tout à plus tard.

En bref, si Geneva Lee ne s’était pas réveillée ma note aurait été plus basse, mais je dois admettre que cette pression qui grimpe m’a fait un bien fou. On sent que l’intrigue se met en place et on réalise que les secrets de Smith on peut-être une bonne raison d’exister. Ce tome va nous montrer des alliances inattendus, un amour plus fort que tout et les premières esquisses de l’intrigue vont révéler la gravité des choses. Quelques petites longueurs au début ont empêché l’histoire d’avancer, mais la plume est toujours aussi addictive et c’est toujours un plaisir de plonger au cœur de la monarchie anglaise et ses complots sont toujours aussi prenant. La fin est assez brutale et même si un extrait du prochain tome est disponible à la fin du roman, j’ai préféré ne pas tenter le diable au risque d’être encore plus frustrée.

Retrouvez mon avis sur Royal Saga #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #4 ICI

 

Cherche-moi | Geneva Lee (Royal Saga #4)

Date de sortie : 11 mai 2017

Je remercie Hugo Roman et ses attachées presse pour l’envoi de ce nouveau roman de Geneva Lee, bien que je garde un souvenir un peu flou de l’histoire précédente l’histoire conserve le côté addictif. J’ai eu du mal à situer les drames et l’épilogue m’a un peu sauvé la vie pour me rafraîchir la mémoire. Après un début un peu lent, j’ai rapidement été embarquée par la sensualité et l’érotisme du récit.

Afin d’aider sa famille à se sortir d’une passe difficile, Belle avait pourtant un plan tout trouvé et sa vie de future femme était pour elle une opportunité compte tenue de ses rapports avec son futur mari. En découvrant que Philip la trompe, le monde de Belle s’écroule et elle se retrouve seule et sans travail. Avec l’amitié de Clara et Edward, ainsi que le soutien de sa tante Jane, la jeune femme va se lancer dans un défi inédit : trouver un travail. Lorsqu’elle est embauchée par Maître Smith Price, la tension est palpable mais malgré les doutes elle accepte ce poste avantageux, qui pourrait lui permettre de voir son rêve se réaliser.

Je dois dire qu’après un début un peu difficile, j’ai bien cru que j’allais ressortir déçue de cette lecture. Puis au fil des pages, malgré un environnement un peu pauvre, j’ai fini par être aspirée par la passion. Ce n’était pourtant pas gagner, Belle est une femme à la beauté glaciale et après l’échec de sa précédente relation, elle a toutes les raisons de garder ses distances avec cet homme et n’entends pas se laisser faire face à l’arrogance de cet avocat. Ce caractère bien trempé, c’est tout ce que Smith aime chez une femme et malgré son désir de garder ses distances, le désir va tout changer et son besoin de contrôle tout emporter.

Dans une romance érotique, il est toujours un peu délicat de trouver le juste milieu entre les scènes passionnelles et la mise en place de l’intrigue. Je n’étais pas très convaincu lorsqu’ils ont commencé à se rapprocher et qu’ils ont cédé à leur pulsion, car je trouvais que c’était trop rapide et même si le cadre spatio-temporel n’est pas clairement évoqué il ne s’écoule que quelques jours lorsque leur relation débute. Dès le début, la nature de dominant de Smith est mise en avant et cela va valoir des scènes très chaude et sensuelle, sans jamais rentrer dans la vulgarité pour autant. L’intrigue a mis longtemps avant de voir le jour, mais lorsque les contours des secrets ont commencé à être plus net, mon intérêt s’est également réveillé, car au final on a une vague idée de ce qui se trame et ça promet d’être intéressant.

En bref, malgré un démarrage un peu lent j’ai retrouvé toute l’addictivité qui m’avait séduite dans les tomes précédents. Les héros ont des goûts similaires avec notre Majesté et ça donne des scènes torrides. Sans compter qu’on a le plaisir de découvrir l’évolution de notre couple royal et c’est toujours appréciable d’avoir des nouvelles, surtout quand elles sont aussi plaisantes. Très curieuse de découvrir ce que la suite nous réserve, le mystère qui entoure nos personnages est loin d’être éclairci et les hypothèses que j’élabore sont toutes assez farfelues pour être crédible. Une romance érotique, sexy, intrigante et addictive.

Retrouvez mon avis sur Royal Saga #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Royal Saga #3 ICI