Before you Break | Christina Lee (Between Breaths #2)

ImpressionBonCe livre est le 3ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers

Je ne garde pas un souvenir inoubliable des tomes 1 et 4, mais puisque j’avais passé un bon moment et que les avis étaient plutôt bons, je me suis laissé tenter. C’est une série que je prends toujours un plaisir à lire, mais même si j’ai passé un bon moment il m’a manqué le petit quelque chose.

Ici nous retrouvons Ella, une jeune femme profondément marquée par le suicide de son frère et cet évènement qui l’a fragilisé, l’a conduite à s’accrocher à un petit ami loin d’être fidèle. Ce drame a également, conditionné son avenir, puisqu’elle s’est dirigé vers des études de psychologie, sans compter un bénévolat pour une hotline de soutien psychologique. Un soir, alors que la jeune femme est de permanence, un certain Daniel appelle complètement paniqué. Cachée sous le pseudonyme Gabriella, elle va tenter de lui apporter le soutien dont il semble avoir besoin, sans succès.

Lui, c’est Quinn un sportif au cœur tendre, que tout le monde semble prendre pour un tombeur. Il est rongé par un secret qu’il cache depuis plusieurs années et la culpabilité est telle que les idées noires ne le quittent jamais. Un soir, alors qu’il est au bord du gouffre, il appelle une hotline et tombe sur Gabriella, qui va lui offrir une oreille attentive pour l’aider à reprendre sa vie en main, même s’il n’est pas encore conscient de ses progrès qu’il va faire et sa rencontre avec Ella, n’y est pas pour rien.

Le centre leur offre l’anonymat dont ils ont besoin Daniel et Gabriella ne font que discuter, lorsque le moral est au plus bas, seulement il n’avait pas prévu de se rencontrer dans la vraie vie. Quinn et Ella vont développer une complicité inattendue, au sein de la fraternité de son petit ami. Pourtant, malgré l’attirance évidente Quinn va rester éloigné de la jeune femme, notamment à cause de son petit ami, malgré le fait qu’il soit mauvais pour elle, son passé lui a appris à rester éloigné des situations compliquées. De son côté, Ella est à un tournant de sa vie son couple bat de l’ail, Daniel l’inquiète et Quinn l’attire, sans vraiment comprendre pourquoi elle ne l’avait pas remarqué avant.

Pour la première fois, c’est l’héroïne qui va porter sur ses épaules la force d’insuffler le courage à un héros fragile. J’ai été très touchée, par l’histoire d’Ella, qui malgré le traumatisme va se donner la possibilité de tout donner pour avoir une vie heureuse et remplie. Alors que l’on n’a aucun secret concernant l’histoire de la jeune femme, celle de Quinn n’est pas révélée tout de suite, seule sa culpabilité nous montre l’ampleur des dégâts sur la vie du jeune homme. Le couple formé va parfaitement ensemble et malgré la pudeur du jeune homme, on ressent clairement ses sentiments qu’il a du mal à accepter, car il ne considère pas avoir droit au bonheur, alors il va vouloir rester éloigner.

En bref, un tome qui aborde un thème plus sombre tel que le suicide, la mort et le travail d’acception qui conduit au bonheur. Une lecture touchante, qui ne laisse pas indifférent, mais qui n’a pas réussi à m’apporter ce petit truc en plus. L’histoire des héros est triste, mais je m’attendais à ce que l’aspect psychologie et le lien qui unit nos héros soient plus profond. A ce jour, aucune nouvelle du côté du tome 3, qui sera consacré à Rachel, donc j’espère malgré tout avoir l’occasion de lire la suite.

Retrouvez mon avis sur All of you #1 ICI

Publicités

Graff’Coeur | Fanny André

ImpressionBonA vingt-trois ans, Léna prend conscience que sa vie prend un tournant plutôt éloigné de ses projets. Malgré sa passion pour les graffitis, elle n’a pas réussi à continuer ses études aux Beaux-Arts et se réveiller à côté d’un type inconnu est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Sur un coup de tête, elle décide de retourner à Londres car les souvenirs qui y sont affectés sur les plus heureux de son adolescence et puis Caden, celui avec qui elle a vécu une relation passionnelle y vit avec sa sœur Ellen. Nostalgique de cette époque, elle va y voir un signe pour renouer ses relations avec les jumeaux.

Et c’est également l’occasion de redonner du souffle à son art de rue et tenter sa chance dans un pays étranger. Alors qu’à son arrivée, la complicité renait immédiatement avec Ellen, ses retrouvailles avec Caden vont s’avérer glaciales. En effet, elle n’est pas la seule à avoir changé depuis quatre ans et le poète romantique, au look un peu bohème a laissé la place au business man, contrôle freak. Sans compter, qu’elle attend toujours les explications de son départ précipité, seulement elle va également devoir faire avec son adorable fiancée, aux manières parfaites et qui correspond totalement au mode de vie du tout nouveau Caden. Alors que Léna est tout le contraire, et malgré les années elle a gardé son esprit rebelle et son goût de l’insouciance, au grand désarroi de celui-ci.

Je n’avais aucune attente en commençant ma lecture, donc globalement c’est plutôt détente et il m’aura tenu compagnie pendant l’après-midi. Pourtant, malgré tout l’intérêt de l’intrigue, j’ai trouvé ça un peu trop calme et je m’attendais à ce que ça bouge un peu plus. La passion de Léna n’est pas suffisamment mise en avant, on a l’impression que c’est un petit passe-temps. Par contre, j’ai beaucoup aimé l’esprit rebelle de l’héroïne, elle ne se laisse pas dicter sa conduite et s’éloigne du moule. C’est d’ailleurs cette partie de sa personnalité qui a toujours séduit Caden et même s’il a changé, il est ravie de voir qu’elle a conservé son grain de folie. Leur échange dégage une bonne dose d’électricité et on voit tout de suite que la flemme n’est pas éteinte, donc évidemment on veut savoir pourquoi il est parti et surtout pourquoi il a renoncé à sa personnalité, pour cette vie parfaite et bien rangée.

A côté de ça, j’ai l’impression que les personnages sont survolés, l’univers artistique est vraiment présent que ce soit l’art de rue évoqué, la musique qui a une place importante, ou la poésie. Mais, on a des personnages qui demeurent un mystère et qui soient dits en passant, n’ont pas l’air de beaucoup travailler, mais bon ça à la rigueur ça me fait sourire. J’ai du mal à expliquer les raisons de cette impression d’être restée à l’extérieur, la romance est mignonne, l’univers plutôt bien trouvé, mais je n’ai pas le sentiment de connaître le moi-intérieur des personnages et même si j’ai passé un bon moment, je voulais davantage d’explications que les personnages soient plus approfondis, avoir le sentiment de les avoir rencontrés le temps d’un après-midi et mieux les connaître. Sans compter que du côté des personnages principaux on avait beaucoup de potentiel avec Dane, Anna et même Ellen.

En bref, ma chronique peut paraître dure et en me relisant, on a l’impression que je n’ai pas aimé grand chose, alors qu’au contraire pour une première lecture de l’auteure, je trouve ça plutôt encourageant et j’aime beaucoup le style d’écriture. Peut-être que mon impression est due à une plume débutante, ou peut-être que c’est moi qui suis passée à côté… Mais ça reste une lecture vraiment agréable et je suis loin d’être déçue par ma lecture, puisque ça m’a permis de découvrir l’auteure.

Signature Lucie

All of you | Christina Lee (Between Breaths #1)

ImpressionExcellentÇa fait plaisir de commencer par le commencent. Le résumé présageait une romance comme je les aime et je peux vous dire que je l’ai savourée. On peut dire que ce tome me réconcilie avec cette série et je vais essayer de m’en tenir à l’ordre de publication pour la suite, pour éviter l’erreur du tome 4.

Avery est étudiante infirmière, pour subvenir à ses besoins elle travaille dans une maison de retraite et ça lui convient parfaitement. Indépendante, avec un fort caractère, elle mène la braque et choisit ses proies. Les aventures passagères lui convienne parfaitement, car elle n’envisage pas de relation sérieuse. Bennett est canon, tatoueur, étudiant en arts et accessoirement vierge. Je ne vous raconte pas comment mon cœur craque déjà pour cet homme qui préfère se préserver pour celle qu’il aime.

Leurs histoires personnelles ont des similitudes, issues d’une famille à problèmes, ils ont tous les deux apprit à gérer la situation d’une manière différente. Pourtant, alors que l’une souhaite une relation sans attache et l’autre une relation sérieuse, ils vont être entraînés malgré eux ans une attirance tellement forte qu’ils vont être complètement perdus. S’en tenir à une relation amicale semble être la solution idéale, mais le désir et les sentiments sont tellement intenses, que c’est une question de temps.

Je crois bien que c’était la première fois que je lisais une romance où le mec qui est vierge. En lisant le résumé, j’étais déjà ultra attendri par Bennett, mais sincèrement j’étais loin d’imaginer qu’il serait aussi adorable et taquin. Il sait clairement à quoi s’attendre avec les femmes et il est paré à toutes les réactions de la gent féminine face à ce petit secret, certes pas honteux, mais qui intensifie le désir. Avery est en admiration devant ce choix qu’a fait Bennett et elle n’envisage pas d’être la femme qu’il attend. Son manque de confiance envers les hommes, la force à prendre la fuite et le tenir à distance. Son enfance a conditionné la femme qu’elle est devenue et elle peut compter sur une résidente au cœur en or, pour l’aider à garder la tête sur les épaules et prendre les bonnes décisions.

J’ai tout simplement adoré, je crois que Bennett Reynolds peut être fière de rejoindre mon club des irrésistibles boy-friends. Une romance tout en pudeur, où deux êtres apprennent à se faire confiance et à dévoiler les sentiments qu’ils éprouvent. Des personnages attachants, drôle et sexy qui m’ont séduit.

Signature Lucie

Rédemption | Jessica Sorensen (Callie & Kayden #2)

ImpressionExcellentCe livre est le 2ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers.

Rhalala cette suite je l’ai attendue et retrouver Callie et Kayden c’était juste parfait. J’avais gardé en mémoire le final horrible qui laissait Kayden se vider de son sang et Callie impuissante. Comme le premier opus, c’est un cataclysme d’émotions fortes, je m’attendais à voir basculer l’histoire et effectivement contrairement au premier tome, c’est Kayden qui a besoin d’être sauvé dans cette suite.

L’histoire se poursuit dans le chaos, Callie n’étant pas de la famille, il lui est interdit de rendre visite à Kayden à l’hôpital. Contrainte de retourner à l’université, elle se morfond de ne pas pouvoir retrouver celui-ci qui lui a redonné goût à la vie. De son côté Kayden est hospitalisé dans un centre spécialisé, lui offrant du répit et un éloignement indispensable de sa famille. Conscient qu’il a un sérieux problème, il repousse Callie et tente de lui faire comprendre qu’elle doit garder ses distances. C’est sans compter sur la détermination de Luke et Seth, que le quatuor quitte tout pour un week-end en Californie.

Nos deux héros sont cabossés par la vie et même si Callie est sur la voie de la guérison, elle a besoin de Kayden à ses côtés pour pouvoir surmonter ses démons. Alors que dans le tome 1, c’était Kayden qui soutenait Callie dans ses moments difficiles, ici c’est elle qui prend sur elle pour lui venir en aide. Ils ont tous les deux énormément de problèmes et leur sentiment sont une bouffée d’air frais dans ce climat difficile. Et puis ce week-end à la plage, c’est aussi l’occasion pour eux de renouer et réinstaurer la confiance qu’il avait l’un pour l’autre. Kayden souffre tellement qu’il veut chasser ses émotions positives ou négatives et il n’arrive pas à comprendre qu’il mérite Callie et tout l’amour qu’elle lui porte.

J’ai été oppressé tout au long de ma lecture, il y a tellement de souffrance dans la vie de Kayden que j’avais peur de le voir craquer. Callie a ses propres problèmes et soutenir une autre personne qui coule, ce n’est pas toujours évident, j’ai été ravie de découvrir sa force cachée et je suis admirative de l’évolution de son personnage. Elle a réussi à dompter ses démons et prends en charge  Kayden.

En bref, on est proche du coup de cœur, mais j’aurais souhaité un autre dénouement, c’est sûrement mon côté bisounours. Jessica Sorensen fait passer son lecteur par toutes sortes d’émotions : amour, culpabilité, honte, souffrance, tendresse… La justesse des mots rend crédible une telle histoire et c’est ça le plus effrayant au final. C’est le genre de plaisir coupable qui arrive à me toucher et reste dans un tiroir de mon cœur. Je ne peux que recommander ce magnifique roman, c’est une pépite du NA.

Retrouvez mon avis sur Callie et Kayden #1  ICI
Signature Lucie

Promise me this | Christina Lee (Between Breaths #4)

ImpressionMoyenCe livre est le 4ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers

Bon là pour le coup ça n’a pas fonctionné, même si il est plutôt bon. J’étais sceptique en découvrant que dans la version originale il s’agit du tome 4, mais clairement en me plongeant dans cette histoire j’ai eu l’impression qu’il me manquait des éléments pour comprendre comment les personnages en sont arrivés là dans leur relation. Tout est trop rapide, leur rapprochement s’est probablement effectué dans les tomes précédents et clairement l’attirance déborde dès le premier chapitre.

Jessie est une petite boule d’énergie, cheveux teint en bleu, qui lui vaudra le surnom de Blue, tatouage qui habille son corps, une indépendance revendiquée et passionnée par le monde de la photographie. Parallèlement nous découvrons Nate, c’est un personnage qui apparaît comme le parfait petit fils à papa et il a tout du gentil garçon. Pourtant Monsieur Propre est plus complexe qu’il n’y parait.

Leur complicité et leur taquinerie n’est un secret pour personne. Nate et Jessie sont amis et ils n’ont jamais remis ça en question. Pourtant un soir, un évènement va remettre en question leur sentiment. La perception qu’ils ont l’un de l’autre va progressivement se transformer en quelque chose de plus profond. Au cours d’un week-end de travail, ils vont partager un moment particulier et partager des secrets importants, créant un lien entre eux. Pourtant Nate est rongé par ses peurs et ces craintes l’empêchent de s’impliquer émotionnellement avec des femmes. De son côté Jessie essaye de le pousser à se confier, car elle voit le combat intérieur qu’il mène et elle sait pertinemment qu’il n’y arrivera pas sans aide. Leur rapprochement est un peu inattendu, il ne s’était jamais posé la question d’une possible évolution entre eux et ils vont découvrir qu’ils ne se connaissaient pas tant que ça. Leurs discussions sont touchantes, mais il m’a manqué un truc pour avoir l’impression d’être lié à eux.

Que l’intrigue soit classique en soit ce n’est pas un problème, j’ai parfois été emporté par des thèmes que j’ai lus et relus dans de nombreux romans. Les peurs de Nate sont légitimes, mais s’empêcher de vivre ne va pas arranger les choses et clairement il est dépassé et frustré. Jessie va lui apporter son amitié et lui proposer des solutions concrètes. Elle va être sa bouée de sauvetage et rester une amie fidèle, même lorsqu’il fera marche arrière dès qu’un rapprochement verra le jour. Le problème c’est que le sujet est difficile et pourtant je n’ai pas l’impression d’éprouver de l’empathie pour Nate. Les sentiments sont trop détachés, Jessie n’est pas touchée de voir la souffrance de Nate, elle veut l’aider, mais même lorsqu’il la repousse elle n’a aucune émotion. J’aurai voulu qu’à un moment ils craquent.

Et puis franchement, je pousse un coup de gueule sur l’ordre de publication. Vous êtes sérieux là ? Je ne trouve pas ça cool votre système ! D’une part, on découvre des couples déjà formés et on apprend des éléments que j’aurai bien aimés ne pas savoir, notamment concernant Bennett. Et d’autre part, ça donne l’impression que l’histoire démarre trop rapidement, puisque j’imagine que nos héros ont du se chamailler un bon moment avant d’en arriver là. Je suis déçue quoi !  Je ne vous cache pas qu’on est loin d’un coup de cœur. Bon hormis ce désastreux choix de publication, les personnages un peu trop détaché ça reste un roman pas trop mauvais dans son genre et y a du potentiel si on reprend au début.

Retrouvez mon avis sur All of you #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Before you Break #2 ICI

Signature Lucie