Love Song | Sophia Bennett

Sortie prévue le 19 octobre 2017
Merci à Hugo New Way pour l’envoi de ce roman

Un roman qui m’attirait à la fois pour son immersion auprès de musiciens et par la maison d’éditions qui me font toujours passer un bon moment. Ce roman bien que très classique m’a fait passer un bon moment et j’ai pris plaisir à découvrir l’histoire de ces jeunes adolescents en quête d’eux-même.

Nous allons suivre Nina Baxter, une héroïne très mature qui après une déception amoureuse s’est renfermée sur elle-même. La jeune fille préfère se consacrer à sa famille et sa meilleure amie, plutôt que revivre la souffrance qu’elle a ressenti lorsqu’elle s’est retrouvé seule. Alors qu’elle accompagne sa cœur à un concert du groupe phare du moment : The Point, un évènement va la conduire à être au centre de l’attention et ce simple évènement va lui offrir une opportunité incroyable : partir en tournée avec le groupe de rock-stars du moment. Ce rêve c’est celui de toutes les adolescentes, pourtant quelque chose retient Nina et c’est à contre cœur qu’elle va accepter.

Au premier abord j’ai eu du mal à imaginer que des parents puissent accepter que leur fille de dix-sept ans puisse partir en tournée avec un groupe de jeunes hommes. Et pourtant, Nina dégage une certaine maturité qu’il est impossible de ne pas voir, jusqu’ici elle a toujours aidé ses parents avec sa fratrie et on ne peut pas dire que la jeune fille soit du genre à sortir énormément. Alors, chercher à pousser leur fille à s’ouvrir aux autres est assez plausible, en faisant abstraction de mes réticences j’ai fini par m’attacher à cette héroïne. Malgré les difficultés, Nina ne va pas se laisser démonter et va prendre à cœur son rôle au sein de l’équipe qui accompagne le groupe.

A travers les yeux d’une jeune fille authentique et simple, nous allons découvrir le quotidien parfois démesuré d’un groupe célèbre. Rapidement les paillettes vont s’effacer au profit de problèmes dont personne n’a idée : le malaise face aux fans hystériques, les difficultés à garder les pieds sur terre, ou tout simplement l’image trop lisse d’un leader qui semble indifférent à ceux qui l’entourent. Nina va découvrir que l’entente au sein du groupe est assez précaire et malgré sa gentillesse, il va être difficile pour elle d’être acceptée. On pourrait même dire que pendant une bonne partie du roman, elle est ignorée du groupe et puis elle va progressivement se rapprocher d’eux par sa simplicité. C’est l’un de ses traits de caractère que j’ai préféré, sa douceur et sa gentillesse qu’elle va mettre à profit pour aider les membres du groupe, qui ont besoin de se retrouver, pour ne pas imploser.

Cerner les membres du groupe a été plus difficile, on reste en surface sans jamais vraiment creuser. Des points intéressants sont évoqués et contribuent aux rapprochements tant amicaux, que sentimentaux. Certes ce sont des clichés de la célébrité, mais à aucun moment on ne s’ennuie. Quelques thèmes sont restés en surface, mais cela contribue à passer un bon moment sans prise de tête et ce côté du roman remplit parfaitement le contrat. Ce n’est peut-être pas le roman le plus touchant de la collection New Way, mais l’histoire est mignonne et les héros ont un quelques côtés touchants, malgré leur distance. Une lecture qui m’aura fait passer un moment agréable.

 

Publicités

Hollywood Dirt | Alessandra Torre

Je remercie les Éditions Hugo New Romance pour ce roman

J’ai eu beaucoup de mal à rassembler mes idées pour rédiger cette chronique, notamment car j’avais du mal à mettre le doigt sur ce qui m’avait dérangé dans cette lecture, alors que le style de l’auteure et l’ensemble de ma lecture n’ont pourtant rien de déplaisant. C’est en analysant de manière approfondi mon ressenti, que j’ai commencé à réaliser que des petits détails assemblés m’avaient parfois perturbés dans ma lecture.

Summer est une héroïne comme je n’en ai jamais vu, élevée dans une petite communauté du sud cette jeune femme est débrouillarde et son petit caractère fait des ravages. Ce qui lui vaut notamment d’être la cible de rumeur et sa présence est loin d’être appréciée dans la région. Il n’avait aucune raison de se rencontrer, pourtant après une séparation plus que houleuse Cole Matsen star d’Hollywood et mari bafoué, débarque tel un conquérant au cœur de la Géorgie afin de préparer le tournage de son prochain film.

La première rencontre entre Summer et Cole va s’avérer explosive, c’est la rencontre entre la femme indépendante et l’homme à femmes. Il faut dire que le retour à la réalité va être brutal pour l’acteur, son sourire de charmeur ne semble faire aucun effet à Summer et pire encore, toute tentative d’approche se solde par une guerre nucléaire. Pourtant malgré son aversion pour la star, la proposition qu’il va lui faire est une incroyable opportunité et même si elle doit travailler avec son ennemi, la jeune femme est déterminée.

Le personnage de Summer est une héroïne très représentative de l’image que je me fais des habitantes du sud des États-Unis. Immédiatement elle va prendre en grippe Cole, jusqu’ici aucun homme ne lui a jamais dicté sa conduite et être face à un homme aussi prétentieux, qui n’a visiblement aucun respect pour les femmes va passablement l’agacer. Telle une battante, elle ne va pas hésiter à le remettre à sa place et cette fougue m’a beaucoup plu. Habitué à voir les femmes tomber à ses genoux, il va rapidement redescendre son petit nuage et réaliser qu’ici il n’a pas plus d’importance que les autres, tout en continuer à tenter de s’approcher de Summer.

Au départ, je n’étais pas la plus grande fan de Cole, son comportement insupportable et son attitude de star capricieuse était parfois exagéré, alors quand à aucun moment tu n’aperçois l’homme derrière la star il est difficile de s’attacher. J’ai noté une évolution au fil des chapitres, à commencer par son humanisation suite à l’infidélité de sa femme, derrière le personnage arrogant se cache un homme blessé qui voit sa vie voler en éclats. Pourtant malgré une évolution intéressante, le charme n’a pas opéré. L’attirance sexuelle ne cesse de monter, créant parfois des scènes amusantes où la tension devient plus intense, sans pourtant montrer leurs véritables émotions.

C’est de là que vient le problème, l’alchimie physique ne m’a pas séduite, car je n’ai pas ressenti cette étincelle derrière leur haine mutuelle. D’ailleurs, je n’ai pas compris pourquoi il se détestait autant, notamment Summer qui se créer sa propre idée de Cole sans jamais le voir sous un autre jour. Dès le début, le style de l’auteure m’a embarquée dans cette aventure et pendant quelques instants les descriptions m’ont fait voyager, j’ai moi aussi ressenti la chaleur du sud et l’ambiance particulière propre au sud des États-Unis.

La narration assez particulière n’a pas été un frein pour moi, mais j’ai toujours eu la sensation qu’on me gardait à distance. A commencer par les chapitres très court qui survolent les scènes, n’entrant pas complètement dans la tête de ses héros, bien que pour le lecteur ce format soit addictif. Le début introduit bien l’histoire, mais progressivement le récit a commencé à devenir répétitif et notre héroïne maintenait toujours cette distance de sécurité, sans jamais se dévoiler complètement. J’ai attendu patiemment de ressentir les prémices des premiers sentiments amoureux, alors qu’il n’entrait qu’en ligne de compte l’attirance sexuelle. Notre couple se complète à merveille et c’est avec le sourire que j’ai suivi leurs échanges, pourtant ils n’ont pas réussi à m’attendrir.

En bref, l’histoire dans son ensemble à de nombreux points positifs, la curiosité est présente à chaque fin de chapitres et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que j’ai poursuivi ma lecture, rajoutant progressivement quelques chapitres supplémentaires. Ce qui m’a frappé c’est cette relation Amour/Haine entre les personnages, tout est propice à leurs chamailleries et je ne nie pas qu’ils se rapprochent grâce à leur attirance. Le décor est rendu réaliste grâce aux descriptions, mais il manque à mon sens de personnages secondaires, même si Cocky remplit à merveille son rôle. Un bon moment de lecture, mais il n’égale pas Black Lies qui avait été une vraie révélation.

Sweet Ache | K. Bromberg (Driven #6)

C’est toujours un plaisir de retrouver la plume de K. Bromberg, je ne cesse de le répéter mais cette auteure a été une véritable révélation pour moi. L’Amour que je porte à Colton est indétrônable, mais avoir le plaisir de le revoir par l’intermédiaire de sa petite sœur n’a fait que la rendre plus touchante. Avec ce tome je n’avais aucune attente, mais j’ai toujours un petit faible pour les musiciens, alors j’étais ravie de changer de changer d’univers même si le petit clin d’œil au pilote est bel et bien là.

Quinlan a été à bonne école avec un père célèbre et un frère tout aussi reconnu alors lorsqu’elle fait la connaissance du rockeur Hawkin Play elle est loin d’être impressionné par son attitude puisque Colton a longtemps été un célibataire aussi arrogant. Elle n’a ni l’envie, ni le temps de se consacrer à une relation amoureuse et céder à une nuit débridée avec cet homme insupportable n’est pas une option envisageable pour la jeune assistante. Son objectif consiste à terminer sa thèse tout en étant l’assistante du rockeur. Ce que Quinlan ne sait pas, ce sont les raisons qui ont poussé le célèbre chanteur à donner une conférence.

Hawkin est passionné et il réalise enfin le rêve de son enfance, pourtant malgré les excès que la presse ne cesse de mettre en avant, personne ne connaît l’Amour qu’il porte à son frère jumeau, allant même jusqu’à réparer chacune de ses erreurs. Pourtant cette fois, Hunter est allé trop loin et protéger son frère pourrait bien avoir des répercussions sur son groupe. Afin de montrer sa bonne foi, il va accepter de sensibiliser les étudiants au star-system Sex, Drogues & Rock’n’roll et succomber à la repartie de sa belle assistante.

Très belle histoire qui m’aura valu quelques sueurs froides vers la fin et qui m’a complètement séduite. J’aimerais mettre l’accent sur le fait que Quinlan est une héroïne qui a tout pour être heureuse et elle profite à pleine dent de tout ce qu’on lui offre. Vivre avec un père célèbre n’a pas toujours été facile et elle garde une affection touchante pour Colton, qui malgré une enfance difficile a toujours été un frère protecteur prêt à tout pour sa petite sœur. Leur relation a un peu changé depuis qu’il est un mari, car Rylee lui a ouvert les yeux, mais j’ai aimé voir qu’elle pouvait compter sur lui dans les coups durs. Oui, il m’est impossible de ne pas parler de lui, quand je vois à quel point il a parcouru du chemin lorsqu’il conseille Quinlan.

 Hawkin a de nombreux points communs avec son frère, son enfance a été assez merdique et il est en recherche perpétuelle de l’amour de sa mère, sa relation avec son frère est difficile à expliquer, mais il serait prêt à tout pour le voir sortir de cette mauvaise passe, alors lorsque le masque arrogant se fendille un peu, la sensibilité » dont il fait preuve montre une autre personne et il peut compter sur son groupe pour le soutenir dans ses décisions, même si l’histoire du pari n’est pas sa meilleure idée, on s’attache définitivement à ce héros torturé et on aspire à le voir enfin heureux.

Et puis que dire de cette repartie digne du premier tome qui m’a fait sourire, Quinlan n’a rien à envier à son frère, elle sait manier les mots et parfois la température a pris quelques degrés. Je ne vous cache pas qu’au début j’avais du mal avec Hawkin, car il a une attitude un peu désagréable et hautin, progressivement on découvre que ce n’est qu’un masque d’arrogance pour tenir les autres éloignés, mais il m’aura fallu du temps pour supporter son sale caractère. Sans compter que j’étais hyper perturbé par cette histoire de pari qui était de mauvais goût, alors voir qu’il n’assumait pas ça m’a rendu dingue et j’avais envie de le secouer.

En bref, une romance sexy dans un univers musical comme je les aime avec le piquant et la séduction des premiers tomes. Le flirt qui va s’instaurer entre Quinlan et Hawkin est terriblement sensuel, elle va lutter de toutes ses forces et il va user de ses charmes pour pouvoir enfin obtenir ce qu’ils attendent tous les deux, alors quand ce moment arrive on ne peut que savourer. Je serais au rendez-vous le mois prochain.

Retrouvez mon avis sur Driven #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Fueled #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Crashed #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Raced #3.5 ICI
Retrouvez mon avis sur Aced #4 ICI
Retrouvez mon avis sur Slow Flame #5 ICI

#Famous | Jilly Gagnon

img_20170115_111937_020famousTrès-bonAussitôt sorti, aussitôt le petit dernier de la collection New Way a rejoint ma bibliothèque. Encore une fois ce roman va traiter d’un sujet sensible et cette fois l’auteure va s’intéresser à l’impact des réseaux sociaux.

Rachel est loin d’être une élève populaire, pourtant cela ne l’empêche pas d’avoir le béguin pour Kyle Bonham. Il est tout ce qu’elle n’est pas et sa position au lycée, la rend lucide sur la situation elle n’a aucune chance qu’il l’a remarque. Un après-midi alors qu’elle est au centre commercial elle tombe sur Kyle dans son uniforme de serveur au Burger Ban et sur un coup de tête, elle prend une photo qu’elle poste sur Twitter, ce qui n’était qu’une simple blague entre amies, va prendre d’énormes proportions. Après quelques heures, la photo est virale, elle se propage aux autres élèves du lycée et progressivement traverser les État-Unis, l’éttendue est telle qu’elle provoque une célébrité soudaine pour les deux adolescents.

Rachel est une jeune fille d’une incroyable gentillesse et jusqu’ici son manque de popularité ne l’a jamais dérangée, car elle a toujours été entourée par des amies qui appartiennent à son univers. Poster cette photo, va changer sa vie et lui montrer à quel point la célébrité peut être difficile à vivre. Ses camarades vont se montrer agressifs et des haters vont venir ajouter des critiques de plus en plus violentes. Rapidement j’ai été sous le charme de Rachel, sa douceur et son manque de confiance font d’elle un personnage terriblement attachant. Toute cette haine va être une épreuve assez difficile pour elle, car toute cette violence verbale va la rendre vulnérable. Tout le monde la catalogue comme quelqu’un d’allumé, personnellement c’est justement sa différence aux stéréotypes qui m’ont attendri.

J’ai eu plus de mal à apprécier Kyle, bien qu’il ne fasse pas figure du garçon le plus populaire, il dispose d’une certaine renommée au lycée liée à sa condition de sportif. Lorsque cette photo prend une ampleur incroyable il est tout d’abord surpris qu’une photo aussi banale puisse faire un buzz aussi fulgurant, puis rapidement il s’est pris au jeu de la célébrité et c’est peut-être un peu ça qui m’a dérangé, car il ne voit rien de ce qui se passe autour de lui et la souffrance de Rachel passe totalement inaperçue, car il est dans une quête de reconnaissance. Au contact de la jeune femme, il va réaliser qu’il ne prend peut-être pas la direction qu’il lui faut et même si la romance démarre dans des conditions un peu particulières,  je les ai trouvés mignon ensemble et ils vont s’avérer être bénéfiques l’un pour l’autre et changer.

Au commencement, j’ai eu du mal à réaliser qu’une simple photo puisse susciter autant de retombée et puis j’ai réalisé que parfois les buzz démarrent de rien. Ce qui rend cette histoire authentique c’est que Jilly Gagnon donne la parole aux deux côtés de la célébrité, Rachel va subir le pire côté de la célébrité, alors que Kyle est au centre de l’admiration. Sans cette histoire, il ne se serait probablement jamais rien passé entre eux et chacun aurait vécu leur vie sans se soucier de l’autre. J’ai observé une réelle évolution des personnages, Kyle va devenir plus heureux et Rachel s’ouvrir un peu plus au monde. Après c’est vrai que l’histoire peu paraître un peut superficielle, mais j’ai trouvé que l’auteur abordait un point de vue intéressant, ça donne à réfléchir sur l’impact et les retombées qu’un buzz peut avoir. J’imagine tous ces jeunes, qui ont été au centre de moquerie, ou tout simplement mis en avant sans y être préparé et j’imagine à quel point tout peut changer du jour au lendemain. Le pari est réussi pour la collection New Way.

Lucie

Sing | Vivi Greene

BonJe remercie les Éditions Hugo Roman et plus particulièrement Mélusine, pour l’envoi de ce roman. Une grande histoire d’amour avec vos romans, ils ont le don de me faire voyager, pleurer, sourire et aimer, pendant quelques pages et bien souvent je ne vois pas le temps passer, en somme un petit bonheur. Avant de vous parler de l’histoire, j’aimerais revenir sur cette magnifique couverture dont je suis tombée amoureuse et la quatrième de couverture m’a définitivement fait succomber c’est vraiment adorable et au toucher c’est super agréable et tout doux, c’était la minute superficielle.

Lily Ross est une jeune chanteuse au top de sa carrière, adulé de tous elle n’hésite pas à mettre sa vie amoureuse sous le feu des projecteurs. Sa dernière relation en date avec Jed ravit son public, car ils incarnent le couple parfait. Elle tombe des nus lorsque celui-ci décide de mettre fin à leur relation et la presse à scandales n’est pas tendre avec elle. Complètement à bout, elle va prendre la décision de tout plaquer pendant trois mois et de partir sur une île avec ses deux amies d’enfance. L’objectif est simple, se ressourcer et redevenir celle qu’elle était avant le star-système et également avant que ses hormones d’adolescente viennent mettre la pagaille dans sa vie. Au cours de ce voyage, elle va prendre conscience que ses relations amoureuses ont toujours été lié à son succès et elle va tenter de trouver une muse différente pour se montrer qu’elle est capable de s’en sortir sans relation amoureuse.

Évidemment, les choses ne sont pas aussi simples et lorsqu’elle va arriver sur l’île elle va faire la connaissance d’un garçon rafraîchissant. Je dois bien avouer que Noah a beaucoup de potentiel et vous allez forcément succomber à sa simplicité. Alors je vous le dis tout de suite, j’ai beaucoup aimé la douceur et la sensibilité de Lily. La célébrité ne lui est pas du tout monter à la tête et j’ai apprécié qu’elle est consciente d’avoir toujours eu ce qu’elle voulait avec sa carrière. Après c’est vrai que dès que son cœur s’en mêle elle perd un peu les pédales, je ne suis pas sûre de son âge, j’aurais dit une petite vingtaine d’années, mais du coup elle a des réactions d’adolescentes et ça correspond pas toujours à sa maturité dans certaines situations donc ça m’a perturbé. Les choses vont un peu vite à l’image de Lily qui ne se pose pas trop de questions et profite de ce qui s’offre à elle, il est vrai que cela pourrait déplaire mais moi j’ai trouvé que ça correspondait totalement à son personnage, cette chanteuse amoureuse un peu rêveuse, qui tombe amoureuse en un regard et qui profite de chaque instant.

L’intrigue va nous faire voyager et Lily va réapprendre à vivre, ses chansons vont illustrer son émancipation et son voyage va être une vraie évasion. Noah va contribuer à ce sentiment de bien-être, mais c’est surtout la liberté et l’ambiance générale qui règne sur l’île qui va l’inspirer. Sans oublier ses deux meilleures amies, qui sont toujours là pour elle et on ressent l’amitié unique qui les lie. Je pense que si vous êtes arrivé à ce stade de ma chronique, vous vous demandez certainement pourquoi ma notation est si faible puisque j’ai aimé ma lecture. Et bien tout simplement, parce que j’avais tellement été habituée à avoir le cœur et l’estomac retourné, qu’avec cette petite histoire mignonne le feu d’artifice n’a pas eu lieu. Je suis certaine que ce roman trouvera son public, c’est le genre de lecture parfaite pour se détendre, mais de mon côté j’attendais une histoire plus intense.

Lucie Signature