Romance de Noël

Rendez-vous au chalet des cœurs oubliés | Emily Blaine

 

Résumé : Pour Noël, elle va le rendre dinde !
La première fois que Nicolas a rencontré Louise, il l’a prise pour une folle furieuse qui essayait de voler les bocaux de cornichons dans son Caddie.
La deuxième fois que Nicolas a vu Louise, il venait de défoncer la porte des toilettes pour hommes dans lesquelles elle était enfermée.
Clairement, Louise n’a rien à voir avec les femmes qu’il fréquente habituellement,  lorsqu’il profite de son aura de célèbre guitariste de rock pour tromper la solitude de ses nuits. Éternelle optimiste, gourmande propriétaire d’une chocolaterie, elle est aussi une passionnée  –  limite obsessionnelle  –  de Noël. Sauf que lui  déteste  Noël. Et qu’il s’est laissé embarquer dans le rôle du faux petit ami de Louise pour faire enrager l’ex de cette dernière. Dès lors, Nicolas n’a qu’une seule certitude : ces vacances de fin d’année à la montagne promettent d’être tout sauf reposantes…

Première lecture de Noël et je ressors avec des étoiles plein les yeux. C’est une lecture idéale en cette période où les marchés de Noël commencent à ouvrir et où la magie des fêtes se propage peu à peu, l’histoire est classique, mais ça fonctionne parfaitement, le duo s’accorde à merveille et on garde le sourire aux lèvres et la romance est craquante avec une pointe de gourmandise.

Si comme moi vous avez un mémoire de poisson rouge, sachez que cette histoire indépendante est liée à une autre romance d’Emily Blaine T’embrasser sous la neige, qui évoquait la romance d’un autre membre du groupe. Dans ce roman, nous allons retrouver Nicolas membre d’un célèbre groupe qui après une tournée fatigante décide de prendre une pause bien méritée avec le reste du groupe, c’est dans ce contexte qu’ils vont louer un chalet en Savoie

La première rencontre entre Nicolas et Louise est assez amusante puisque c’est une passion commune pour les cornichons qui vont les amener à avoir une altercation, quant à leur seconde rencontre elle vaut aussi son pesant d’or et ces deux rencontres auront eu le mérite de me faire sourire. A première vue tout oppose ces deux personnages, et au fil des pages nous allons découvrir que leur différence va les rapprocher et nous offrir plusieurs scènes adorables.

Louise est une jeune femme pétillante qui est passionnée par Noël et qui ne va pas hésiter à laisser libre cours à cette passion dans sa boutique de chocolat. J’ai adoré sa fraicheur et cette petite touche de folie, sans jamais tomber dans l’excès. A commencer par son côté groupie qu’elle va rapidement mettre de côté et se laisser charmer par Nicolas. Dans un premier temps elle va être hyper excitée de rencontrer son idole et progressivement elle va se rendre compte de l’énormité de la situation, elle une fille totalement normale qui flirte avec une rock star. La situation est improbable et va lui donner quelques complexes, mais chaque instant passé en  sa compagnie va la sortir de sa routine, en la faisant espérer que malgré celle qu’elle est, peut-être que le bonheur est à la clé.

Nicolas vit un peu dans l’excès depuis le décès de son meilleur ami et ne se sentant pas légitime d’éprouver de la peine face à Evan, on va le voir refouler ses sentiments et enchainer les conquêtes pour étouffer son mal-être. Sa rencontre avec Louise va complètement changer sa manière de penser des femmes, car elle n’a rien à voir avec celles qu’il côtoie et ses réactions  vont s’avérer parfois surprenantes. A commencer par cette comédie qu’ils vont commencer à jouer pour sauver l’honneur de Louise face à son ancien petit ami, bien évidemment le jeu d’acteur va rapidement montrer que la réalité n’est pas loin et j’ai savouré chaque interaction, à la fois drôle, pleine de tension et dans une ambiance de Noël avec les parfaits ingrédients, un groupe d’amis soudé, un Noël sous la neige et bien évidemment du chocolat à profusion.

Je dois dire que j’ai terminé ma lecture avec une furieuse envie de chocolat et je n’aurais pas été contre être bloqué dans la neige avec un certain musicien. L’histoire est très bien écrite, mais ce n’est pas une surprise lorsqu’un roman est signé Emily Blaine, j’ai apprécié la douceur de la romance qui se savoure comme un chocolat qui fond sur la langue. Je ne peux que vous recommander de sortir le plaid, le chocolat chaud et si vous ne l’avez pas fait de décorer votre sapin de Noël. Je trouve que c’est l’histoire le remède idéal à la morosité.

New Adult

Playing with fire | L.J. Shen

Résumé :Sexy, indomptable, torturé… Sera-t-il sa perte, ou sa seule chance ?
Elle  : reine de lycée déchue, rescapée d’un incendie, déteste son reflet dans le miroir, West et la vie en général.
Lui  : bad boy le plus populaire du campus, addict aux combats clandestins, écrase tous les cœurs sur son passage.
Depuis que West St. Claire, le mec le plus populaire du campus, a été embauché pour travailler avec elle dans ce minuscule food-truck, Grace a de plus en plus de mal à garder son sang-froid. Car West est dangereux, libre, imprévisible, et son charme magnétique lui rappelle tout ce qu’elle a perdu depuis l’accident. Pire, on dirait qu’il fait exprès de se balader torse nu et de la provoquer pour la pousser à bout… Mais, dans les couloirs de la fac, c’est une tout autre personne et il ne lui adresse même pas la parole. Alors, si elle ne veut pas se brûler les ailes, Grace va devoir rester de glace…

J’ai apprécié retrouver L.J. Shen dans cette nouvelle romance et comme à chaque fois on se laisse facilement porter par l’histoire de ces deux âmes torturées et on savoure les joutes verbales, mais objectivement ce n’est pas mon favori, mais le plaisir de retrouver cette autrice est déjà un plaisir en soi.

On suit l’histoire de Grace Shaw une jeune femme qui avait une vie parfaite jusqu’à un tragique incendie qui a bouleversé sa vie. Aujourd’hui à l’université elle tente de se fondre dans le décor et se faire oublier des autres malgré un reflet qui la ramène sans arrêt à cette nuit et des cicatrices difficiles à effacer. Lorsque West St Claire le bad-boy le plus populaire du campus est embauché dans le food-truck dans lequel elle travaillait jusqu’ici avec sa meilleure amie, elle va immédiatement être agacée de devoir supporter cet insupportable cliché sur patte. et il lui rappelle cette vie qu’elle aurait pu avoir. Tout est réuni pour une ambiance de travail explosive et dès le début on adore détester West et en même temps, progressivement il va bousculer Grace dans le bon sens du terme et leur relation va doucement évoluer pour mon plus grand plaisir.

Les ailes brisées c’est un peu la spécialiste de L.J. Shen, à commencer par Grace qui est une héroïne qui nous touche forcément de par son passé difficile et sa difficulté à se remettre d’un tel drame. Et comme si le sort s’acharnait, sa grand-mère qui l’a élevé présente le signe de la maladie d’Alzheimer et rajoute une charge à son quotidien déjà compliqué. Difficile de voir une personne qu’on aime décliner progressivement et en même temps, elle va devoir gérer des sentiments naissants qu’elle n’a pas éprouvés depuis avant son accident, va remettre en question sa vie et la forcer à prendre des décisions difficiles.

Contre toute attente, elle va pouvoir compter sur West pour lui venir en aide, et elle va rapidement réaliser que derrière le masque de gros connard, se cache peut-être un être humain et que peu de personnes ont la chance de connaître ce jeune homme. L’alternance des points est indispensable pour comprendre ce personnage complexe qui attire les femmes comme personne et qui pourtant est le roi des connards. Nous allons découvrir que son passé est à l’origine de son attitude et son goût pour le danger et les combats clandestins ne font que le plonger un peu plus dans la souffrance. Sa rencontre avec Grace va progressivement adoucir sa peine et changer ses priorités.

En bref, j’ai beaucoup apprécié ma lecture, mais on commence à retrouver le même schéma que ses autres livres et pour le coup même si le style est plutôt addictif l’effet de surprise est peut-être un peu moins présent. Néanmoins on s’attache facilement aux personnages et à leur fort caractère qui rend leurs échanges intenses et leur relation d’autant plus belle.

Dark Romance

Dark Obssession | Penelope Douglas (Devil’s Night #3)

Résumé :
Il la déteste autant qu’il la désire…

Damon Torrance. Un nom qui fait frémir Winter. Depuis qu’elle l’a dénoncé à la police et envoyé tout droit en prison, Winter est hantée nuit et jour par le beau visage de Damon.
Bientôt, il va être libéré.
Bientôt, il aura tout le loisir de se venger de celle qui l’a privé de sa liberté. Car cela fait trois ans qu’il prépare sa vengeance dans l’obscurité de sa cellule ; il connaît tout de Winter et il n’hésitera pas à utiliser chacune de ses failles pour lui faire payer sa trahison…

Je me suis laissée la nuit pour poser des mots sur mon ressenti, mais le premier mot qui me vient concernant cette lecture c’est la frustration. Et pourtant dès le début j’étais totalement happé par ma lecture et j’ai totalement dévoré l’histoire, page après page il me fallait poursuivre et les hypothèses fourmillaient dans ma tête. Et puis, la déception s’est fait ressentir à quelques pages de la fin, j’ai eu l’impression que le soufflé retombait et que l’autrice avait bâclée la fin. Vous n’imaginez pas à quel point j’y ai cru, le côté sombre change tellement de mes précédentes lectures et c’est le côté original qui m’a séduit dans cette série et repenser au début me donne des frissons. J’ai été un peu handicapé par les références aux précédents tomes, n’ayant que peu de souvenir des précédentes intrigues.

Winter vit dans la peur depuis qu’elle a dénoncé Damon Torrance à la police, si vous avez lu les tomes précédents vous savez à quel point il est prêt à tout pour faire souffrir les autres. Ces trois ans de prison l’ont irrémédiablement changé et aujourd’hui il n’aspire qu’à se venger de celle qui l’a envoyé en prison. Depuis plusieurs années il semble avoir imaginé le plan parfait et son imagination semble n’avoir aucune limite, Winter va se retrouver prise au piège par son bourreau et le prix à payer pourrait s’avérer très élevé.

Winter est une héroïne incroyable, son histoire est étonnante et la manière dont son parcours est mis en avant m’a étonnée. J’ai apprécié sa différence et le fait que l’héroïne est un passif qui la pousse chaque jour à être plus forte que le jour précédent. Damon ne va pas hésiter à jouer avec sa proie et même si la jeune femme est effrayée elle ne va pas hésiter à lui tenir tête. Quand on connaît son histoire, on ne peut qu’être admiratif de sa combativité et j’ai été fière d’être témoin de son évolution. L’alternance entre le passé et le présent est primordiale pour connaître les personnages intimement, car il y a un avant et un après la prison et cette épreuve les a tous changés.

Sans grande surprise Damon est absolument horrible et pourtant il réussi à susciter une forme de sympathique qu’on n’explique pas. Chacune de ses décisions est calculatrice et rien ne semble l’arrêter dans ses projets, chacune de ses décisions est motivée par la haine, sa noirceur l’aveugle et le pousse à prendre des décisions discutables. Cette colère l’a conduit à se retrouver aujourd’hui seul et on ne peut pas en vouloir à ses amis les Cavaliers de ne plus pouvoir faire confiance à leur ancien ami. Pourtant, les images du passé vont dresser le portrait d’un homme en souffrance, qui semblait avoir trouvé  un équilibre précaire avant la prison. Aujourd’hui, il se laisse guider par l’obscurité et on ne peut qu’être témoin de sa décente aux enfers et il est bien décidé à entraîner Winter dans sa chute. Il connaît tout d’elle, chaque faille sera exploitée pour la détruire.

J’ai passé plusieurs jours captivés par ma lecture et chaque pause lecture était un pur bonheur. Il y a ce côté psychologique qui rend le lecteur dingue et qui comme son héroïne cherche à découvrir qui la tourmente. Je me suis sentie sous pression pendant la majorité du roman et quelques chapitres afin la fin l’intrigue principale s’est enfin développé pour finalement ne jamais décoller. J’avais tellement les sens en alerte que je n’ai pas compris pourquoi tout se terminait si vite et surtout pourquoi jouer avec nos nerfs pour ne finalement pas exploiter l’histoire de Winter. J’ai eu l’impression que la fin était bâclée et j’ai terminé ma lecture frustrée. En toute honnêteté il aurait pu être mon favori de la série, si je n’avais pas eu la sensation que cette fin était bâclée. Néanmoins, le prochain tome a un réel potentiel et je suis impatiente de rencontrer plus intimement Will.

Mon avis sur Dark Romance #1 ICI
Mon avis sur Dark Desire #2 ICI
Romance

Furious | L.J. Shen (Sinner #4)

Résumé :
Il avait tout prévu. Sauf le désir qu’elle lui inspire.
Bane. Un homme dangereux, impétueux, sans limites. Tout le monde le sait, même Jesse qui, depuis qu’elle s’est fait violemment agresser, s’est complètement coupée du reste du monde. Alors, le jour où elle le croise en sortant de chez son médecin, elle est immédiatement sur ses gardes. Car, elle en est persuadée, cette rencontre n’est pas un hasard. Bane la cherchait. Mais qu’est-ce qu’un homme comme lui, capable d’avoir le monde à ses pieds, peut bien vouloir d’une femme brisée comme elle ? En temps normal, Jesse n’aurait pas tenté de le savoir. Malheureusement pour elle, l’insistance de Bane ne lui laisse guère le choix…

Bane est un personnage fascinant qui m’a tapé dans l’oeil dès qu’on a fait sa connaissance dans Scandalous. Chaque tome fait monter d’un cran mon appréciation et même si celui-ci ne se hisse pas au top, il n’a rien à envier à ses prédécesseurs. J’ai trouvé qu’on abordait dans ce tome des sujets douloureux et Jesse est l’héroïne qui m’a le plus toucher dans cette série, tant par son passé que par le chemin parcourut à la fin du roman.

Jesse reprend doucement sa vie en main après un drame, mais sa méfiance n’a rien perdu et elle demeure continuelle sur ses gardes. Sa vie est une routine bien rodée et ça lui convient parfaitement. Lorsqu’elle fait la connaissance de Bane, il n’est pas question de le laisser s’approcher d’elle, pourtant cet homme dangereux souhaite par tous les moyens en savoir plus par Jesse et à force d’instance le jeune homme va doucement s’approcher de cette mystérieuse jeune femme qui semble porter le poids du monde sur ses épaules.

Bane est connu comme le loup blanc à Todos Santos et il n’a jamais caché qu’il n’était pas un homme honnête, son business fonctionne plutôt bien, mais il a des rêves plus ambitieux et même s’il n’a pas été élevé dans une famille riche, il s’en sort plutôt bien aujourd’hui. Sa rencontre avec Jesse c’est comme un rafraîchissement, lui qui n’a jamais dû se battre pour obtenir une femme, se retrouve à devoir redoubler d’attention pour une femme qui le regarde à peine. Cette souffrance qui l’habite, il la perçoit, mais celle qu’il cherche à sauver c’est la battante, celle qui s’est tu depuis trop longtemps et ce qu’il décèle en elle va au-delà de tout ce qu’il aurait pu imaginer. Il a un certain charme et l’aura de danger qu’il dégage n’est pas si effrayante que ça quand on rentre dans sa carapace.

Dès le prologue le sort de Jesse est scellé et c’est ce qui en fait l’une des plus belles héroïnes, car malgré les souffrances et la douleur permanente, elle va devenir une héroïne courageuse et même si le chemin est long avant de pouvoir dire qu’elle s’en est sortie, elle m’a complètement bouleversée. Il y a des sujets qui nous touchent plus que d’autres et il est impossible de ne pas pouvoir éprouver d’empathie pour cette femme formidable. Découvrir qu’après tant d’épreuves, la solitude est aussi présente dans la vie de Jesse, c’est difficile à encaisser. Bane est loin d’être un homme comme on en rêve, mais parfois il ne faut pas écouter tous les ragots et laisser son cœur parler, sans se soucier de ce que pensent les autres. Et ensemble ils sont plus forts, ça les rend d’autant plus compatibles.

Avec ce dernier opus de la série Sinner of Saint, on peut dire que L.J. Shen aura réussi à devenir une auteure incontournable chez Harlequin et j’espère avoir le plaisir de la redécouvrir dans d’autres récits, le temps que nous puissions découvrir la future série consacrée aux enfants chéris de nos Hot Heroes. Un tome toujours aussi fluide et des héros hors du commun qui laisseront une trace dans notre historique de lecteur tant ils sont uniques.

Mon avis sur Devious #2 ICI
Mon avis sur Scandalous #3 ICI
Romance Érotique

Scandalous | L.j. Shen (Sinner #3)

Résumé :

L’interdit n’a jamais été aussi irrésistible.
Trent Rexroth. Insensible, froid et calculateur. Et c’est l’homme qui va me briser le cœur. Il a trente-trois ans. Moi, dix-huit. Autant dire qu’à ses yeux je ne suis qu’une gamine. Pire, l’enfant gâtée de son ennemi juré, celui qu’il rêve de faire tomber. Je ne me fais donc aucune illusion : si aujourd’hui Trent s’intéresse à moi, c’est uniquement pour parvenir à ses fins. Alors oui, si j’étais raisonnable, si je voulais éviter un scandale à ma famille, je garderais mes distances. Mais ce n’est pas le cas. Malheureusement pour moi, l’interdit ne m’a jamais semblé aussi irrésistible.

Mon tome favoris de la série, absolument conquise par l’histoire et ses personnages. Dans un premier temps, la différence d’âge entre Trent et Edie me dérangeait un peu, et puis finalement une fois les préjugés mis de côté l’histoire aborde des thèmes importants avec beaucoup de pudeur. On oublie sans mal l’âge grâce aux comportements de nos personnages et une fois la surprise passée, la romance est bien menée. Et puis bien sûre Luna est un personnage qui m’a vraiment touché et qui fait partie intégrante de l’histoire.

Trent Rexroth est le plus discret du groupe, mais pas forcément le plus sage. Rappelez-vous cet homme insensible et froid, qui fait fondre nos cœurs lorsqu’il abaisse ses barrières devant la seule et unique femme de sa vie : Luna. Leur première rencontre s’est faite à distance, mais lorsque leur route va de nouveau se croiser ces deux héros volcaniques vont nous montrer l’étendue de leur aversion l’un pour l’autre. A première vue l’histoire peut renvoyer ne sorte de malaise, tant la différence d’âge est importante. Sans compter que Edie sort presque de l’adolescence et c’est une relation vouée à l’échec, tant leurs caractères sont différents.

Pourtant rapidement on comprend que l’âge n’est qu’une excuse et la maturité n’est pas nécessairement là où on pense la trouver. J’ai trouvé intéressant la manière dont on aborde le vécu de notre héroïne, derrière les apparences se cache souvent des histoires qu’on est loin d’imaginer et notre petite Edie va s’avérer beaucoup moins gamine qu’on pourrait l’imaginer et au fil des pages on découvre le mot responsabilité à travers deux visions différentes. D’un côté nous avons une jeune femme qui rêve d’insouciance et qui est rattrapée par la réalité, et de l’autre un homme contraint de prendre ses responsabilités face à l’imprévu.

On est typiquement dans une situation où nos héros vont se mener une guerre sans merci, en utilisant les coups bas, le chantage et d’autres stratagèmes plutôt intenses. Bien évidemment, comme les opposés s’attirent nous allons rentrer dans une relation amour/haine où à force de se chercher nos héros vont alimenter la tension et c’est justement ce qui rend l’histoire aussi explosive. Entre deux piques un élément va les réunir et c’est une adorable petite fille. L’alchimie entre les deux jeunes filles va être immédiate et Trent va être prêt à tout pour le bonheur de sa fille, quitte à laisser s’approcher Edie qui semble avoir le don d’amadouer l’adorable Luna.

Un tome encore meilleur que les précédents, bien que pas si différent. Nos héros vont malgré la différence d’âge se trouver des points communs et malgré les préjugés ils vont se laisser guider par l’alchimie qui les entraîne l’un vers l’autre. Je suis toujours aussi fan de l’auteure et de son style d’écriture ne cesse de m’entraîner dans des histoires toujours plus addictives. Un tome captivant qui m’aura séduite jusqu’à la dernière ligne.

Mon avis sur Devious #2 ICI

Romance Contemporaine

Ensemble. Maintenant. Pour toujours | Emily Blaine (Toi. Moi. Maintenant ou Jamais #2)

Résumé :
Elle est la femme de sa vie.
Il doit juste la convaincre qu’il est l’homme qu’il lui faut.

Théo sait tout de Summer : il a passé une partie de sa jeunesse à la protéger de son père violent, à la tirer des pires situations. Peu à peu, il est tombé amoureux d’elle, de l’éternelle optimiste et de la femme forte qu’elle est devenue. Summer a quant à elle toujours refusé une histoire avec lui : ses relations avec les hommes sont chaotiques et leur amitié est trop précieuse pour qu’elle coure le risque de l’abîmer. Respectueux de ce choix, Théo est resté à distance : il a veillé sur elle, en protecteur discret et bienveillant. Mais, grâce à son frère Jérémiah, il prend conscience qu’à trop attendre, il pourrait bien perdre la femme de sa vie… S’il veut un jour être heureux, il doit prendre les choses en main et convaincre Summer qu’il est l’homme qu’il lui faut.

Je remercie NetGalley France et les éditions Harlequin qui dans le cadre du challenge NetGalley France 2018, m’ont permis de découvrir ce roman.
Date de sortie : 6 juin 2018

Après plusieurs romans psychologiquement difficiles, j’avais besoin d’une lecture qui puisse me vider la tête et les romans d’Emily Blaine sont un remède efficace pour passer un moment agréable avec des personnages attachants. Ce roman est en lien direct avec Toi. Moi. Maintenant ou Jamais, mais n’ayez crainte bien que la lecture de cet opus soit recommandée, elle n’est pas handicapante dans la compréhension du récit. De mon côté ma mémoire de poisson rouge m’a donné l’impression de découvrir les personnages et je conserve une préférence pour ce format, mes souvenirs me jouent des tours, mais j’ai le sentiment d’avoir été perturbée par le format.

Nous retrouvons (ou découvrons) Summer, meilleure amie de notre précédente héroïne après une enfance traumatisante, la jeune femme est émotionnellement fragile et son quotidien est soumis à une routine bien précise. Élevée dans une famille violente, la jeune femme s’est promis qu’elle réussirait à s’en sortir et aujourd’hui bien que son métier la comble de bonheur, elle a toujours du mal à faire confiance. La seule personne capable de franchir ses défenses, c’est Théo et après plusieurs années éloignées les sentiments amoureux qu’ils avaient gardés sous clés, deviennent de plus en plus difficile à taire et la frontière entre l’amour et l’amitié va s’avérer fine.

Après plusieurs années à prendre soin de Summer, Théo sent que le moment est idéal pour envisager un rapprochement. Depuis qu’il connaît Summer, ses sentiments ont toujours été limpides, mais la situation dans la famille de la jeune femme étant invivable et soumise à la violence d’un père alcoolique, il s’est toujours contenté d’être l’ami dont elle avait besoin. Habitué à gérer leur relation en étant dans l’attente d’un pas de Summer, il est désormais déterminé à faire tomber les dernières barrières et lui montrer qu’une romance n’exclue en rien leur amitié de longue date. Débute alors un jeu de séduction particulièrement craquant, malgré les réticences de notre héroïne Théo va redoubler de charme et succomber à la tentation n’a jamais été aussi libérateur.

On aborde beaucoup les fragilités et insécurités de Summer, mais Théo n’est pas en reste. Bien que cet aspect du héros soit moins évoqué, nous avons deux héros fragiles qui trouvent leur force au contact de l’autre. Jusqu’ici débuter une relation n’était pas le bon moment, mais à force de passer du temps ensemble ils vont développer une relation particulière et inexplicable qui fait de leur faiblesse des forces. Les romances entre amis ne sont pas forcément mes préférés, car on perd une partie de la phase de séduction, mais les retours en arrière sont bien amenés et permettent d’apporter des éléments intéressants à cette romance. Tout le monde sait que Summer et Théo sont faits pour être ensemble, mais l’acceptation va être longue et Emily Blaine détend l’atmosphère.

On alterne entre des échanges légers et des flash-back émouvants qui apportent de la profondeur au récit. J’aurais apprécié qu’on s’intéresse davantage aux failles de Théo qui est un personnage particulièrement touchant et ses faiblesses m’ont légèrement fait craquer, mais l’angle abordé est intéressant malgré tout. Depuis plusieurs années je ne loupe aucune publication de cette auteure, mon cœur rit et pleure avec les personnages et les bons moments s’enchaînent. Chaque nouveau voyage livresque m’apporte de belles découvertes, c’est un condensé made in Emily Blaine qui dose parfaitement l’humour, les émotions et les sentiments amoureux.

Mon avis sur Toi. Moi. Maintenant ou Jamais. #1 ICI